Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

L'essence passe devant le diesel en mars

Dans Economie / Politique / Marché

La part du diesel est en chute libre dans l’Hexagone. Pour la première fois, il s'est vendu ce mois-ci plus de voitures essence que de véhicules diesel en France.

L'essence passe devant le diesel en mars

La part de marché des motorisations diesel est tombée à 47% en mars, alors qu'elle était de 73% en 2012, selon le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Et les véhicules à essence, qui talonnaient les diesels depuis plusieurs mois, ont finalement réussi à les dépasser ce mois-ci.

Sur le premier trimestre 2017, le diesel est encore en tête avec 47,4 % des immatriculations alors que les motorisations essence représentent 47,24 %. L’hybride (essence-électricité) et l’électriques ont grimpé à 5,3 % des ventes.

Entre les différents scandales, la modernisation des moteurs essence, le resserrement des normes et le changement de fiscalité, les acheteurs de voitures neuves se sont détournés de leur carburant préféré.

Une tendance qui devrait se poursuivre durant les mois à venir. En Europe de l’ouest, la part du diesel a également reculé sous le seuil des 50%, avec 49,5% au premier trimestre contre 51,6% l’année précédente.

Ce détrônement intervient dans un marché automobile en bonne forme, en hausse de 7 % ce mois-ci. Le marché est « assez dynamique », juge François Roudier, porte parole du CCFA, qui prévoit, pour l'année 2017, entre 1 et 3 % de croissance.

Portfolio (1 photos)

Commentaires (23)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Dommage pour Daihatsu

Par

mouais... on s'extasie devant les nouveaux moteurs essence turbo , mais ils sont en train de rejoindre le diesel dans ce qu'il y a de pire: moteurs pointus et fragiles, côut d'entretiens qui vont s'envoler etc...sans compter les particules fines :çà crache à mort des articules fines ces petits essence turbo!

Par

En réponse à GrosMytho

mouais... on s'extasie devant les nouveaux moteurs essence turbo , mais ils sont en train de rejoindre le diesel dans ce qu'il y a de pire: moteurs pointus et fragiles, côut d'entretiens qui vont s'envoler etc...sans compter les particules fines :çà crache à mort des articules fines ces petits essence turbo!

Et pourtant en attendant rien ne change le diesel est toujours autant avantagé à l'achat comme à la pompe résultats ceux qui ont changé se sont bien fait entuber.

Par

En réponse à GrosMytho

mouais... on s'extasie devant les nouveaux moteurs essence turbo , mais ils sont en train de rejoindre le diesel dans ce qu'il y a de pire: moteurs pointus et fragiles, côut d'entretiens qui vont s'envoler etc...sans compter les particules fines :çà crache à mort des articules fines ces petits essence turbo!

Je crois que pour ma part je revendrais jamais sur ces moteurs modernes mon bon vieux 1.9td Citroën pour travailler la semaine et mon V8 360 Magnum pour le week-end font très bien l'affaire et sont increvables.

Par

C'est comme la vache folle au début la consommation a chuté puis le temps passant la consommation a repris et on continue de manger de la vache laitière pas folle en nous faisant croire que c'est du boeuf. :peur::peur:

Par

Avec la norme Euro 6c et les nouveaux tests d'homologation, le surcoût des motorisations diesel sera de l'ordre de 2000-2500€, soit le double d'il y a 5 ans.

Et d'ici 2020-2022, le prix à la pompe sera la même pour le SP95-E10 et le gasoil...

Par

Il faut dire aussi que les mini, les citadines et les petits suv urbains soit n'existent plus en GO, ce qui semble logique, soit ont un tel surcoût en motorisation diesel que franchement vaut mieux les prendre en essence.

Ce phénomène déborde même sur les compactes et les SUV moyenne taille.

Et on a là le gros %age du marché. Les berlines/gros SUV/sportives et autre gros monospaces sont minoritaire mais se vendent principalement en GO.

Après bien pas bien.....ce qui est super un jour devient bizarrement honni le lendemain et sert à justifier des taxes. Ce fut le cas de l'essence dans les années 80....avant de revenir en grâce aujourd'hui.

Par

.....quand le scandales d'émission des particules fines des moteurs essence à injection directe sera mis sur le devant de le scène, hop....on fera machine arrière, et il ne faudra surtout plus rouler dans ces tueuses à poumons.

Eternel mouvement de balancier et des vérités bonnes à cacher....

Faut bien vendre quelque chose dans un monde capitaliste à la recherche des croissances éternelles....

Par

En réponse à roc et gravillon

.....quand le scandales d'émission des particules fines des moteurs essence à injection directe sera mis sur le devant de le scène, hop....on fera machine arrière, et il ne faudra surtout plus rouler dans ces tueuses à poumons.

Eternel mouvement de balancier et des vérités bonnes à cacher....

Faut bien vendre quelque chose dans un monde capitaliste à la recherche des croissances éternelles....

Si je ne m'abuse le fap pour l'essence est déjà dans le tuyau notamment chez vw.

Par

En réponse à GrosMytho

mouais... on s'extasie devant les nouveaux moteurs essence turbo , mais ils sont en train de rejoindre le diesel dans ce qu'il y a de pire: moteurs pointus et fragiles, côut d'entretiens qui vont s'envoler etc...sans compter les particules fines :çà crache à mort des articules fines ces petits essence turbo!

En gros, oui.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire