Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

La Lorraine remet le petit excès de vitesse sur la table

Dans Pratique / Sécurité

La Lorraine remet le petit excès de vitesse sur la table

Dans la famille des excès de vitesse il y a le petit qui rapporte gros. Son cas interpelle car s’il constitue en effet une infraction, on a du mal à se convaincre qu’il est incontournable dans la lutte contre l’insécurité routière. Si ce combat comportait un volet pédagogique, on comprendrait que ce dépassement de moins de 10 km/h, car tel est le curseur, soit un avertissement sans frais. Or il est payant. Un débat relancé par L'Automobile Club lorrain.

L'Automobile Club lorrain a en effet envoyé une lettre aux parlementaires de Meurthe-et-Moselle et de Meuse. Dans celle-ci, l'association demande la suppression du retrait d'un point pour les excès de vitesse de moins de dix kilomètres par heure hors agglomération. On notera le discernement. Payer oui, perdre un point non. On n’exige pas l’impunité.

Pour étayer cette demande, l' ACL s'appuie sur des témoignages d'automobilistes confrontés à ces "petits excès" de vitesse qui se retrouvent dans des situations "graves" pour ceux qui utilisent leur véhicule au quotidien. Certains ont perdu leur permis de conduire. Pour l'ACL, il faudrait maintenir l'amende mais ne plus retirer de points pour les automobilistes ayant dépassé la vitesse autorisée de moins de dix kilomètres par heure, hors agglomération.

Le débat n’est pas nouveau. Il y a quasiment un an, le Sénateur de la Vienne Alain Fouché piquait une grosse colère sur ces petits excès de vitesse : sur Sud Radio il avait commenté : « il s'agit effectivement, pour le Gouvernement, d'une pompe à fric. Pour une toute petite infraction, ce sont des sommes considérables. Cet argent qui ne sera pas prélevé sur le contribuable apportera plus de pouvoir d'achat et qu'il n'y a pas de risque de déraillement parce qu'il s'agit vraiment de toutes petites infractions ».

L’association 40 millions d’automobilistes avait proposé l’an dernier le maintien de l’amende pour ces infractions mais sans retrait de point sur le permis de conduire. Enfin, une enquête caradisiac avait démontré que les excès de moins de 10 km/h, c'est 70 voire 80 % des Procès-verbaux. Rendez-vous en 2017 ?

Commentaires (27)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Vignettes, malus, PV, retraits de points ...

Automobilistes-vaches à lait : mais combien de temps allons nous encore voter pour ces gens là ?!

Par

En réponse à gogomobile

Vignettes, malus, PV, retraits de points ...

Automobilistes-vaches à lait : mais combien de temps allons nous encore voter pour ces gens là ?!

Assurances, péages, amendes...

Par

Allez Chantal la WonderWoman du code de la route......

Par

Pourquoi maintenir l'amende ?

Jusqu'à 10km/h on ne pénalise pas, c'est tout.

je rappelle qu'il y a de toute manière une marge de 5 à 8km/h pour les radars fixes suivant la vitesse limite et de 10km/h pourien les radars mobiles...

Donc je ne vois pas l'intérêt d'un tel tintamarre.

Par

Moi je suis pour que l'on ajuste correctement la vitesse maximum.

Rouler à 50km/h alors qu'il y a des champs à droite et à gauche, je n'ai toujours pas compris l'intérêt. (Même sur le plan écologique ça n'à aucun intérêt )

Par

En réponse à mekinsy

Pourquoi maintenir l'amende ?

Jusqu'à 10km/h on ne pénalise pas, c'est tout.

je rappelle qu'il y a de toute manière une marge de 5 à 8km/h pour les radars fixes suivant la vitesse limite et de 10km/h pourien les radars mobiles...

Donc je ne vois pas l'intérêt d'un tel tintamarre.

Parce que c'est une pompe à fric et que de toute façon l'Etat ne renoncera pas à cette manne, tant pis pour le fonctionnement des radars mobiles, par contre le retrait d'un point pour des fautes d'inattention de moins de 10 Km/h me semble d'une iniquité évidente face à d'autres sanctions comme par exemple le stationnement sur une place handicapé qui relève d'une amende sans perte de point.

Par

" Un débat relancé par L'Automobile Club lorrain."

Pssssitttt Lecondé : l'automobile club lorrain n'est pas la région Lorraine ( qui par ailleurs n'existe plus ).

Combien d'adhérents à l'automobile club lorrain ?

Bref, article qui ne sert pas à grand chose car venant de pas grand chose....

Par

Quelque soit l'excès, il ne devrait pas y avoir de double peine donc amende ou point mais pas les deux

Par

En réponse à mekinsy

Pourquoi maintenir l'amende ?

Jusqu'à 10km/h on ne pénalise pas, c'est tout.

je rappelle qu'il y a de toute manière une marge de 5 à 8km/h pour les radars fixes suivant la vitesse limite et de 10km/h pourien les radars mobiles...

Donc je ne vois pas l'intérêt d'un tel tintamarre.

il ne s'agit pas d'une marge de tolérance pour l'automobiliste mais une marge d'erreur autorisée pour le Radar. l'automobiliste n'a le droit a aucune marge d'erreur!

L'automobiliste ne peut qu’espérer que les erreurs de mesure du radar lui soit favorable!

Par

Aucune chance que ce truc ait la moindre chance

Le politiciens appartiennent à un seul parti : EELV alias Enquiquinner et Emmerder Les Veaux, le mot veau ayant la signification qu'en son temps De Gaulle lui avait donné

Moralité : Automobilistes mes frères, n'écoutez pas leurs balivernes électorales ... VENGEZ VOUS comme on l'a vau à la primaire de la droite.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire