Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai vidéo - Toyota Yaris restylée (2017) : l’amélioration continue

Dans Nouveautés / Restyling

La Toyota Yaris, la citadine japonaise la plus française n’en finit pas de se refaire une beauté. La troisième génération connaît aujourd’hui son second restyling. Au programme, bien évidemment des évolutions stylistiques mais aussi quelques nouveautés en matière d’équipement. Premier test avec la version la plus vendue en France : l’hybride.

Essai vidéo - Toyota Yaris restylée (2017) : l’amélioration continue

 EN BREF

2e restyling de la 3e génération

Nouveau moteur essence

Look et intérieur inédits

à partir de 14 150 €

 Impossible de dissocier la Yaris de Toyota mais également de la France. Sans être trop chauvin, cette citadine est quelque part un modèle français. Fabriquée depuis de longues années à côté de Valenciennes, elle a été le premier modèle étranger (et le seul à ma connaissance) à recevoir le label Made in France. Devenue aujourd’hui un véritable argument de vente, l’implantation dans le Nord du constructeur était pourtant risquée mais c’est un succès. Avec 238 000 exemplaires écoulés, la Yaris est tout simplement la voiture la plus produite en France. Cette réussite économique est aussi commerciale. La Yaris s’est imposée comme LE modèle le plus vendu de Toyota en Europe mais également en France avec une place dans le Top 10 et représente 40 % des ventes de Toyota dans l’Hexagone. Des chiffres excellents qui expliquent pourquoi Toyota à choisir d’effectuer un second restyling plutôt que de lancer une nouvelle génération.

 

 

Essai vidéo - Toyota Yaris restylée (2017) : l’amélioration continue
Essai vidéo - Toyota Yaris restylée (2017) : l’amélioration continue

   Les transformations sont visibles

Mais attention, on ne parle pas ici d’un changement de fonds de projecteurs comme certaines marques sont devenues spécialistes. Il s’agit d’un profond restylage avec pas moins de 900 nouvelles pièces soit 40 % de la Yaris. Les modifications portent bien évidemment sur l’esthétique avec des faces avant et arrière complètement revues. Sont donc nouveaux les projecteurs avec une signature lumineuse spécifique, la calandre, les boucliers avant et arrière, le hayon, les feux et les bas de caisse. Tout cela dynamise indéniablement le look de la Yaris en lui apportant une petite touche de jeunesse.

 

Les modifications sont nombreuses sur la planche de bord
Les modifications sont nombreuses sur la planche de bord

 Même constat dans l’habitacle avec une planche de bord repensée. Elle intègre en son centre un nouveau système multimédia avec écran tactile 7 pouces (Toyota Touch 2), des aérateurs en forme de turbine, un volant redessiné et surtout une instrumentation inédite qui se révèle complète et lisible. Si la présentation ne prête pas à la critique, on n’en dira pas de même de la qualité des matériaux et notamment des plastiques durs. Ainsi, notre modèle d’essai avec 2 000 kilomètres au compteur avait la partie supérieure de la planche de bord et le bas de la console centrale complètement rayés. Pas très valorisant.

 

Essai vidéo - Toyota Yaris restylée (2017) : l’amélioration continue
Essai vidéo - Toyota Yaris restylée (2017) : l’amélioration continue

Sans surprise, ce restyling n’a aucune répercussion sur les aspects pratiques. L’habitabilité arrière est honnête tout comme le volume de chargement avec 286 litres, ce qui n’est clairement pas le meilleur de la catégorie.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Toyota Yaris

75 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Toyota Yaris 3

Septembre 2011

A titre d'exemple pour la version III (3) 1.5 VVT-I HYBRID COLLECTION.

1,51 m1,69 m
3,95 m
  • 5 places
  • 279 l / NC

  • Auto.
  • Hybride essence électrique

Portfolio (22 photos)

Mots clés :

Commentaires (75)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

On n'y croyait plus à cet essai...

" Ainsi, notre modèle d’essai avec 2 000 kilomètres au compteur avait la partie supérieure de la planche de bord et le bas de la console centrale complètement rayés. Pas très valorisant."

Parce que c'est du Toy, certains voudraient qu'on ne cause pas de ça.... les années passent et à cet égard rien ne change : ouvrez les yeux les gars, c'est simplement affreux.... et les tarifs ne sont pas ceux d'une caisse de roumain.

Par

" Si l’impact économique est réel, il est dommage que l’agrément de ce moteur soit pénalisé par la transmission qui fait prendre des tours ai moteur à la moindre accélération franche. Résultat, le bruit devient très vite fatiguant lors des grosses accélérations ou des dépassements. D’autant plus regrettable que Toyota a retravaillé l’insonorisation, mais c’est insuffisant. "

Ah tiens....il parait que non, c'est silencieux, pas dérangeant le moins du monde, une merveille descendue sur terre avec tombée des cloches de Pâques...

On se souviendra que l'auto a été essayée au Pays Plat... pas de danger que Toy convie les essayeurs dans les Pyrénées...

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

Alors oui, comme d'hab' avec cette caisse dans cette version hybride, si l'on peut s'habituer à l'esthétique arrière devenue hautement ringarde, pour un usage très majoritairement urbain, ce sera un excellent choix... mais pour toutes les autres utilisations, oubliez !

Par

Plus rien à avoir avec une Toyota !!!!

mais bon l'époque souhaite cela en europe ...

Par

En réponse à roc et gravillon

On n'y croyait plus à cet essai...

" Ainsi, notre modèle d’essai avec 2 000 kilomètres au compteur avait la partie supérieure de la planche de bord et le bas de la console centrale complètement rayés. Pas très valorisant."

Parce que c'est du Toy, certains voudraient qu'on ne cause pas de ça.... les années passent et à cet égard rien ne change : ouvrez les yeux les gars, c'est simplement affreux.... et les tarifs ne sont pas ceux d'une caisse de roumain.

Il est vrai que les plastiques Toyota ont toujours été esthétiquement discutables. J 'en ai eu plusieurs, cela ne s'est jamais vraiment amélioré. Reste qu'au bout de pas mal d'années et de plusieurs centaines de milliers de bornes, et bien ça tient toujours debout, rien ne part en sucette, et l'auto roule toujours sans histoires. Je dirais que la qualité de leur tableaux de bord est à l'inverse des mécaniques. Question de choix, sûrement...

Par

C'est quand même dommage d’arrêter le diesel pour les particuliers.

Ils vont écouler leurs stocks de blocs avec les pro et fini le mazout pour l'europe. Dommage ce 1.4 d4d était assez bon.

Par

Doit pas y avoir des problèmes de surchauffe avec une telle calandre et toujours aussi fine avec ça, c'est sûr chez Toyota on atteint l'excellence niveau design. A l'arrière guère mieux avec ces feux qui deviennent horizontaux, ceux d'avant était franchement plus personnalisés, bon chacun ses goûts. Quand à la planche de bord, c'est le jeu des sept erreurs, quel changement radical, attention les yeux, il commence singulièrement à dater cet ensemble. Heureusement qu'il y la solidité reconnue de la marque et la technique hybride.

Par

En réponse à tointoin2

Doit pas y avoir des problèmes de surchauffe avec une telle calandre et toujours aussi fine avec ça, c'est sûr chez Toyota on atteint l'excellence niveau design. A l'arrière guère mieux avec ces feux qui deviennent horizontaux, ceux d'avant était franchement plus personnalisés, bon chacun ses goûts. Quand à la planche de bord, c'est le jeu des sept erreurs, quel changement radical, attention les yeux, il commence singulièrement à dater cet ensemble. Heureusement qu'il y la solidité reconnue de la marque et la technique hybride.

en Asie ( mon épouse est Asiatique donc j'y vais chaque année ) les toyota sont des toyota !

la nouvelle yaris n'as rien à avoir avec une toyota vitz , bref perso les toyota vendue en europe au look ultra sage et aux moteurs mou m'attire pas

par contre quand j'en loue une là bas , je kif !

après bon j'ai deux ancêtres toyota ae86 et ae92 là c'est que du made in japan , pas une pseudo toyota faite en france rendue fade pour pas trop concurrencer les européennes ....

Par

Et ce boitier qui fait office de clé sieur Pagès, est il toujours hautement quincaille comme sur les précédentes versions?

Toujours la pile qui bat la breloque dans la coque ?

Autant on peut statiquement se rendre compte de pas mal de choses sur une caisse, en général, ils ne laissent pas traîner ce truc sur la tableau de bord.

Pour le coup, on les comprend....

Par

je suis monté dans une toy yaris hybride, bah mon dieu, après ça vient critiquer renault pour ses assemblages etc... mdr, cette bagnole pue le low cost par tous les pores, le plus flagrant était le panneau de porte intérieur avec un ajustage d alcoolique, franchement dégueulasse la caisse, et la planche de bord, mon dieu, ce n est pas toyota qui a pondu cette horreur, ce n est pas digne d eux, je suis resté con pour le coup, au point qu une sandero na pas grand chose à lui envier

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire