Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Capteurs de pression défectueux : l'affaire qui gonfle

Dans Pratique / Sécurité

Capteurs de pression défectueux : l'affaire qui gonfle

À en croire l'ONG belge Transport et Environnement, les constructeurs automobiles ne manqueraient pas d’air. Ainsi, après l’avoir pollué avec leurs moteurs diesels truqués, ils nous donneraient de fausses informations sur la pression de nos pneumatiques. Encore une fois, c’est une Europe gonflée de bonnes intentions mais à plat en termes d’application de ses règlements qui crève l’écran.

Depuis que le scandale des moteurs diesels Volkswagen a éclaté, la réputation des constructeurs automobiles est en jeu. Abuseraient-ils un peu trop souvent de notre confiance en nous proposant des produits aux performances loin de ce qui nous est pourtant assuré ? Une question qui n’est plus seulement posée sur les émissions polluantes des moteurs. Mais sur tout ce que la réglementation exige à présent d’une voiture moderne pour être homologuée. Ainsi en est-il des capteurs de pression des pneus.

Une ONG belge s’est penchée sur le sujet pour en conclure que ces capteurs de pression des pneumatiques peuvent dangereusement nous induire en erreur. Ou nous maintiendraient dans une ignorance à risque. Dans un premier temps, il faut savoir que ce dispositif appelé Tyre Pressure Monitoring Process, autrement dit système de surveillance de pression des pneus, est obligatoire depuis 2014 sur tous les véhicules neufs en Europe.

Tant mieux ? C’est là qu’arrive le second temps ; il existe deux types de ces TPMS : les directs qui mesurent directement la pression du pneu sur la roue elle-même. Et les indirects, qui se contentent d'analyser le comportement de la roue pour en déduire si le pneu est bien gonflé ou pas. Le premier est considéré comme fiable mais onéreux, y compris pour le propriétaire de la voiture qui en est équipée et qui devra payer une belle facture au moment de changer son pneu. Le second est sujet à caution, mais bien plus sympathique côté prix.

D’où cette question : les constructeurs ont-ils fait des économies coupables sur cet organe de sécurité ? Car le système indirect est un logiciel qui mesure les paramètres de roulage et non pas la roue elle-même. En cas de problème, il envoie un signal au tableau de bord. D’après l’ONG qui a fait deux tests sur une Fiat 500 et sur une Volkswagen Golf, lorsque le système est paramétré pour l’homologation, tout va bien. Mais une fois soumis à la vente le test passé, les paramètres d’alerte sont revus à la baisse pour éviter des déclenchements dus à des fausses appréciations synonymes d’autant de fausses alertes… qui pourraient aussi s’avérer fondées.

La question posée est claire : les TPMS indirects sont-ils équipés d'un logiciel fraudeur pour leur permettre de passer les tests officiels, un programme qui serait ensuite désactivé sur les routes ? Les mécanismes de contrôle européen sont une nouvelle fois pointés du doigt. Mais il n’y a pas de fatalité : aux États-Unis, seuls les TPMS directs sont homologués. En Europe, c’est l’apanage de tous les véhicules haut de gamme. Le reste se contente des TPMS indirects.   

   

Commentaires (64)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

bientôt on apprendra que les test airbags sont biaisés ... oh:chut:

Par

Si vous désirez connaitre le système qui équipe votre caisse, voyez ce site....

http://www.tpmseuroshop.com/View/Make.aspx

Et quand vous y serez, voyez le tarif d'une valve TMPS à lecture directe si vous êtes amené à la changer.... ça calme hein.

Ajoutez la main d'oeuvre ( reprogrammation du capteur ).

Celles à lectures indirectes font généralement suffisamment bien leur boulot, par comparaison de rotation entre un pneu dégonflé et un autre qui ne l'est pas, en utilisant les informations transmises par le système ABS : après tout, on ne leur demande rien d'autre si l'on prend le soin de vérifier ses pressions de temps en temps.

Un des derniers trucs gratuits, mais l'on est devenu tellement flemmards.

Des pneus bien gonflés, c'est aussi de la consommation en moins....

Par

Il ne s'agit que d'un indicateur, et en vérifiant nos pneus une fois par mois, il y a peu de chance d'avoir le moindre problème et d'en avoir le moindre usage. Pas besoin du moindre système, encore moins de cette fameuse valve, qui comme le fait remarquer Roc (merci pour le site) coute un bras.

Les motards savent très bien faire de simples vérifications de base régulièrement, et la reforme du permis, plutôt que faire apprendre de quel main on doit ouvrir une porte, pourrait peut être faire passer un test meca type gonflage de pneus, niveau d'huile, etc...

Par

c'est pas une nouvelle blague belge :coolfuck:

Par

Quand j'ai acheté ma Fiat Bravo en 2011, j'avais la possibilité de prendre l'option TPMS (à l'époque ce n'était pas obligatoire)... et je ne l'ai pas pris.

Suis-je en danger de mort ? Je ne pense pas.

Je vérifie mes pneus régulièrement, je fais le complément de pression quand c'est nécessaire. Accessoirement, ça permet aussi de surveiller visuellement l'état des pneus : présence de marques ou de coups, contrôle de l'usure, etc. Autant de choses qu'on ne surveille plus si on a le TPMS. Cela va-t-il dans le sens d'une amélioration de la sécurité ? Assurément non !

Et combien de gens ont le TPMS sur leur voiture, et ignorent la signification du voyant et des alertes de ce système ? Surement beaucoup !

Bref, une tempête dans un verre d'eau, une fois de plus.

Par

" Et combien de gens ont le TPMS sur leur voiture, et ignorent la signification du voyant et des alertes de ce système ? Surement beaucoup ! "

Oui....enfin....sur pas mal de caisses à peu près modernes, en sus de l'allumage du symbole en effet assez obscur, tu as également un message en clair sur ton écran te prévenant d'une baisse de pression sur un pneu, en identifiant sa position pour les systèmes les plus aboutis.

Très utile en cas de perte lente au passage ce système : c'est bien difficile à détecter, surtout avec les pneus taille ultra-basse si ça arrive sur l'essieu arrière.

Un autre avantage est que si tu tiens compte de l'info, il est souvent possible de réparer le pneu, alors que sans ce signal, tu ne te rendrais compte qu'il est dégonflé bien plus tard....et là....hop, direct un gommard à racheter...

Par

Quel idée de mettre obligatoire un accessoires inutiles. Ça coûte rien d'aller faire sa pression a la pompe a côté 1 fois par mois. Mais pour les personnes négligent c'est une bonne nouvelle

Par

En réponse à xavier78000

Quel idée de mettre obligatoire un accessoires inutiles. Ça coûte rien d'aller faire sa pression a la pompe a côté 1 fois par mois. Mais pour les personnes négligent c'est une bonne nouvelle

T'as toujours pas pigé Zavier....va juste reprendre ton code de la route : quand t'as passé ton permis, devait y'avoir un chapitre sur les dangers du sous-gonflage et a terme déchapage ou éclatement du pneu...

Ces capteurs servent à t'avertir avant que ça n'arrive.... et en général, ça fonctionne bien....

Par

"dispositif appelé Tyre Pressure Monitoring Process"

Ce ne serait pas plutôt Tyre Pressure Monitoring System non? :voyons:

Sinon un gadget de plus qui fait casquer le quidam au nom de la sacro-sainte sécurité. Z'imaginez tous les tombeaux roulants construits avant 2014? :roll:

Par

Au tarif exorbitant, il faut ajouter l'entretien annuel avec démontage, remplacement et reprogrammation. Et pour un euro, on vous offre un piège à piège à gogo.

Bienvenue dans ce monde de la communication qui vit de la con sommation durable, mais sans le service après vente.

Avant d'acheter, il faut se renseigner, mais les euros sur pattes se délectent du discours bien rodé du commercial : "et hop sans les mains, et le cerveau en moins".

Pour l'indispensable clim, combien se soucient de son entretien et de la nécessité d'un fonctionnement régulier? Très peu, et très souvent, parce que grand-papa et papa ont dis que la clim consomme du carburant : certains roulent avec les fenêtre ouvertes (pour jeter leur argent au dehors), et flinguent le précieux compresseur.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire