En octobre 2012, 296 personnes ont perdu la vie sur les routes de France, contre 351 en octobre 2011, ce qui représente 55 vies épargnées et une baisse de la mortalité routière de 15,7 %.


Voici ainsi d’excellents chiffres pour le mois d’octobre 2012 même si ce nombre de victimes est encore provisoire. S’il se confirme, il sera le plus faible jamais enregistré pour un mois d’octobre.


Le nombre de personnes blessées hospitalisées diminue également fortement : 2 466 en octobre 2012 contre 2 745 en octobre 2011, soit 279 hospitalisations en moins et un recul de 10,2 %. En revanche, le nombre de personnes blessées (-2,6 %) tout comme le nombre d'accidents corporels (-1,5 %) restent quasiment stables.


Sur les dix premiers mois de l'année, le nombre de personnes tuées sur la route est en diminution de 9,1 % par rapport à la même période de l'année précédente, ce qui correspond à 303 vies sauvées. Sur douze mois glissants, avec 3 660 personnes tuées (de novembre 2011 à octobre 2012), la mortalité routière poursuit sa courbe décroissante (-7,8 %).


Selon la sécurité routière : « ce résultat encourageant ne doit pas se traduire par un relâchement de l'effort consenti par tous les usagers de la route, mais au contraire par une vigilance décuplée, notamment à l'approche des retours de vacances scolaires de la Toussaint. »