Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Comparatif vidéo - Renault Mégane 4 Estate vs Peugeot 308 SW : french connection

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Renault décline l’unique carrosserie supplémentaire de sa nouvelle Mégane : le break. La Mégane 4 Estate affronte aujourd’hui la référence du marché en France, la Peugeot 308 SW. Laquelle des deux françaises aura le dernier mot ?

Comparatif vidéo - Renault Mégane 4 Estate vs Peugeot 308 SW : french connection

C’est en outsider que Renault affronte la 308 sur le marché des compactes. Fraîchement renouvelée, la Mégane débarque aujourd’hui dans une carrosserie break, qui sera la seule alternative à la version 5 portes, le Losange ayant décidé de ne pas reconduire le coupé et le cabriolet. En conséquence, Renault a soigné le look avec une allure plus dynamique et la connectivité. La Peugeot 308 fait quant à elle des ravages. Élue voiture de l’année (en 2014), leader de sa catégorie en France et bien placée en Europe, c’est avec une certaine assurance que la lionne attend la Mégane. Le modèle de Sochaux peut compter sur une qualité de fabrication irréprochable et des volumes supérieurs.

Une première confrontation entre les deux compactes en carrosserie « berline » avait tourné en faveur de la sochalienne. En sera-t-il de même pour le break ? Pour déterminer laquelle des françaises s’avère la plus homogène, nous avons passé au crible les principaux critères d’achat : aspects pratiques, équipement, économie et tenue de route.

Aspects pratiques

La championne des aspects pratiques, c’est la Peugeot 308 SW. Elle domine finalement la Renault Mégane 4 Estate grâce à son coffre, un élément-clé  lors de l’achat d’un break. La 308 SW dispose donc de la plus grande capacité (610- 1660 litres), de la longueur de chargement la plus importante (2 m) et surtout d’un plancher parfaitement plat, ce qui s’avère rare et bien pratique quand on doit transporter de gros objets. Dommage que son seuil ne soit pas plus bas de quelques centimètres, elle aurait alors réussi le sans-faute dans ce domaine.  Plus petit, le coffre de la Mégane Estate peut être compartimenté, ce qui facilite son usage quotidien.

La Mégane offre un volume oscillant de 521 à 1 504 litres
La Mégane offre un volume oscillant de 521 à 1 504 litres
Le coffre de la Peugeot 308 SW propose de 610 à 1 660 litres
Le coffre de la Peugeot 308 SW propose de 610 à 1 660 litres

Autre bonne nouvelle pour la lionne, le coffre généreux de la 308 SW ne l’est pas au détriment de l’habitabilité arrière, tout à fait satisfaisante. Nos deux breaks font jeu égal dans ce domaine : meilleur espace aux jambes pour la Mégane, meilleures hauteur et largeur pour la 308.

Comparatif vidéo - Renault Mégane 4 Estate vs Peugeot 308 SW : french connection
Comparatif vidéo - Renault Mégane 4 Estate vs Peugeot 308 SW : french connection

 

Meilleur espace aux jambes pour la Mégane, meilleures hauteur et largeur pour la 308.

Pour la présentation, nous avons affaire, comme sur les berlines, à deux philosophies bien distinctes. I-cockpit pour la 308 SW avec son petit volant, son instrumentation haute et son instrumentation tournée légèrement vers le conducteur contre une organisation plus classique pour la Mégane mais avec un écran multimédia de 8,7 pouces implanté verticalement, toujours unique sur le marché. A chacune son style mais avantage tout de même à la 308 SW, plus originale. Elle profite surtout d’une impression de qualité supérieure.

Comparatif vidéo - Renault Mégane 4 Estate vs Peugeot 308 SW : french connection
Comparatif vidéo - Renault Mégane 4 Estate vs Peugeot 308 SW : french connection

 La qualité perçue est supérieure à bord de la Peugeot 308 SW

 

Classement aspect pratiques :

1re : Peugeot 308 SW

2e : Renault Mégane Estate

  Budget

Souvenez-vous, nous avions déjà réalisé un comparatif entre la Mégane et la 308, en version berline. Elles étaient alors accompagnées de la Citroën C4, qui n’existe pas en break… Eh bien, sans surprise, les résultats pour les variantes de carrosserie Estate et SW sont à peu de chose près les mêmes. Et c’est la sochalienne qui ressort en tête à nouveau. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle est de loin la plus sobre (sur le papier, c’est en tout cas presque un demi litre de gagné tous les 100 km). Elle décote aussi suffisamment lentement pour faire jeu égal avec un autre modèle concurrent, étranger cette fois : la Volkswagen Golf SW. Une belle référence lorsque l’on sait combien l’allemande garde une bonne valeur dans le temps. La Renault Mégane Estate ne se rattrape que sur le prix de son entrée de gamme. Elle est 2 350 € moins chère, et pas forcément moins équipée (mais 10 ch moins puissante, et plus gourmande). Pour ce qui est de nos deux versions du jour, le prix catalogue est quant à lui le même à l’euro près. Statu quo pour les autres critères de comparaison (consommation, entretien et fiabilité attendue), et victoire à la 308 SW, donc…

Classement budget :

1re : Peugeot 308 SW

2e : Renault Mégane Estate

 Equipement

Avec ces motorisations et dans ces niveaux de finition, 620 € séparent les prix d'achat de nos deux concurrentes au profit de la 308. Un avantage confortable mais qui disparaît bien vite quand on observe de près la dotation très complète de la Mégane, qui oblige à piocher largement dans le catalogue des options de la Peugeot pour l'égaler. Ainsi, contrairement à cette dernière, la Renault embarque de série l'accès et le démarrage mains libres, les services connectés de son système multimédia R-Link 2 et des jantes de 17 pouces.

Comparatif vidéo - Renault Mégane 4 Estate vs Peugeot 308 SW : french connection
Comparatif vidéo - Renault Mégane 4 Estate vs Peugeot 308 SW : french connection

La dotation en équipement est supérieure à bord de la Mégane

Mais ça n'est pas tout, puisque la compacte au losange profite aussi de nombreux systèmes de sécurité comme la caméra de recul, l'alerte de franchissement de ligne, l'alerte de survitesse avec reconnaissance des panneaux de signalisation, l'alerte de distance de sécurité et le freinage actif d’urgence. Au final, la Mégane emporte donc largement cette partie équipements.

Classement équipement :

1re : Renault Mégane Estate

2e : Peugeot 308 SW

Portfolio (46 photos)

Renault Megane 4 Estate

En savoir plus sur :
Renault Megane 4 Estate

Vidéos populaires

Commentaires (86)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Deux très bonnes voitures sur le segment.

J'étais au départ assez déçu du R-Link III sur les nouvelles prod que j'ai pu essayées (Espace / Talisman / Mégane / Scénic) car je trouvais le tactile trop lent, pas assez précis et peu pratique à l'usage en conduisant.

Puis pour en avoir le cœur net, j'ai décidé de refaire un essai en testant à la molette. Et là, c'est finalement pas pire qu'ailleurs, beaucoup plus intuitif. Et plus de traces de doigts sur/au bord de l'écran !

Finalement ce système n'est pas si mal pensé pour peu qu'on s'y habitue. Je le trouve beaucoup plus ergonomique que chez Peugeot.

Par

bravo peugeot :bien:

Par

Deux véhicules réussis. Chacun leurs atouts et surtout un design qui les caractérise bien.

Cependant, la 308 remplit mieux la mission avec un coffre de Break, vaste et bien dessiné.

Point pour Renault en ce qui concerne son écran que je trouve mieux réussi que celui de la 308 (la commande de Clim en tactile c'est une mauvaise idée).

Niveau motorisation, la Mégane ne fait par contre pas le poids .... Même en DCI Bi-Turbo, on reste loin du HDI 180.

En essence également avec les puretechs qui sont réussis.

La boite EDC est un bon point face à l'EAT 6 car on dira ce qu'on veut mais une double embrayage reste bien plus réactive qu'une boite à convertisseur de couple.

Quand aux technologie embarquées, gadgets quand tu nous tiens ...

Par

En réponse à De Tavannes

Commentaire supprimé.

trop fort ces coréens! :biggrin:

Par

ce n'est quand même pas une bonne semaine pour Renault.

:voyons: Carlos aurait oublié de donner le susucre à Cara?

Depuis lundi, on nous sort tous les défauts des Renault! Un vrai bain de sang

Par

La 308 est une voiture très réussie. Elle est belle, sans être ostentatoire, tenue de route au diapason des Peugeot, bonne finition, moteurs essences performants et sobres.

Quel dommage (à mes yeux) que le design interieur soit aussi raté et que l'équipement ne soit pas plus fourni....

Quand à la Mégane elle confirme en SW le bilan de la berline.

Moteurs pas à niveau de la concurrence, beau design, finition en progrès, bel équipement, voiture homogène...jamais la meilleure, jamais la pire. Une sorte de Focus....

Mais quel dommage de ne pas voir une Mégane/308 cabriolet.

Autant une 3 portes.....bof.

Par contre un cabrio....

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

Bref, encore une belle tannée pour la R'nô..... dans quelques mois, la 308 aura reçu son step 2, avec forcément une planche de bord améliorée d'un point de vue ergonomie ( pariez juste sur le maintien du régulateur en plastoc pif gadget, un marqueur fort de la marque ) et une dotation en gadgets plus ou moins utiles améliorée.

Ce sera alors fanny pour la Meg'.....et l'on ne cause là que d'une opposition franco-franchouille...alors imaginez le reste qui déboule....

Lui restera que des méga remises chez mandataires pour traîner sa misère sur les routes pendant 4/5 ans....

Par

C'est quoi se comparatif: le 1.5dci contre le 1.6hdi.

Le 1.6dci, il a disparu ?

Merci à caradisiac pour les comparatif tronqués.

Par

En réponse à parlons-en

ce n'est quand même pas une bonne semaine pour Renault.

:voyons: Carlos aurait oublié de donner le susucre à Cara?

Depuis lundi, on nous sort tous les défauts des Renault! Un vrai bain de sang

....et le pire est à venir ....voir l'article gouvernemental un peu après....

Par

Rhalala les comparatifs Cara... :roll:

Allez, un p'tit chiffre, jeté là, sans prétention :

11 des 19 comparos effectués en 2016 par nos essayeurs préférés ont vu s'opposer une Renault et une Peugeot.

Sûr que les risques de doublons deviennent élevés...

Et évidemment, çà manque pas : 3e joute entre la Mégane et la 308 (4e si l'on prend en compte le face à face statique).

Et, ô surprise : le verdict est calqué sur les 2 précédents. M'en voilà tout tourneboulé !

Ainsi, toujours pas la moindre victoire pour la passable Mégane... Et, de surcroît, face à une auto bien imparfaite, et dont le restylage de mi-carrière ne saurait tarder.

Ce comparatif mettra simplement en exergue, qu'en sus de toutes ces tares, le break du losange n'a rien d'un bon élève en matière de practicité. Les défauts s'accumulent, s'accumulent...

Donc, faudra peut-être commencer par penser à songer de se l'avouer : la compacte losangée est ratée. Battue par la 308, l'Astra, la Golf, et que ce soit en berline ou en break : y a juste plus rien à sauver.

Et insister à ce point va finir par ressembler à de l'acharnement thérapeutique.

Reste donc la 308... On attendra de voir l'étendue du coup de bistouri : un peu de tonus dans le style (la poupe du break est dégoulinante...), une planche de bord moins triste et plus ergonomique, et quelques apports techniques et/ou technologiques justifiant ces tarifs coquets. Et alors, on pourra assurément la placer en référence du segment.

Peugeot a donc les cartes en main. Reste à voir ce qu'il en fera.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire