Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Excès de vitesse - Accès aux données embarquées des voitures : réalité ou fantasme ?

Dans Pratique / Radars

Des gendarmes qui branchent leur ordinateur sur votre prise OBD pour verbaliser vos excès de vitesse passés, ce n'est pas encore une réalité, mais plus tout à fait un fantasme.

Excès de vitesse - Accès aux données embarquées des voitures : réalité ou fantasme ?

Dans le film de Spielberg, Minority Report, les autorités pouvaient prédire un crime et arrêter son auteur avant qu'il ne le commette.

Avec le projet de loi de "modernisation de la justice du XXIe siècle" , ce sont les méfaits du passé que les gendarmes pourraient détecter sans les avoir constatés.

Quelques lignes de l'article L. 311-2 de la section 15bis B de cet énorme pavé de littérature juridique ont semé l'effroi dans le Landernau automobile : "Les agents compétents pour rechercher et constater les infractions au présent code, dont la liste est fixée par décret en Conseil d'État, ont accès aux informations et données physiques et numériques embarquées du véhicule afin de vérifier le respect des prescriptions fixées par le présent code"

Imaginez qu'après avoir branché sa tablette sur votre prise OBD (on board diagnostic, obligatoire sur toutes les voitures neuves depuis 2004), le gendarme vous lâche "Monsieur, je vois qu'à 14h12, vous avez roulé à 147 km/h et au-delà de 130 km/h entre 13h58 et 14h28. Je dois vous dresser une contravention pour excès de vitesse."

Le cauchemar. Plus besoin de radars, l'Etat n'aurait qu'à relever les compteurs comme il relève déjà ceux des routiers. Sans compter qu'avec la voiture connectée, il ne serait bientôt plus nécessaire de se relier physiquement à celle-ci pour avoir "accès aux informations et données physiques et numériques embarquées du véhicule." Une auto capable de communiquer avec le réseau de concessionnaires pour commander sa révision, un changement de filtre à air ou de bougies, pourrait tout aussi bien dénoncer son conducteur au centre des PV de Rennes.

 

Fausse alerte !

Vous aurez noté mon emploi du conditionnel : c'était une fausse alerte. La Sécurité routière a vite apporté un démenti  : "Ce nouveau texte vise à faciliter le travail des forces de l’ordre dans le contrôle du numéro de série d’un véhicule afin de vérifier que celui-ci est bien autorisé à circuler.
 Les forces de l’ordre ont développé et expérimenté des outils d’identification numérique des véhicules se connectant sur la prise de diagnostic «OBD» (...) 
Il ne s’agit en aucun cas de mettre en œuvre un contrôle généralisé de la vitesse, ces données de vitesse n’étant pas enregistrées dans le véhicule et encore moins accessibles par cette prise OBD.
 (...) Le contrôle permettra de vérifier si le véhicule circulant est bien celui qui a été autorisé et mentionné sur le certificat d’immatriculation. Et ce afin d’éviter qu’un véhicule circule en lieu et place d’un autre véhicule."

Ouf. Voilà qui est plus précis. A la réflexion, la toile s'est affolée un peu vite car la verbalisation a posteriori est en l'état de la technique impossible. Qui conduisait ? Sur quel type de réseau circulait le véhicule ? Faute de pouvoir répondre à ces questions, pas de PV.

Il n'empêche, la panique qui a secoué les forums et blogs auto et moto en dit long sur le traumatisme que provoquerait une telle mesure. On n'avait rien entrevu de si effrayant et totalitaire depuis le Lavia, ce système qui couple la cartographie GPS des limitations à la commande d'accélérateur et empêcherait de commettre tout excès. Un peu comme un limiteur, sauf que vous ne le commanderiez et ne le programmeriez pas. Testé il y a une douzaine d'années, le Lavia est techniquement au point. Ce qui ne l'est pas, c'est son "acceptabilité", un vilain mot qui désigne une sainte chose : les égards qu'ont encore les pouvoirs publics pour notre capacité à avaler des couleuvres dont le goût ne nous plaît pas. Et de toute évidence, le contrôle de vitesse "a posteriori" ne nous plairait pas.

 

Le bouclier appelle l'épée

Excès de vitesse - Accès aux données embarquées des voitures : réalité ou fantasme ?

Ce qui pourrait les inciter à passer outre, c'est la remontée persistante du nombre de tués sur les routes. Et aussi la volonté de contrer l'attirail dont nous nous sommes dotés : les boucliers antiradars que sont Waze, Coyote et autres applications ou petits boîtiers.

Grâce à ces gadgets, nous pouvons tous échapper quasiment aux rad… pardon, aux "zones de danger". Jamais nos permis n'ont été aussi bien protégés des pandores, jamais l'impunité n'a été aussi bien assurée et on le voit aux nouvelles allures adoptées sur les grands axes par de plus en plus de conducteurs.

Les vitesses moyennes remontent, la courbe des tués et l'indice de gravité des accidents également et quitte à polémiquer, je suis persuadé que cela est lié à la diffusion grandissante de ces outils communautaires. Quoi d'autre ? La météo ? La crise ? Les bas prix du carburant ? La qualité des pneus ? Les défectueux airbags Takata ?

Sur tous les forums auto et moto on peut lire de laudatifs commentaires sur l'efficacité de ces boucliers à permis et le sentiment d'invulnérabilité qu'ils donnent à leurs utilisateurs.

Qu'ils ne puissent être interdits, ou qu'ils aient été légalisés moyennant une simple précaution de langage - l'hypocrite "zone de danger" - en dit long sur l'impuissance des petits bras de l'Etat face aux nouvelles puissances numériques.

Ils ne restent pourtant pas croisés, ces petits bras. Ils s'agitent même : radars tronçons, radar "leurre", radars embarqués dans des voitures banalisées sont les nouvelles épées anti Waze et Coyote. A quelle estocade faut-il maintenant s'attendre ? Et surtout, ne l'aurons-nous pas cherchée ?

 

 

Commentaires (39)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Merci en final de rappeler que les radars embarqués dans les tires banalisés ( et qui piquent surtout dans les deux sens ) rendent l'utilisation d'outils type Waze ou Coyote dorénavant parfaitement aléatoires....

Par

Le bouclier va s'étoffer. Si la sécurité n'était pas rentière, les gens ne mettraient pas Waze. Qui n'a jamais été frustré dans un moment d'inattention sur une voie rapide déserte ou à une SORTIE de village de "se faire avoir" pour 3Km/h (dans une descente, on peut vite prendre 10Km/h si on n'a pas les yeux rivés sur le compteur...), dans une situation de danger inexistant?

C'est bien ce qui sépare ces tirelires des humains assermentés qui constatent en direct et apprécient la situation à sa juste valeur.

Waze a permis entre autres d'améliorer les conditions de circulation, et permet de relever de vrais dangers (obstacles,météo...).

Le bouclier va s'étoffer, j'ai confiance.

Par

" Le bouclier va s'étoffer, j'ai confiance."

Mais confiance en quoi ?

Comment veux tu repérer et signaler une banale 208 ou une Meg roulant en sens opposé sur une nationale et qui t'aura "flashé".... y'a pas de flash en sus !

Et même en ayant les yeux d'un lynx.... qui te dira jamais si elle n'a pas fait demi-tour pour repiquer dans l'autre sens ( ou les véhicules qui viendront à la doubler ).

Bref, faites comme vous voulez les gars....seriez juste bien inspiré d'être plus attentif aux panneaux qu'à vos petits bidules sur la planche de bord dorénavant.

Par

" Waze a permis entre autres d'améliorer les conditions de circulation, et permet de relever de vrais dangers (obstacles,météo...). "

JCe que j'aime bien chez les gens, c'est avant tout leur parfaite bonne foi....

Par

Je roule vite, mais pas partout.

Je roule en Clio de 2004, et voit des limitations à 70 fleurir un peu partout, là où ma vieille citadine passe sans encombre à plus de 110.

Je vois des radars se multiplier sur les grands axes, là-même où le gars en RS6 ne représente aucun danger à 250, pourvu qu'il soit doté d'un cerveau (si si, cela existe).

Mais je vois aussi des abrutis passer à 50 là où c'est limité à 50, alors qu'il n'y a aucune visibilité sur la priorité à droite qui arrive, ou qu'il y a des gamins sur le trottoir.

J'en vois aussi à 50 sur ligne droite limitée à 90 (avec belle bande blanche), histoire qu'ensuite on les double n'importe comment dès qu'on en a l'occasion, ce qui est extremement dangereux.

Alors oui aux radars, mais pas automatiques, et seulement là où il y a un intéret de sécurité (écoles, virages sans visibilité...). Oui aux PV pour exces de lenteur. Oui aux controles d'alcoolémie, cannabis etc. Oui aux controles de l'état des véhicules, des pneus... Non au racket actuellement mis en place

Par

Bon, une fois n'est pas coutume, je vais essayer de produire autre chose que des blagues foireuses et foirées sur les SUV.

On a eu quelques épisodes de l'actualité très récentes, qui ont pu nous amener à nous poser d'élémentaires questions.

Pourquoi l'être humain aime à se complaire dans sa bêtise, dans son égoïsme, dans son aveuglement ? Pourquoi s'obstine-t-il à nier et renier toute forme d'explication, de compréhension, d'empathie ?

Ces comportements pouvant dériver aussi loin que ne pointe l'horizon.

Serions-nous tous (à l'exception de nous-même, cela va sans dire !) profondément stupides ?

Reprenons cette maxime : "Le bouclier appelle l'épée."

Un adage qu'il me semble nécessaire de compléter de la sorte : "Le fourreau appelle le bouclier."

En effet, comment demander à des individus d'adopter des comportements philanthropes dans une société ou l'individualisme et l'émulation violente et arbitraire sont érigés comme autant de commandements de vie ?

Comment croire, également, à la dimension vertueuse et désintéressée de mesures prises par des institutions dont l'avidité et le dédain apparaissent de façon plus éclatante chaque jour ?

...

Le fermier qui ne nourrit pas ses cochons s'expose à leur servir de repas... :cubitus:

Par

En réponse à roc et gravillon

" Waze a permis entre autres d'améliorer les conditions de circulation, et permet de relever de vrais dangers (obstacles,météo...). "

JCe que j'aime bien chez les gens, c'est avant tout leur parfaite bonne foi....

Quand je dois circuler en IDF, je remercie Waze pour l'amélioration des conditions de circulation.

Quand il y un véhicule qui empiète sur la route, c'est toujours bon de le signaler. Ca peut éviter un accident à quelqu'un qui rêvasse ou qui allait un peu trop vite, la possibilité d'un non-signalement du danger empêchant de se reposer sur ce système. Et oui, je suis également satisfait d'entendre "gling" aux abords d'une "zone de danger", puisque le radar est EN THEORIE :roll: présent dans une zone accidentogène http://www.generation-nt.com/radar-automatique-etude-zone-risque-actualite-1916833.html.

Il y en aura toujours pour dire que si on respecte les limitations, on n'a pas de PV :pfff:. Je leur souhaite bonne route, sans la moindre erreur, car moi je ne me plains pas si cela doit m'arriver, je roule globalement aux limitations et, assume quand je les dépasse, tout en utilisant Waze en permanence (démarrage automatique avec SmartConnect sur Android lors de la connexion Bluetooth avec la voiture).

Je suis d'accord avec toi pour les RMNG qui sont diablement vicieux mais heureusement peu exploités actuellement, d'ici leur privatisation... il existe néanmoins une application Radar Mobile Mobile qui permet de lister et signaler ces tirelires à roulettes (qui seront probablement poussées au rendement façon fourrière privée parisienne). A l'usage, je demande à voir.

J'ai confiance en la technologie. Si elle fonctionne du côté de l'épée, pourquoi pas du côté du bouclier? Coyote étudiait la possibilité de dénoncer un risque mouvant.

Je rappelle que ces RMNG sont surtout "dangereux" quand on les croise. Que dès qu'il y a une glissière, ils sont aveuglés, et qu'en doublant raisonnablement, on a le temps de voir qui on double.

Il faut juste être confiant, et rouler propre, mais pas mouton.

Par

" Bon, une fois n'est pas coutume "

Avec la rareté de tes apparitions.... on mettra plutôt ça au chapitre Vierge à Lourdes...

Par

" Je roule en Clio de 2004, et voit des limitations à 70 fleurir un peu partout, là où ma vieille citadine passe sans encombre à plus de 110. "

Hummm....je sens qu'on tient un champion là....je le sens !

Par

" et qu'en doublant raisonnablement, on a le temps de voir qui on double."

Si tu doubles raisonnablement, c'est pas ça qui te fera gagner beaucoup de temps.....alors pourquoi ne pas simplement te caler sur les vitesses indiquées ?

Le plus amusant est qu'on double encore pas mal de monde en roulant ainsi....

Fais donc plus confiance a tes yeux et ton bon sens plutôt qu'à toutes ces âneries "CONectées"

Souviens toi aussi que c'est encore sur les départementales viroleuses de province qu'on peut encore s'amuser le plus.... et que si par un hasard assez peu probable tu te fais choper, ce ne sera pas bien haut au dessus de la vitesse autorisée.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire