Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Groupe Volkswagen : le nouveau patron analyse "toutes les options", la vente d'une marque est possible

Dans Economie / Politique / Marché

Groupe Volkswagen : le nouveau patron analyse "toutes les options", la vente d'une marque est possible

A peine en poste, Herbert Diess fait déjà parler de lui. Alors qu'il était exclu, jusqu'ici, de se séparer d'une marque chez le groupe Volkswagen, voilà que cette arlésienne fait son retour avec un nouveau patron qui n'est pas forcément fermé à l'idée de laisser partir un des douze noms du géant allemand. 

Avec ses douze marques (sans compter Renk AG, spécialiste des transmissions et boîtes de vitesses), le groupe Volkswagen fait office de géant de l'automobile. Mais ces dernières années, la rumeur de la vente d'une ou plusieurs marques pour "simplifier" l'organisation du groupe est souvent revenue sur la table. Sans concrétisation, toutefois.

Aujourd'hui, le groupe possède un nouveau patron qui est un spécialiste de la réduction des dépenses et de la gestion des coûts. Herbert Diess, qui a pris ses fonctions après une courte période marquée par la présence de Matthias Müller, a annoncé à l'agence de presse Reuters qu'il allait "analyser toutes les options" en ce qui concerne le portfolio de Volkswagen.

Les constructeurs automobiles semblent toutefois peu inquiétés par cet hypothétique ménage. La plupart des marques qui composent le groupe Volkswagen sont rentables (certaines le sont énormément, comme Skoda), et toutes ont leur utilité, même si l'on évoque souvent le fait que Seat fait "doublon" avec le constructeur tchèque.

La vente d'une marque, sauf surprise, pourrait donc plutôt concerner le secteur des poids lourds et des entreprises spécialisées.

Mots clés :

Commentaires (16)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"La vente d'une marque, sauf surprise, pourrait donc plutôt concerner le secteur des poids lourds et des entreprises spécialisées."

Sûrement pas une des marques de poids lourds vu que vw discute en ce moment avec Toyota et sa marque Hino pour un partenariat stratégique et après la prise de 16% de Navistar aux States vw songe à en prendre le contrôle

Par

Quand à Seat je vois mal vw s'en débarrasser vu qu'ils sortent la marque Cupra ....

Par

A moins de supprimer tout bonnement Seat et garder que Cupra comme marque sportive abordable

Par

Et quid de Ducati dont l'article ne parle pas? Stratégiquement, Ducati n'a rien à faire dans le groupe VAG (ou vague c'est selon :p).

La séparation d'une composante poids lourd affaiblirait le groupe par rapport à Daimler, donc ce serait étrange que ce choix soit fait.

Par

En réponse à nicotdi

Quand à Seat je vois mal vw s'en débarrasser vu qu'ils sortent la marque Cupra ....

Ce n'est pas vw qui sort la marque cupra mais seat. Ça fait une légère différence et si la maison mère vw dit à seat de ré-avaler sa marque, ils n'auront pas d'autre choix que de s'exécuter.

Par

En réponse à nicotdi

Quand à Seat je vois mal vw s'en débarrasser vu qu'ils sortent la marque Cupra ....

INPI marques ou Wipo... regardes le déposant de la marque cupra.

Par

En réponse à Laorans29

Ce n'est pas vw qui sort la marque cupra mais seat. Ça fait une légère différence et si la maison mère vw dit à seat de ré-avaler sa marque, ils n'auront pas d'autre choix que de s'exécuter.

Oui mais honnêtement je vois pas trop la différence car dans tous les cas c'est vw qui décide

Par

En réponse à Pampiou

Et quid de Ducati dont l'article ne parle pas? Stratégiquement, Ducati n'a rien à faire dans le groupe VAG (ou vague c'est selon :p).

La séparation d'une composante poids lourd affaiblirait le groupe par rapport à Daimler, donc ce serait étrange que ce choix soit fait.

A priori vw ne souhaite pas se séparer de Ducati , la marque est rentable et n'apporterait que 1.5 milliards d'euros en cas de revente

Par

En réponse à nicotdi

A priori vw ne souhaite pas se séparer de Ducati , la marque est rentable et n'apporterait que 1.5 milliards d'euros en cas de revente

Surtout que Ducati à un intérêt pour le respect des normes CO2 il me semble puisque c'est basé sur l'ensemble du groupe...

Par

Et des on lit bien, étudier toutes les options, cela inclus ne rien vendre... Donc on en sais pas plus !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire