Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

C'est la rentrée : n'oubliez pas de bien attacher vos enfants en voiture !

Dans Pratique / Sécurité

La rentrée, c'est jeudi. La fin des grandes vacances pour nos enfants mais aussi, le retour du fameux "trajet maison-école" en voiture ou en bus scolaire, pour ceux qui n'ont pas la chance de pouvoir s'y rendre à pied. Un trajet qui reste risqué, et de bonnes habitudes à reprendre après le relâchement estival.

C'est la rentrée : n'oubliez pas de bien attacher vos enfants en voiture !

Et le sujet est d'importance. De nombreuses études l'ont démontré, c'est sur les petits trajets quotidiens, les parcours habituels, que la vigilance se relâche et qu'ont lieu le plus d'accidents. Plus précisément à propos des enfants en bas âge, la dernière étude d'importance, publiée en févier dernier par la Prévention Routière, Bébé Confort et le LAB (Laboratoire d'Accidentologie), prouve que ce sont 2 enfants sur 3 qui sont mal attachés en voiture ! À des niveaux plus ou moins graves de manquement de la part de ceux qui sont chargés de les harnacher : les parents. Conséquence, en 2014, ce sont 101 enfants qui ont été tués en voiture, et 940 hospitalisés pour leurs blessures… Le but n'est pas de culpabiliser, mais il y a de quoi faire réfléchir.

 

Avec la rentrée reprennent en tout cas, pour ceux qui y sont contraints par la distance, les trajets entre la maison et l'école, en voiture. Et tous les parents savent comment ça se passe. On traîne à la maison, les enfants prennent leur temps, et c'est la course. Du coup, la tentation est grande de survoler le chapitre "attache" dans la voiture, puisqu'après tout, "il n'y en a que pour quelques minutes"… Vous l'avez compris c'est justement là qu'il faut se montrer le plus vigilant.

 

Disposer d'un siège adapté, une première exigence

Vous le savez, il existe des sièges auto adaptés à la taille et au poids de chaque enfant. Sachant que nous parlons ici des enfants en âge d'aller à l'école, nous passerons sur les lits-nacelles, recommandés jusqu'à 6 mois.

Jusqu'à 13 kg, ce sont les sièges du groupe 0 et 0+ qui sont adaptés. Les plus petits de nos chérubins seront encore installés dans ce type de dispositif à l'entrée en petite section de maternelle. Ce sont le plus souvent des coques qu'il faut installer dos à la route. Le mieux étant de les installer à l'arrière de la voiture (si à la place passager avant, il faut impérativement désactiver l'airbag). Ils disposent d'un harnais 5 points pour attacher l'enfant.

Entre 9 et 18 kg, on passe aux groupes 1 et 2, ce sont les très répandus sièges-baquet. Eux aussi disposent d'une harnais 5 points.

Ensuite, on doit remplacer les sièges par un rehausseur avec accoudoirs, jusqu'au moment où l'enfant pèsera plus de 36 kg et/ou mesurera plus d'1m40. Le rehausseur s'utilise avec la ceinture de sécurité de la voiture.

 

C'est la rentrée : n'oubliez pas de bien attacher vos enfants en voiture !

À chaque fois, et quelle que soit la classe du dispositif, il faut veiller à l'installer de façon dans la voiture, que ce soit à l'aide des ceintures de sécurité ou des points de fixation Isofix. Dans ce dernier cas, il ne faut pas se contenter de bloquer le siège grâce aux clips, il faut aussi le stabiliser grâce à la fixation dans le coffre ou à la jambe de force par-devant. Lorsque le siège est retenu par les ceintures, il ne faut pas hésiter à les serrer fort ! Quelques centimètres de jeu peuvent compromettre la sécurité de l'ensemble. Suivez très attentivement la notice d'installation et vérifiez régulièrement le serrage.

 

Bien attaché et serré = sécurité

C'est la rentrée : n'oubliez pas de bien attacher vos enfants en voiture !

Il ne suffit pas d'avoir un siège adapté pour mettre sa progéniture en sécurité, il faut aussi bien l'attacher dedans ! Dans l'étude de la Prévention Routière et du LAB, les défauts le plus souvent relevés ont été le manque de serrage, et les lanières vrillées. Veillez donc à ce que toutes les lanières de fixation soient bien à plat, et n'hésitez pas à serrer ! La réelle efficacité du siège n'est acquise que lorsque l'enfant ne peut pas décoller son dos de celui-ci. Si votre enfant se plaint, c'est le plus souvent à cause du manque de liberté de mouvement induit, pas parce qu'il est trop serré… Pour les rehausseurs, qui sont utilisés avec la ceinture du véhicule, soyez attentif au passage de la ceinture, elle ne doit pas arriver au niveau du cou de l'enfant, mais passer au niveau du haut de son épaule. La plupart des rehausseurs possèdent un petit dossier qui intègre un guide-ceinture. Le brin du bas doit passer sous les accoudoirs des deux côtés et se situer au niveau du bassin, pas du ventre (les risques de lésions en cas d'accident sont bien plus importants), le brin supérieur doit lui aussi passer sous l'accoudoir côté boucle. Encore une fois, ne pas hésiter à serrer fermement. Les températures actuelles ne l'imposent pas, mais cet hiver, pensez dans l'idéal à retirer les doudounes et gros anoraks, ils réduisent la protection en cas de choc (oui, on sait, c'est fastidieux…).

 

Prévention et éducation dès le plus jeune âge, une priorité

Dès les premiers temps, vos enfants doivent être sensibilisés au risque d'être mal attaché. Ils doivent intégrer le plus tôt possible que l'être est obligatoire. Devant les récriminations, ne cédez pas et soyez fermes. Vous verrez qu'au bout d'un moment, ce sont eux qui vous demanderont de ne pas démarrer car ils ne sont pas attachés ! Nos enfants apprennent aussi très rapidement à se détacher tout seul. Un geste que vous devez leur interdire tant que le moteur tourne encore.

De votre côté, utilisez les sécurités enfants des portières, pour éviter toute ouverture intempestive en cas de jeu avec la poignée. Condamnez aussi l'ouverture des vitres si votre véhicule est équipé de cette fonction. Bref, gardez le contrôle.

Nous l'avons déjà dit également, privilégiez les sièges à fixations Isofix. La norme est obligatoire pour tous les nouveaux modèles depuis 2006 et pour tous les véhicules vendus neufs depuis 2011. Leur installation est plus facile et sans risque de se tromper.

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La rentrée, c'est donc le meilleur moment pour se débarrasser de ses gosses :areuh::buzz:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire