Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Depopass : l'alternative aux chèques de banque pour l'achat d'une voiture d'occasion ?

Dans Pratique / Conseils d'achat

Acheter un véhicule d'occasion n'est pas anodin et les pièges sont nombreux, qu'ils se cachent dans la voiture que vous voulez acheter, dans le paiement que vous allez devoir effectuer ou encore dans les démarches administratives ensuite pour vous procurer un nouveau certificat d'immatriculation. Heureusement, il existe pour chacun d'entre eux des solutions apportées par des professionnels pour vous faciliter la tâche.

Depopass : l'alternative aux chèques de banque pour l'achat d'une voiture d'occasion ?

L'achat d'un véhicule d'occasion est un parcours semé d'embûches que l'on peut ranger dans trois familles différentes. II y a d'abord le choix de la voiture elle-même, en déterminant d'abord quel modèle de quelle marque vous convient, puis en en trouvant un exemplaire correspondant à vos attentes, que ce soit au niveau du lieu où elle se trouve, du prix, de l'historique ou encore du kilométrage. Et une récente étude de la DGCCRF a démontré que les margoulins prêts à trafiquer un compteur ou à falsifier un carnet d'entretien sont nombreux, avec un taux de fraude passé de 20 % en 2012 à 47 % en 2015 ! Heureusement, certains sites de ventes de voitures d'occasion offrent des garanties. Par exemple, La Centrale, filiale du groupe Car Boat Media comme Caradisiac, peut fournir les informations contenues par la carte grise et un historique du véhicule via son partenaire Autoviza. Et vous pouvez aussi vous renseigner sur les pièges à éviter dans notre rubrique occasion concoctée par Manuel Cailliot.

 

Autre difficulté : une fois la voiture acquise, il faut alors changer le certificat d'immatriculation (ex-carte grise) auprès de la préfecture dans un délai d’un mois sous peine d'une amende de 135 €, en fournissant de nombreux documents : une pièce d'identité, un justificatif de domicile, la demande elle-même, la déclaration de cession remplie par l'ancien propriétaire et l'ancien certificat d'immatriculation présentant la preuve d'un contrôle technique passé il y a moins de six mois. Et bien sûr, un chèque du montant des taxes suivant le nombre de chevaux fiscaux de votre véhicule (et leurs cours dans votre département). Cette opération peut se faire en se déplaçant physiquement, avec des horaires souvent compliqués ou, et c'est de plus en plus le cas pour soulager l'administration, par correspondance, ce qui peut très vite prendre du temps en cas d'erreur de votre part. Ici encore, il existe de nombreux professionnels habilités par le Ministère de l'Intérieur qui se chargent d'effectuer pour vous ces démarches en vous proposant même un certificat d'immatriculation provisoire en attendant le papier définitif.

 

Mais entre ces deux étapes demeure un écueil plus dangereux encore : le paiement du véhicule lui-même avec plusieurs modes possibles. Il y a d'abord le liquide, mais c'est légalement plafonné à 1 000 €, il faut se déplacer avec une telle somme sur soi, cela ne laisse aucune trace de la transaction et on n'est jamais à l'abri de fausses coupures. Autre possibilité : le chèque de banque, facturé entre 12 et 18 € et dont 70 % des émissions servent à l'achat de voitures d'occasion entre particuliers. Mais ce n'est pas là encore une solution sans risque puisque la fraude est estimée à entre 2 et 3 %, qu'elle vienne de chèques falsifiés ou de chèques authentiques mais volés. Il existe enfin le paiement numérique, comme avec PayPal par exemple, mais ce dernier limite par défaut le montant des transactions tant que votre compte n'est pas vérifié, et cette vérification ne se fait que par la confirmation des informations bancaires.

 

Il existe aussi dorénavant dans le domaine du paiement numérique un nouveau service appelé Depopass, filiale de S-Money, elle-même faisant partie du Groupe BPCE (Banque Populaire et Caisse d'Epargne) qui offre des garanties plus complètes. Cela commence par la création d'un compte côté vendeur et acheteur pour laquelle il faut fournir une pièce d'identité, un justificatif de domicile et un RIB. Une sorte de compte séquestre est ensuite créée entre les deux protagonistes et l'acheteur y transfère le montant du prix de la voiture et reçoit un code en échange. Le vendeur ne peut pas encore y toucher mais reçoit la confirmation par le service que l'argent s'y trouve bien. Le jour de la transaction, l'acheteur donne le code de paiement au vendeur qui peut instantanément en vérifier l'authenticité par SMS ou via une application smartphone, validant ainsi le paiement. Les fonds sont alors crédités sur le compte du vendeur et l'acheteur prend possession du véhicule de façon synchronisée. C'est une opération gratuite pour l'acheteur et qui coûte 25 € au vendeur jusqu'à 5 000 €, puis il faut ensuite ajouter 0,2 % du montant par tranche de 1 000 €. Le montant maximum ne peut pour l'instant pas dépasser les 45 000 €, ce qui est déjà suffisant pour couvrir 98 % des transactions. Ce nouveau service est mis en place progressivement depuis cette semaine exclusivement sur les petites annonces de La Centrale mais rien n'empêche qu'à terme il soit déployé sur d'autres sites de ventes de voitures d'occasion, voire même d'autres biens comme bateaux, immobilier ou encore œuvres d'art.

Commentaires (11)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Cheque de banque en semaine avec appel de la banque simple et efficace !

Par

En réponse à yoann 8-1

Cheque de banque en semaine avec appel de la banque simple et efficace !

Pour préciser, n'hésitez pas à demander le nom ou le montant du chèque au conseiller qui est au bout du fil. Certains conseillés disent tout le temps oui sans prendre le temps de vérifier, c'est arrivé à un collègue qui a voulu vérifier un chèque de banque lors de la vente de sa voiture et il a perdu 13k€, le chèque de banque était volé et impossible pour lui de prouver que le conseiller lui a bien dis "oui" (malgré le fait que le carnet de chèque de banque volé ait servi à acheter une cinquantaine de véhicule et que tous aient rencontré le même problème). Tout ça pour dire qu'il vaut mieux demander au conseiller une info que vous ne lui avait pas donné pour valider l'origine du chèque et forcer le conseiller à vérifier, quitte à rappeler si nécessaire.

Par

çà coûte plus cher qu'un chèque de banque

Par

45 € pour un virement entre 2 comptes c'est juste scandaleux ... je paye moins cher pour transférer de l'argent avec conversion de monnaie !

Par

Effectivement c'est un moyen de paiement mais rien de révolutionnaire.

Le chèque de banque reste une valeur sûre si vous restez dans le créneau horaires des banques.

Je change de voiture environ tous les 18 mois sauf exception, et tout c'est toujours bien passé.

Ceci dit, a la lecture de l'article, ça a l'air d'être un peu fastidieux a mettre en place....

Par

En réponse à GlobalGuillaume

45 € pour un virement entre 2 comptes c'est juste scandaleux ... je paye moins cher pour transférer de l'argent avec conversion de monnaie !

C'est effet globalement scandaleux.

Z'avez qu'à acheter des caisses neuves bande de pauvres.....

Par

En réponse à GlobalGuillaume

45 € pour un virement entre 2 comptes c'est juste scandaleux ... je paye moins cher pour transférer de l'argent avec conversion de monnaie !

suivant le montant, 45 euros c'est pas cher, surtout avec un tx de change......apres c'est un service et t'es pas obligé de l'utiliser!

Par

Completement inutile, j'ai perdu du temps.

Par

Depopass, pas tout à fait honnête !

Un article de la revue CASDEN (Groupe Banque populaire – Caisse d'épargne dont fait partie Depopass) promettait une réduction de 5 € sur chaque transaction. Il suffisait d'entrer un code avantage pour en bénéficier. Désirant vendre ma voiture et mon scooter j'ai opté pour ce type de paiement plutôt que le traditionnel chèque de banque. J'ai donc créé un compte Depopass VIA MON SMARTPHONE. Tout au long de la procédure d'inscription des véhicules, il était indiqué sur l'écran "Le calcul de frais des frais de gestion se fait à l'étape suivante". Mais aucune case sur l'application pour smartphone. J'en ai conclu que ce code serait à remplir au moment de la finalisation de la vente. QUE NENI une fois la vente finalisée, aucune réduction. On m'a "gentiment" expliqué que c'était trop tard et qu'il était impossible de corriger ce problème (en gros : tant pis pour vous, vous vous êtes fait avoir…). La subtilité, c'est qu'il fallait faire la procédure à partir d'un ordinateur et non d'un smartphone. Un truc simple pour faire des promesses et ne pas les tenir !!!

Le commercial a effectivement reconnu qu'il manquait la case "code avantage" sur l'application pour smartphone et qu'il faudrait qu'ils corrigent cette omission, mais circuler Monsieur il n'y a plus rien à faire !

Moralité je me suis assis sur la remise pour les deux ventes. Venant d'un groupe bancaire se revendiquant de l'Economie Sociale et Solidaire, voilà de belles pratiques qui montrent la véritable philosophie commerciale.

Depopass est malhonnête et la prochaine fois que j'aurais à vendre un véhicule, je reviendrai au bon chèque de banque.

Par

Bonjour Dianav,

Nous avons bien reçu votre message, que vous aviez également posté sur le forum Caradisiac où nous nous avons répondu.

Vous pourrez retrouver notre réponse via le lien ci-dessus :

http://www.forum-auto.com/questionsreponses/Paiement-securise-vehicule-d-occasion-auto-et-2-roues/sujet4.htm#t76

Restant à votre entière disposition,

Alain de l'équipe Depopass

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire