Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai vidéo - Seat Leon ST (2017) : ibère compétente

Dans Nouveautés / Restyling

Après la berline, le break. La Leon ST profite à son tour des améliorations apportées au millésime 2017. Plus sexy, mieux connectée et toujours aussi pratique, l’ibère reste une cliente de choix et une alternative sérieuse aux SUV compacts.

Essai vidéo - Seat Leon ST (2017) : ibère compétente

 En bref

A partir de 21 140 €


Coffre : de 587 à 1 470 litres

La compacte espagnole est LE modèle qui a renversé la vapeur au sein des ventes du constructeur. La troisième génération de Leon a permis de renflouer les caisses et d’insuffler une nouvelle dynamique à la marque catalane, complétée depuis par des produits modernes comme l’Ibiza, l’Ateca et l’Arona qui arrivera en novembre.

L’heure du restylage est arrivée pour la berline compacte qui est encore l’une des rares sur le marché à proposer 3 déclinaisons de carrosserie : 3 portes (SC), 5 portes et break (ST). La carrosserie break profite à son tour d’une mise à jour. Cette dernière n’est certes pas la plus plébiscitée, mais ses nombreuses combinaisons (motorisation/transmission) et ses qualités d’hôte la placent comme l’une des plus polyvalentes du marché et pourquoi pas comme alternative à un SUV compact.

Bien née et joliment dessinée, la Leon n’a pas eu besoin de gros bouleversements pour soutenir des ventes toujours dynamiques. Il en va de même pour le break. C’est l’une des raisons, en plus d’un conservatisme propre au groupe Volkswagen, qui a poussé Seat à rester sobre en matière de design. Les évolutions portent sur l’apparition d’une nouvelle signature lumineuse à LED, d’une calandre élargie, de pare-chocs « 3D » et de chromes sur les entourages de vitres. Les différences avec l’ancienne Leon sont minimes. Cette version ST qui s’allonge de 20 cm sur le porte-à-faux arrière, par rapport à la berline, est l’une des plus élégantes et sportives du marché.

Essai vidéo - Seat Leon ST (2017) : ibère compétente

À bord, l’ambiance est inchangée avec un dessin moderne, une ambiance globalement moins fun qu’à l’extérieur mais une qualité perçue qui reste parmi les meilleures du marché. On s’attendait à voir débarquer le cockpit numérique en provenance du groupe Volkswagen, il faudra malheureusement patienter jusqu’à la fin de l’année, mais il fera bel et bien son apparition. L’espagnole reçoit en compensation un nouveau système multimédia de 8’’ (de série à partir de la finition intermédiaire « Style »), à l’interface simple d’utilisation. Ce dernier embarque toute la connectivité actuelle comme le Mirror screen et les compatibilités Apple Carplay et Android ainsi que des applications spécifiques (stationnement, etc.). Deux touches de raccourci ont été placées sur le côté pour faciliter l’ergonomie. Seat a également renforcé le contenu d’aides à la conduite avec des systèmes de détection de piétons, la conduite dans les bouchons ou encore le régulateur de vitesse adaptatif, histoire de décrocher à nouveau 5 étoiles au crash-test durci par EuroNcap.

Essai vidéo - Seat Leon ST (2017) : ibère compétente
Essai vidéo - Seat Leon ST (2017) : ibère compétente

L’intérêt du break est sans conteste son coffre. En effet, il ne profite pas d’une ouverture mains libres et un fois les sièges rabattus, le plancher n’est pas totalement plat. Mais les volumes à disposition, de 587 à 1 470 litres, sont proches des records de la catégorie détenus par la Honda Civic Tourer (624 litres), la Peugeot 308 SW (660 litres) et la Volkswagen Golf SW (605 litres), le seuil de chargement est bas et il est possible de rabattre les banquettes depuis le coffre. Enfin, la Leon ST nous console par une habitabilité très correcte aux places arrière.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 :

125 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :

Octobre 2016

A titre d'exemple pour la version III (2) ST 2.0 TDI 184 START&STOP FR DSG.

1,43 m1,81 m
4,54 m
  • 5 places
  • 587 l / 1470 l

  • Auto. à 6 rapports
  • Diesel

Portfolio (19 photos)

Mots clés :

En savoir plus sur : Seat Leon 3 St

Commentaires (75)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est juste golf rebadgé au rabais....

Par

Où l'on constate qu'une marque pouvant être qualifiée de secondaire au sein d'un groupe est en mesure de proposer un sacré échantillonnage de puissances et de transmissions. 4 roues motrices aussi....ou tout simplement un toit vitré qui s'ouvre...et pour des tarifs n'ayant rien de délirant...

Par

C'est pas la voiture la plus sexye du monde,

mais elle l'est bien plus qu'une Golf

tout en étant moins chère .

Bref l'alternative intelligente du segment pour ceux qui ne peuvent pas vivre sans VAG...

.. et qui garderont leur voiture longtemps vue la décote habituelle des SEAT.

Par

Mouais ... J'ai tjrs préféré le break, mais l'intérieur j'ai vraiment du mal, après c'est sur que VAG à un gros avantage en terme d'offre moteur par rapport aux françaises. Après je trouve la face avant à peine trop boudinée. Mais ça reste une bonne auto à prix sympa qui plus est une très bonne alternative à l'hors de prix Golf.

Par

En réponse à roc et gravillon

Où l'on constate qu'une marque pouvant être qualifiée de secondaire au sein d'un groupe est en mesure de proposer un sacré échantillonnage de puissances et de transmissions. 4 roues motrices aussi....ou tout simplement un toit vitré qui s'ouvre...et pour des tarifs n'ayant rien de délirant...

La palette de motorisations est un point fort de vw .

Manque un système d ouverture main libre 2017 pour le petit coffre. La tablette et intérieur reno se reconnaissent direct. ..mais c plus cher.

Par

Les compteurs du tdb. ...

Par

...a l'usage, y'a rien de plus chiant que ces hayons motorisés qui s'ouvrent et se ferment à un rythme de tortue arthritique. Surtout quand il pleut fort et que t'es obligé d'attendre que la hayon monte ou veille se refermer.

bref, le truc que la majorité des gens déconnectent après quelques jours d'usage, un peu comme ces insupportables les alertes de franchissement de lignes...

Franchement, ouvrir ou fermer un coffre, ça demande un effort si insurmontable que ça ?

Par

"L’espagnole est sexy, habitable, confortable et surtout très polyvalente"

Habitable, confortable, polyvalente, OK. Mais sexy ? :voyons:

Par

En réponse à beniot9888

"L’espagnole est sexy, habitable, confortable et surtout très polyvalente"

Habitable, confortable, polyvalente, OK. Mais sexy ? :voyons:

J'avais une copine comme ça...

Par

En réponse à roc et gravillon

...a l'usage, y'a rien de plus chiant que ces hayons motorisés qui s'ouvrent et se ferment à un rythme de tortue arthritique. Surtout quand il pleut fort et que t'es obligé d'attendre que la hayon monte ou veille se refermer.

bref, le truc que la majorité des gens déconnectent après quelques jours d'usage, un peu comme ces insupportables les alertes de franchissement de lignes...

Franchement, ouvrir ou fermer un coffre, ça demande un effort si insurmontable que ça ?

Quand il pleut ou qu il a plu il est souvent tout degueu.Parfois on est occupé. Faut anticiper.

Au volant, ça n a rien à voir.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire