Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai - Nissan Micra 1.0 71 ch: la plus accessible

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Lors de son lancement, la cinquième génération de Micra était uniquement disponible avec des moteurs essence et diesels de 90 ch. Aujourd’hui, Nissan descend en gamme avec un bloc essence inédit de 71 ch.

Essai - Nissan Micra 1.0 71 ch: la plus accessible

EN BREF

Version 71 ch

Nouvel entrée de gamme

à partir de 13 590 €

 Même si les SUV connaissent, quelle que soit leur catégorie, une croissance et une importance de plus en plus conséquente dans la plupart des marchés européens dont la France, il ne faut pas oublier pour autant que les modèles préférés des français font partie du segment des citadines qui représente 630 000 ventes soit près de 30 % des marchés. Si on essayait de dresser un portrait-type des modèles vendus, on se rend compte que 56 % sont essence, leur moteur développe moins de 100 ch et leur prix est inférieur à 18 000 €. Partant de ce constat, Nissan propose aujourd’hui une version essence d’entrée de gamme répondant à tous ces critères et bénéficiant en plus de la caution « fabriquée en France » - une première pour la Micra assemblée à Flins dans les Yvelines-. Un aspect primordial pour 80 % des clients.

La Micra inaugure pour l’occasion un moteur essence inédit, selon le constructeur. Il s’agit d’un trois cylindres de 71 ch qui dispose de 95 Nm de couple. Pour ne rien vous cacher, cette annonce nous a particulièrement surpris. Difficile à croire qu’un moteur ait été spécialement conçu pour la Micra sachant qu’il existe déjà des trois cylindres essence aux caractéristiques très proches dans l'Alliance et notamment sur les Sandero et Twingo. Après de longues recherches, nous pouvons vous affirmer qu’il s’agit du même moteur que la Sandero comme peuvent en attester l’alésage et la course qui sont strictement identiques. 

Essai - Nissan Micra 1.0 71 ch: la plus accessible

Au l’usage, ce moteur s’en sort relativement pas trop mal. Les premiers rapports sont courts, ce qui permet de monter en régime et donc de donner un peu de tonicité, même si cela signifie une sonorité plus présente dans l’habitacle. Mais il s’agit tout de même d’une façon de contrer le côté creux à bas régime. Logiquement, les performances sont modestes et il ne faudra pas espérer chasser le chrono comme en atteste le 0 à 100 km/h abattu en 16,4 s. Les vibrations sont plutôt bien contenues sauf peut-être au ralenti. Si cette nouvelle version convainc en ville, ses capacités hors des villes sont plus limitées et le 90 ch offre sans aucun doute une polyvalence nettement supérieure. Si on compare maintenant cette Micra à la Sandero équipée du même trois cylindres, le modèle de Dacia est au final plus agréable. Son atout est son poids de seulement 960 kg alors que la Micra est annoncée pour sa part à 1 040 kg. Sur le papier, 80 kg, ce n’est pas grand-chose mais cela se ressent sur un véhicule de cette puissance. Dernier point concernant la consommation : nous avons enregistré une moyenne de 6,5 l/100 km lors de notre essai, ce qui est conforme à nos attentes pour un trois cylindres. 

Essai - Nissan Micra 1.0 71 ch: la plus accessible

Cette version 1.0 71 ch est disponible avec les trois finitions les plus accessibles à savoir Visia, Visia Pack et Acenta. Dès l’entrée de gamme, elle fait le plein en matière d'équipement de sécurité avec notamment 6 airbags, le contrôle de la pression des pneus, le freinage d’urgence, le limiteur de vitesse et l’« Intelligent Trace Control » qui freine la roue intérieure en courbe afin d’apporter une plus grande stabilité en virages. Notre version d’essai en finition Acenta se différenciait pour sa part par des jantes alliage 16 pouces, le régulateur limiteur de vitesse, le système multimédia 7 pouces ou la climatisation manuelle. La dotation est donc complète mais il est toutefois dommage qu’il faille passer par la case options pour avoir certains équipements comme notamment la climatisation automatique.

Essai - Nissan Micra 1.0 71 ch: la plus accessible

Pour le reste, on retrouve avec plaisir la présentation moderne et jeune de la nouvelle Micra. Une planche de bord inédite qui progresse en qualité, même si cet effort est irrégulier. Dommage aussi que l’habitabilité arrière soit moyennement accueillante et que le seuil de chargement soit haut. Un reproche d’autant plus justifié que cette nouvelle génération de Micra est nettement plus grande que l’ancienne avec un accroissement de la longueur de 17 cm ! On aurait espéré que cela ait des répercussions sur l’espace intérieur mais ce n’est pas le cas. Terminons par le style extérieur, en rupture totale avec la précédente. Il s’affirme comme nettement plus sportif, jeune et affiche une filiation indéniable avec les SUV de la marque.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 :

100 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :

Juillet 2017

A titre d'exemple pour la version V 1.0 73 ACENTA.

1,45 m1,74 m
3,99 m
  • 5 places
  • 300 l / 1004 l

  • Méca. à 5 rapports
  • Essence

Portfolio (15 photos)

Mots clés :

Commentaires (72)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Aucun intérêt. Moteur fait pour la ville mais l'accroissement des dimensions vont faire que l'acheteur (qui veut faire de l'urbain) se dirigera vers des autos plus menus.

Par Profil supprimé

Encore l'avant ça passe...mais l'arrière est carrément degeulasse...et puis ce moteur: de quoi espérer tenir les 60 max en côte sur autoroute

Par

"Assemblée en France, un aspect primordial pour 80 % des clients ". Mais quand donc arriverez vous à vous souvenir que le rôle d'un journaliste va au delà de la copie servile d'un dossier de presse contenant des énormités d'un tel calibre.

Par

En réponse à Profil supprimé

Encore l'avant ça passe...mais l'arrière est carrément degeulasse...et puis ce moteur: de quoi espérer tenir les 60 max en côte sur autoroute

C'est sûr que si tu ne sais pas jouer du levier de vitesse, ça n'aide pas.

Si la 5ième ne tient pas les 130, essaie en 4, tu verras, dans 99% des cas tu y arriveras :) .

Par

6,5 ? C’est beaucoup pour 70cv je trouve

Par Profil supprimé

Le 0-100 en 16.4s:chut:

Par

toujours pas de moteur Nissan , cette auto n'as strictement rien du tout d'une Nissan d'ailleurs !

une vielle nissan sunny 1400cc 16 soupapes de 20 piges et plus est très nettement plus performante , mais je penses que cela est du au fait que dans la sunny se trouve un moteur .... Nissan made in japan

R I P la micra .

Par

En réponse à Profil supprimé

Le 0-100 en 16.4s:chut:

avec un super moteur pas Japonais , c'est tout à fait normal !!!!!!!

16,4 sec en 2017 et moins de 12 sec en 1990 . :beuh:

Par

Faut vraiment être pingre pour prendre ce moteur à la place du 90ch, la différence de prix n'est pas énorme, cela permet de baisser le prix catalogue et de contenter les Picsous

Par

En réponse à roc et gravillon

"Assemblée en France, un aspect primordial pour 80 % des clients ". Mais quand donc arriverez vous à vous souvenir que le rôle d'un journaliste va au delà de la copie servile d'un dossier de presse contenant des énormités d'un tel calibre.

Ce qui voudrait dire que 80% des véhicules achetés par ces fameux clients sont fabriqués en FRANCE? LOL.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire