Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Chery Exeed TX : chinois pro-européen - Vidéo en direct du Salon de Francfort 2017

Dans Salons / Salon de Francfort

Plusieurs constructeurs chinois ont fait le déplacement à Francfort. Celui qui a le plus fait parler est Chery car il a présenté un SUV destiné à l'Europe. Mais ça, c'est la théorie car en réalité, l'Exeed TX ne semble pas près de rejoindre nos routes.

Chery Exeed TX : chinois pro-européen - Vidéo en direct du Salon de Francfort 2017

Cette fois sera-t-elle la bonne ? En pensant à toutes les tentatives avortées au cours des dix dernières années, on a du mal à croire à une issue favorable. Chery vise donc à nouveau le marché européen avec ce modèle qui respecte nos normes et répond à nos attentes.

Ce SUV familial se positionne face au Nissan X-Trail. Il inaugure une nouvelle « sous-division » de Chery (dont le logo est encore visible sur la carrosserie), appelée Exeed (et non pas Exceed comme écrit par erreur auparavant). Le design extérieur est plutôt réussi. On aime la barre lumineuse logée dans la calandre. Chery ne fait pas dans la copie, même si certains trouveront des airs de ressemblance avec d'autres véhicules. Mais au final, quelle nouveauté n'a aucun mimétisme avec un modèle existant ?

Le TX est dévoilé avec une motorisation hybride rechargeable, qui associe un moteur essence 1.5 litre et un bloc électrique. Pour rassurer du côté européen, la marque précise avoir travaillé avec plusieurs équipementiers de renommée internationale, comme Getrag pour la boîte de vitesses.

Le Chery Exeed TX
Le Chery Exeed TX
Le Chery Exeed TX
Le Chery Exeed TX

 

Mais alors, à quand en Europe ? Interrogé, un représentant de la marque a précisé que ce sera au mieux en 2019. Il a reconnu que la priorité de l'Exeed TX était… le marché chinois. D'ailleurs, les modèles exposés à Francfort sont des show-cars, la version de série sera dévoilée en Chine dans quelques semaines et lancée d'abord là-bas.

Pour un lancement sur le Vieux Continent, Chery semble attendre qu'une version 100 % électrique soit au point. La marque nous l'a avoué, dans la mesure où elle a raté le train du thermique, elle compte passer à l'étape suivante où elle sera moins en retard. C'est d'ailleurs ce que souhaite faire Borgward. Si les origines de cette firme sont allemandes, le constructeur bat désormais pavillon chinois.

Le SUV compact Borgward BX5
Le SUV compact Borgward BX5
Le SUV compact Borgward BX7
Le SUV compact Borgward BX7

 

Borgward expose à Francfort ses modèles de série BX5 et BX7, au design fortement influencé par Audi et Porsche. Déjà lancée en Chine, l'entreprise prépare son arrivée sur le Vieux Continent avec la construction d'une usine en Allemagne, dans la ville de Brême, siège historique de la firme. Elle y fabriquera dans un premier temps la version électrique du BX7. Par ailleurs, le constructeur a dévoilé au salon le concept d'une berline électrique, l'Isabella.

Le concept électrique Borgward Isabella
Le concept électrique Borgward Isabella

À Francfort, on a également pu voir Wey, le label premium de Great Wall, avec deux modèles de série, les SUV VV5s et VV7s. Là aussi, l'influence allemande se fait sentir. Pour Wey, aucune arrivée chez nous n'est encore prévue.

Le Wey VV7s
Le Wey VV7s
Le Wey VV7s
Le Wey VV7s

 

En fait, si les Chinois viennent exposer à Francfort, c'est surtout pour gagner en notoriété… chez eux. Le marché européen est réputé pour être le plus concurrentiel et le plus exigeant du monde. Pour les constructeurs chinois, montrer les voitures aux clients européens améliore l'image de marque.

Le label qui arrivera vraiment à percer chez nous ne semble pas être à Francfort, pour une raison simple : aucun n'a un embryon de réseau de distribution en Europe, élément important pour s'implanter, surtout sur le segment généraliste. On se souvient de l'échec de Qoros, dévoilé en 2013 en Europe. Ce label avait présenté à Genève des véhicules taillés sur mesure pour l'Europe, la compacte avait même réussi à avoir 5 étoiles au crash-test Euro NCAP. Mais ce fut un flop car Qoros n'a pas su mettre en place de réseau.

Ironie de l'histoire, derrière Qoros se cachait déjà Chery. On espère que ce dernier aura appris des erreurs du passé pour son Exeed TX.

Portfolio (4 photos)

Chery

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (11)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ah merci de nous présenter ces modèles. On voit que chery propose quand même des véhicules bien foutu et qui ont leurs propres personnalité. Ça change!

Pour la distribution, je pense qu'il devrait s'associer à un constructeur qui possède déjà un réseau en europe pour vendre ses modèles. La logique voudrait que se soit le réseau Fiat vue qu'ils sont alliés en chine. Ce serait aussi une nouvelle source de revenu pour le groupe FCA

Par

Ça fait quand même très SUV coréen. On dirait le croisement entre un Kia Sportage avec l'avant du Mitsubishi outlander et la calandre sablier des Lexus. Avec des chromes dégueulasse, des jantes de 25 pouces et des toutes petites vitres latérales.

Par

Trop d'excès tue l'Exceed :bah:

Par

Respecter nos normes de NOx si moteurs diesels ??? J'en doute fortement :cyp:

Par

Ainsi....il aura fallu attendre que les journées presse soient largement terminées pour qu'enfin Cara vienne nous causer de constructeurs en provenance du premier marché mondial. Bel et bien présents sur ce salon pendant que d'autres, pourtant fort connus, en avaient fait l'économie.

Sans doute plus utile de s'en rendre compte que de nous insuffler X articles genre "live", mais "live" demain ou après demain.... causant de modèles "nouveaux"le plus souvent vus et revus...

Par

Notons juste que, pour qui apprécie ce genre de briques, l'esthétique de cet Exceed n'a vraiment rien de repoussant.

Par

Ils n'ont qu'a racheter FIAT, ca fera un beau réseau et ligne de prod sur place.

Par

En réponse à koulak45

Ils n'ont qu'a racheter FIAT, ca fera un beau réseau et ligne de prod sur place.

Devons nous rappeler le nom et la nationalité du premier actionnaire PSA ?

http://www.lefigaro.fr/societes/2017/05/09/20005-20170509ARTFIG00326-dongfeng-premier-actionnaire-de-psa.php

Par

... et c'est donc pas Mykeule... :bah:

Par

Borgward...un nom bien allemand voir même qui en impose ( on imagine un splendeur de 30 s ) pour au final découvrir un remake raté de Porsche macan au style très plastoc... L autre SUV compact de Borgward a aussi un style très maladroit. Bref c est pas avec ça que la marée chinoise va déferler sur l Europe:bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire