Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Bonus Volkswagen : le ministre allemand des Finances fulmine

Dans Economie / Politique / Politique

Bonus Volkswagen : le ministre allemand des Finances fulmine

Le salaire des dirigeants des entreprises est un débat qui fait florès dans le monde de l’automobile. Dernièrement, c’est celui de Carlos Ghosn qui a irrité après l'urticaire provoquée par les émoluments de Carlos Tavares. Mais il n’y a pas qu’en France que le sujet préoccupe. En Allemagne aussi, on s’interroge et c’est encore Volkswagen qui choque.

Pris dans un scandale de moteurs diesels qu’il a sciemment truqués, le constructeur de Wolfsburg va devoir mettre la main à la poche pour dédommager et réparer tant ses voitures que les dégâts causés sur la confiance des clients. Le groupe allemand a d’ailleurs déjà enregistré une perte nette de 1,6 milliard d'euros, la première depuis plus de vingt ans, affaibli par plus de 16 milliards d'euros de provisions pour faire face à l'affaire et aux nombreux rappels de véhicules prévus.

Et pourtant, le constructeur automobile prévoit de verser 63,24 millions d'euros pour l'année 2015 à ses 12 membres du directoire. Une conjoncture qui passe mal auprès de ceux à qui on a demandé de se serrer la ceinture. Bernd Osterloh, représentant des salariés au sein du conseil de surveillance de Volkswagen, avait alors appelé les dirigeants du géant européen de l'automobile à respecter la "morale" en renonçant à leurs juteux bonus. Un signe de solidarité qui ne viendra pas.

Après un débat présenté comme houleux, le conseil de surveillance de Volkswagen a seulement décidé de geler 30 % des bonus des neuf membres de son directoire pour 2015, susceptibles d'être versés dans trois ans si la performance boursière est au rendez-vous. Une suffisance qui a ému jusqu’au gouvernement allemand et notamment un ministre des Finances, Wolfgang Schäuble qui n’a pas caché son mécontentement : « Je n'ai pas de sympathie pour les managers qui commencent par entraîner une entreprise de premier plan dans une crise potentiellement mortelle et qui défendent ensuite leurs primes personnelles lors d'un débat public. Cela montre que quelque chose ne fonctionne pas ». Et ce n’est pas d’hier.

Mots clés :

Vidéos populaires

Commentaires (40)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"Je n'ai pas de sympathie pour les managers qui commencent par entraîner une entreprise de premier plan dans une crise potentiellement mortelle"

Schaüble tance vévé, il est fort pépé Schaüble dans cette admirable façon d' arbitrer la ..mêlée ..!!

Par

A part VW et Seat qui ont une marge opérationnel très en dessous du groupe mais font des efforts pourtant

surtout pour Seat qui devient encore négatif pour l'année 2015 mais passe de - 127 millions d'€ a -10 ( reste a l'équilibre pourtant son chiffre d'affaire a grimpé a + 6,2% a 12,5 milliard € );

Skoda reste une marque qui monte en dépassant largement la marge opérationnel de VW : 7% a 7,3% chiffre d'affaire 12,5 milliards € + 6,2% marge opérationnel 950 millions d'€ !!

Les dirigeants d'AUDI sont moins impactés par l'affaire du dieselgate en 2015 : 58,4 milliards d'€ de chiffre d'affaire +8,6% résultat opérationnel 5,1 milliards d'€ marge opérationnel de 8,8% !!

Porsche quand a lui se maintient au niveau de la marge opérationnel 15,8% !!

pourtant en 2015 le chiffre d'affaire a augmente de 25,2% a 21,5 milliards d'€ et le résultat opérationnel bondit de 25,2 % 3,4 milliards d'€ !!

Le vilain petit canard vient de VW avec une marge opérationnel passant de 2,5% a tout juste 2% en 2015 !! Pourtant son chiffre d'affaire a augmenté 6,5% a 106 milliards d'€ mais une marge opérationnel tassé de 2,5 milliards a 2,1 milliards d'€ ( - 400 millions d'€ / 2014 ), l'affaire du dieselgate débutant en fin d'année ( a partir de septembre 2015 ) cela n'avait pas impacté encore; peut être en décembre 2015...

Quand on regarde bien il avait fait encore des profits en 2015 mise a part les 16,8 milliards d'€ débloqués pour événement exceptionnel : 213 milliards d'€ de chiffre d'affaire, résultat opérationnel 12,8 milliards d'€ et marge opérationnel de 6% tout confondu.!!

C'est malheureusement les 16,9 milliards de provisions débloqués qui a plombé le groupe en 2015, il on une perte de 4,1 milliards en 2015 pour VW group certes mais leur fond propre dépasse les 24,5 milliards d'€ net en liquidité + 39 % en 2015 !!

Si on se tient a ces chiffres pourquoi attribuer tout ces millions d'€ au 12 dirigeants, ou voir cas par cas !!

http://auto-infos.fr/Une-perte-de-4-1-milliards-d-euros,8200

Par

Il à une bonne tète à distribué tout son salaire à des œuvres caritatives et à aider les gens dans le besoin le mec sur la photo ... :buzz: Il doit très certainement apprécier l'humour avec un sourrir pareil :cubitus:

Par

En réponse à Pagani-Zonda

Il à une bonne tète à distribué tout son salaire à des œuvres caritatives et à aider les gens dans le besoin le mec sur la photo ... :buzz: Il doit très certainement apprécier l'humour avec un sourrir pareil :cubitus:

papa schulz pas content :evil::evil:

Par

Pas certain que les défenseurs des 2 grands Carlos soient aussi dithyrambiques à l'égard de ces grands hommes. :fleur:

Va comprendre... :voyons:

Et le sieur Lecondé qui nous vantait la veille le "dialogue" en Allemagne. Fameux !

Par

Actuellement les dirigeants d'entreprises sont des salariés, ils n'ont strictement rien à faire de la pérénité de l'entreprise. La seule chose qui les intéresse c'est la course à celui qui a le plus grand ... salaire ...

tout ça c'est une vision à court terme.

Quand on voit des patrons, salariés, qui se versent des salaires mensuels correspondant à ceux de 300 salariés, je me demande si c'est bien toujours justifié. Parce qu'un patron actionnaire prend un risque en travaillant : c'est son argent qui est dans les caisses / compte courant de l'entreprise, mais un salarié ... il ne risque rien. S'il plante la boîte il risque juste d'avoir du mal à retrouver un emploi, et encore. Il suffit de regarder la mise à mort de certaines entreprises de VPC, les cadres dirigeants qui se sont plantés ont vite retrouvé du travail, ce n'est pas le cas d'une partie des salariés.

Par

Ah le Wolfgang! Une vraie ordure ce type! En plus d'être un chantre de l'austérité - notamment vis à vis des pays du sud qu'il traite avec mépris - il se permet de faire la morale, notamment à la France.

http://www.marianne.net/wolfgang-schauble-france-serait-contente-que-quelqu-force-reformer-100232929.html

Par

le mec ressemble a un ancien dictateur...une petite moustache de et une coupe au bol a la ray....

Par

Madame monsieur je vois présente la photo de vioc et pochtron alias boby la voyance pas chere en avant premiere . :good:

Par

63,2 millions d'euros pour les 12 gars :smile:

Bon un simple calcul permet de voir que chacun gagne plus qu'un PDG d'une boite automobile française et ce même si celui ci fait des performances au max (quasi 99%) :oui:

pour les ouins, ouins de l'infini :ouin: je les laissent a leur calcul a base de smic et autres calculs en joules par nombre de bonhommes :lol:

Moralité vaut mieux poser son cul au conseil d'administration en Allemagne que de bosser comme PDG en France :bien:

N'oubliez jamais que c'est Nicault du Thédéhi qui rince :areuh:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire