Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Fiabilité de la Volkswagen Passat 7 : la maxi-fiche occasion de Caradisiac

Dans Guide fiabilité / Autres actu fiabilité

Fiabilité de la Volkswagen Passat 7 : la maxi-fiche occasion de Caradisiac

Dates clés

  • Novembre 2010 : commercialisation de la berline 4 portes et du break SW
  • Mars 2012 : commercialisation de la version Alltrack 
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

Ah, la Volkswagen Passat... La berline allemande par excellence, une sorte d'archétype. Sa carrière a débuté en 1973, c'est dire sa longévité exceptionnelle. Nous allons nous intéresser ici à l'avant dernière génération, dite B7, la septième comme son nom l'indique, qui a été commercialisée de 2010 à 2014.

Comme pour toutes les générations, elle apparaît comme étant une auto sérieuse, sobre, bien construite, douée dans beaucoup de secteurs, mais... pas joyeuse pour un sou. D'une grande sobriété, sans grande personnalité, elle ne fait se retourner personne sur son passage. Ses qualités (et défauts !) sont invisibles. Elle est très habitable, son volume de coffre est conséquent, surtout dans sa version break, la finition est remarquable tout comme la qualité des matériaux (pourtant quelques bruits de mobilier agacent), et sur la route elle distille un agrément de conduite tout à fait convaincant. Nous l'avons dit, le break est ultra logeable et fait figure de déménageur du dimanche, il est également le seul à être vraiment pratique avec son hayon, quand la berline pâtit de sa malle de coffre en termes de modularité.

Avec des motorisations allant de 105 à 300 ch, la Passat offre un large éventail de choix, surtout si l'on ajoute les possibles transmissions 4x4 4Motion et les boîtes à double embrayage DSG. Une version Alltrack "virilisée" est également disponible. Avec ses protections de carrosserie en plastique, elle promet de pouvoir s'attaquer aux chemins creux, ce qui est vrai si l'on opte pour la transmission intégrale.

Côté fiabilité, nous allons le voir, tout n'est pas rose, même si c'est un peu mieux que pour les précédentes générations. Au final, il faut se montrer vigilant, d'autant que les prix ne sont pas donnés, mais si les soucis sont résolus, un achat est aujourd'hui tout à fait envisageable.

Caradisiac a aimé

  • L'habitabilité
  • Le volume de coffre
  • La qualité de finition générale
  • L'agrément de conduite
  • Les choix de motorisations, transmissions
  • La sobriété globale des moteurs

Caradisiac n'a pas aimé

  • Une place centrale arrière difficile à vivre
  • Le manque de personnalité, à l'intérieur comme à l'extérieur
  • L'équipement intéressant en option
  • La visibilité arrière
  • La fiabilité à surveiller

Nos versions préférées

  • VII 1.8 TSI 160 CARAT
  • VII SW 2.0 TDI 140 FAP BLUEMOTION TECHNOLOGY CARAT

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • L'habitabilité : que ce soit aux places avant ou aux places arrière, elle profite du gabarit généreux de la Passat. L'espace aux jambes est appréciable (sauf à la place centrale arrière).
  • Le volume de coffre : 565 litres pour la berline, et même 603 litres pour le break, des valeurs très généreuses pour la catégorie.
  • La qualité de finition : les matériaux employés ne souffre aucune critique, ils sont haut de gamme, comme souvent chez Volkswagen. Les assemblages sont bons aussi à la vue. Mais quelques bruits de mobilier sont tout de même présents, ce qui met un petit bémol.
  • L'agrément de conduite : la Passat est douée sur la route, dynamique de comportement, elle reste vivable au niveau du confort de suspension. Direction et freinage sont à l'unisson.
  • Le choix proposé : 5 moteurs essence de 122 à 300 ch, 3 diesels de 105 à 177 ch, la Passat offre du choix, d'autant que la boîte à double embrayage DSG est proposée sur beaucoup de moteurs et que certains sont disponibles en transmission 4x4 4Motion.
  • La sobriété des moteurs : que ce soient les TSI ou les TDI, les relevés de consommation réelles sont flatteurs. Les TSI ne commencent à boire que si on les cravache. 

Ce qui peut faire hésiter

  • La place centrale arrière : un tunnel de transmission imposant et imposé par les versions à transmission intégrale la rend difficilement praticable. Le dossier est également plus dur au milieu.
  • Le manque de personnalité : le dessin de la carrosserie est pour le moins consensuel, limite passe-partout. Et à l'intérieur, ce n'est guère mieux. Pour de l'émotion ou de l'originalité, on repassera. 
  • L'équipement : pour résumer, tout ce qui est intéressant ou un peu technologique était en option ou disponible sur le très haut de gamme Carat. Il faut donc privilégier ces modèles bardés d'équipement en seconde main.
  • La visibilité arrière : sur la berline, elle est moyenne. Du mieux pour le break.
  • La fiabilité : les soucis rencontrés ne sont pas anecdotiques. Il faut surveiller que tout va bien avant de signer pour une "bonne" occasion.

3. Budget

Achat / Cote :

La Passat n'a jamais été donnée à l'achat. Elle devient un peu plus abordable en seconde main. Et cette 7e génération a vu ses tarifs baisser un peu avec l'arrivée de la génération actuelle sur le marché. Cependant, ce n'est pas l'archétype de la bonne affaire. Le premier prix en essence pour un 1.4 TSI 122 est à  12 000 € pour 80 000 km. En diesel, c'est moins cher, mais les kilométrages sont élevés (8 000 € pour 150 000 km, 10 000 € pour 120 000 km, pour un 1.6 TDI 105).

Consommation :

Les consommations des moteurs de la Passat, essence comme diesels, sont relativement basses. Les TDI sont vraiment sobres en général. Les TSI essence aussi, sauf à être cravachés, mais à allure tranquille, ils peuvent afficher des valeurs étonnament basses. 

Assurance :

Si vous devez retenir une information concernant les primes d'assurance de la Passat, c'est qu'elles sont plus chères que toutes celles des concurrentes généralistes. D'environ 7 à 8 %. A mi-chemin en réalité entre la moyenne des généralistes et celle des modèles premium. Il faut le savoir. 

Prix des pièces :

Le prix des pièces de la Passat souffle le chaud et le froid. On aurait pu y croire en voyant les tarifs raisonnables des filtres et des amoritisseurs. Or, les tarifs exhorbitants d'un embrayage ou de la distribution font rentrer la berline de Volkswagen dans la cour des modèles premium. Au final, attention au coup de bambou. 

Entretien :

Les périodicité d'entretien sont fixées à 15 000 km ou 1 an en entretien classique huile de synthèse et 30 000 km ou 2 ans en entretien dit "long life" avec lubrifiant spécifique.  Les courroies de distribution, sur les modèles équipés, sont à vérifier à partir de 6 ans, et la périodicité maximale est de 210 000 km. Les tarifs de main-d'oeuvre sont élevés en moyenne chez Volkswagen. Au final, pas de miracle à attendre, les coûts d'entretien sont loin d'être abordables.

4. Fiabilité

Description :

Vous allez le voir, tout n'est pas rose au royaume de la Passat. Sans dire que c'est une catastrophe, surtout si l'on compare aux précédentes générations, encore pire en matière de pannes et de dysfonctionnements, elle connaît quand même des soucis récurrents et parfois agaçants, ou tout simplement graves. Il faut donc faire attention, et ne craquer que pour un modèle mis à jour et exempts de tout défaut. 

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Boîte DSG. Dysfonctionnements possibles de la boîte pilotée à double embrayage. Si l'électronique n'est pas en cause, c'est le plus souvent le Mécatronic qui est défaillant, ou les embrayages. 
  • Injecteurs. Sur le 1.6 TDI en majorité (mais quelques cas sur 2.0 TDI), les injecteurs sont défaillants à des kilométrages faibles. Il faut les remplacer. Volkswagen participe le plus souvent, mais il faut insister pour que la prise en charge soit correcte.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Pompe à eau. Une baisse du niveau de liquide de refroidissement signifie des fuites au niveau de la pompe à eau sur le 1.6 TDI 105 essentiellement, plus rarement sur le 2.0 TDI 140 et encore plus rarement sur les TSI. Il faut la changer (entraîne le remplacement de la distribution).
  • Turbo. L'occurrence est faible mais quelques turbo cassent prématurément sur le 2.0 TDI 140.
  • Vanne EGR. Sur le 2.0 TSI le plus souvent, elle s'encrasse et doit être remplacée à des kilométrages trop faibles pour être normaux (parfois dès 60 000 km).
  •  Bras de suspension. Usure rapide des silent-blocs sur quelques exemplaires, toutes motorisations confondues.
  • Pneus. Usure accélérée et en facette des pneus, essentiellement à l'arrière. Revoir la géométrie.

Aspect extérieur :

  • Rien à signaler à ce chapitre. 

Finition intérieure :

  • Bruits parasites. Malgré une bonne qualité des matériaux et d'assemblage, des bruits de mobiliers apparaissent (craquements, vibrations). Ajustements et pose de feutrine peuvent en venir à bout.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Serrure de coffre. Quelques signalements de dysfonctionnement prématuré. 
  • Stop and Start. Sur certains modèles, il ne fonctionne pas toujours, sans explication. Reprogrammation ou remplacement de la batterie peuvent être la solution.

Rappel de rectification en concession :

  • Juillet 2016. Rappel des modèles dotés du 1.6 TDI 105 et 2.0 TDI 140 aux normes Euro5 pour reprogrammation moteur ou pose d'un redresseur de flux (1.6 TDI). Ceci afin de corriger (effacer) la présence d'un logiciel espion qui détecte le cycle d'homologation, et mettre le véhicule aux normes. Concerne tous les moteurs fabriqués aux normes Euro5.

5. Meilleures versions

En Essence : VII 1.8 TSI 160 CARAT

En essence, sachez déjà que vous aurez du mal à trouver votre bonheur. En effet, la Passat 7 s'est essentiellement vendue en diesel et les modèles carburant au sans-plomb sont rares. Dans tous les cas, le bon choix sera le 1.8 TSI 160. En effet le 1.4 TSI 122 est un peu léger, et les plus fortes puissances, inutiles... Ce 1.8 est performant, discret, rond et ne consomme pas trop tant qu'on ne le cravache pas. La finition Carat, la plus élevée, est parfaite, surtout si vous trouvez un exemplaire avec quelques options, qui en feront un véhicule vraiment complet niveau dotation.
Commercialisation : 2010
Puissance fiscale : 9
Puissance réelle : 160
Emission de CO2 : 160 g/km
note :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

En Diesel : VII SW 2.0 TDI 140 FAP BLUEMOTION TECHNOLOGY CARAT

En diesel, c'est le 2.0 TDI 140 qui donne toute sa dimension à la Passat. Le 1.6 TDI 105 n'est pas mauvais, mais il avoue ses limites en charge ou sur tracé sinueux et exigeant. Le 2.0 est plus souple, évidemment plus performant, et toujours frugal. Par contre, attention aux soucis évoqués dans cette fiche. Il faut s'assurer que le modèle convoité en est exempt. La finition Carat reste celle à privilégier en occasion, elle n'est pas forcément plus chère à kilométrage égal qu'une finition moins élevée. Vous l'aurez aussi remarqué, on vous conseille avec ce diesel la carrosserie SW (break), que l'on pourra alors charger sans arrière-pensées.
Commercialisation : 2010
Puissance fiscale : 7
Puissance réelle : 140
Emission de CO2 : 120 g/km
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Modèles concurrents

 
Commentaires (86)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Un désastre visuel cette bagnole, comment peut on faire aussi moche et sans personnalité que cette caisse ? Et en plus c’est pas fiable, la liste des pannes lourde est hallucinante pour un véhicule de cette gamme ! Au prix que c’est vendu en plus, l’arnaque total.. Au moins, le logiciel de triche tombe pas en panne c’est déjà ça :lol:

Par

fiabilité catastrophique... ce n'est pas de la petite panne à 100 balles quand ça pète chez vw ... et le soucis c'est que ça pète à tous les niveaux ... de la polo au Cayenne ... impressionnant de régularité pour le coup

Par

Fiabilité exemplaire , qualité de fabrication inégalée, robustesse à toute épreuve, bref une volkswagen. . A acheter les yeux fermés. Savoiyou73000.

Par

Ah ah ah! Un petit Allemagne/France ?

Par

Une confirmation de plus de la fausse image de solidité des allemandes:blague:

A se demander comment les gens qui se renseignent un minimum sur la qualité d'une auto, peuvent acheter allemand....et français....qui sont au même niveau de médiocrité.

Les japonaises et coréennes sont incontestablement ce qui se fait de mieux dans le domaine de la fiabilité (hors nissan):bah:

Par

Honnêtement à part un break V6 4motion. Le reste est à jeter aux Roumains et autres margoulins des quartiers nord. Avec coupe de cheveux de merde et sweet addichiasse. Qui écoute JUL siège quasiment à l'horizontale. Tu vois juste la toufe qui depasse au dessus du volant:peur:

Par

En réponse à henri13enforme

Une confirmation de plus de la fausse image de solidité des allemandes:blague:

A se demander comment les gens qui se renseignent un minimum sur la qualité d'une auto, peuvent acheter allemand....et français....qui sont au même niveau de médiocrité.

Les japonaises et coréennes sont incontestablement ce qui se fait de mieux dans le domaine de la fiabilité (hors nissan):bah:

Quand on se renseigne sur la qualité d’une auto on achète mercedes ou bmw, c’est les deux seules vraie marques premium allemandes.

On ne peut pas comparer des voitures coréenne ou japonaise à ces deux marques tant le gouffre qui les sépare est énorme, je ne parle pas uniquement de fiabilité bien sur.

Par

En réponse à antho86_

Quand on se renseigne sur la qualité d’une auto on achète mercedes ou bmw, c’est les deux seules vraie marques premium allemandes.

On ne peut pas comparer des voitures coréenne ou japonaise à ces deux marques tant le gouffre qui les sépare est énorme, je ne parle pas uniquement de fiabilité bien sur.

Le "gouffre qui les sépare " est en grande parti tarifaire...

Par

Bsr;Ce n'est pas tres brillant pour une berline routiere.(dsg/moteur). Juste ce matin j'ai vu ma premiere civic 4 portes et elle tres longue et belle comme une Accord quelle peut remplacer.Un autre choix est possible.

Par

En réponse à Orel87

Le "gouffre qui les sépare " est en grande parti tarifaire...

Ah bon ? C’est quoi l’équivalent d’une Classe E tout en étant moins cher ? Lexus c’est très bien mais niveau tarifaire on repassera :lol:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire