Comme vous le savez peut-être, les nouveaux systèmes d'accentuation du son moteur dans l'habitacle sont en vogue et envahissent petit à petit nos autos. Sauf que jusque là, ce type de dispositif était réservé aux autos haut de gamme, ou restait très marginal. Malgré tout, la nouvelle Clio RS intègre, tout comme la Clio IV classique, cette technologie : vous pourrez ainsi avoir, au choix, un son d'Alpine A110, de six cylindres, ou encore de moto !


Jusqu'où ira donc la technologie à bord de nos autos ? Aujourd'hui, le confort et l'insonorisation sont tels que même sur des autos à vocation sportive comme la BMW M5, le son du moteur se fait discret, et ce, malgré l'abondance de centimètres cubes sous le capot. Du coup, les constructeurs ont pensé à une technologie offrant la possibilité d'augmenter le son du moteur à bord de l'habitacle pour flatter les oreilles. Mais Renault a poussé le concept encore plus loin sur la Clio IV avec l'intégration au sein même de l'interface de commande R-Link d'un programme, baptisé R-Sound Effect, permettant de choisir la sonorité moteur.


Renault Clio IV RS : un son moteur "à la carte"
Grâce à l'image que vous voyez ci-dessus (merci à mon confrère Vincent Desmonts de l'avoir relayée), le conducteur a donc l'embarras du choix en ce qui concerne les vocalises du quatre cylindres 1.6 turbocompressé. Bien entendu, le son choisi ne sera reproduit que dans l'habitacle. On retrouve notamment, dans la sélection, la Clio V6, la Nissan GT-R, la R8 Gordini et même une moto ! Pour le dernier véhicule que vous pouvez voir, il s'agit d'une ancien concept de Renault, la Reinastella, tout un programme.