Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Salon de Genève 2017

Le Salon de la cannibalisation – En direct du Salon de Genève 2017

Dans Salons / Salon de Genève

Quel est le point commun entre la Kia Stinger, la Volkswagen Arteon, le Range Rover Velar ou encore le Citroën C-Aircross ? Toutes ces nouveautés dévoilées en Suisse risquent de gêner fortement un autre modèle de leur marque respective.

Le Salon de la cannibalisation – En direct du Salon de Genève 2017

Au moment de changer de voiture, il y a ceux qui cherchent un objet pour se déplacer et écoutent leur raison, et ceux qui fonctionnent davantage au coup de cœur, en suivant leur passion. Ces clients exigeants aiment avoir le choix. La mode de la personnalisation illustre parfaitement cela. L'idée est de commander une voiture selon ses goûts pour ressentir la (fausse) impression de ne pas avoir la même que les voisins.

À un autre niveau, il en est de même avec les carrosseries. Les marques multiplient les silhouettes. D'ailleurs, en une quinzaine d'années, le paysage automobile a été bouleversé. Qu'il semble loin le temps où les voitures étaient réparties dans quelques catégories. Une avalanche de sous-segments a déboulé sur le marché. Exemple le plus parlant avec les SUV, désormais divisés en de multiples branches, des urbains aux XXL en passant par les compacts ou les coupés ! Les firmes osent les croisements les plus étonnants (comme le SUV cabriolet chez Land Rover) et inventent des niches dont on se demande si elles répondent à un besoin ou le créent de toutes pièces. Le but ? Attirer une clientèle qui cherche à se démarquer… et éviter de voir un concurrent s’emparer du créneau !

Le Salon de la cannibalisation – En direct du Salon de Genève 2017

Mais à vouloir être partout à la fois, il y a un risque de cannibalisation… et forcément de la casse. Il y a déjà des précédents, comme chez Mini avec un Paceman qui n'a pas su trouver son public, faute d'un positionnement vraiment intéressant par rapport à la 3 portes, moins chère. De son côté, Mercedes a annoncé que la CLS Shooting Brake ne serait pas remplacée, faute d'acheteurs.

Pourtant, lors du Salon de Genève, nous avons découvert plusieurs nouveautés qui sont prêtes à faire du mal à l'une de leurs sœurs. Chez Volkswagen, l'Arteon risque de devenir une sacrée gêne pour la Passat, même si cette dernière reste plus abordable. Mais avec un hayon et surtout une silhouette bien plus sportive et sexy, l'Arteon éclipse la familiale. Il en est de même chez Kia avec la très réussie Stinger, qui fera totalement oublier en Europe une Optima qui a déjà un mal fou à se faire connaître.

Chez Citroën, le concept C-Aircross prépare l'arrivée d'un C3 Aircross aux prestations nettement plus homogènes que celles du C4 Cactus. D'une longueur similaire, le prochain SUV urbain des chevrons sera plus pratique, plus habitable et moins clivant. Ce devrait être le coup fatal pour le Cactus. D'ailleurs, le cousin Opel Crossland X sera aussi (mais dans une moindre mesure) une gêne pour le Mokka X.

Le Salon de la cannibalisation – En direct du Salon de Genève 2017

Mais l'illustration la plus marquante du Salon se trouve chez Land Rover. Pour combler le trou entre l'Evoque et le Range Sport, la marque a dégainé le Velar. Mais ce dernier est seulement 5 centimètres plus court que le Sport. Bas, il se fait plus dynamique et profite d'un design très réussi, aux faux airs de concept-car. Disponible avec des mécaniques moins puissantes, il sera plus abordable. Bref, on se demande franchement qui va avoir envie d'un Range Sport à partir de cet été.

Les marques ont l'air de jouer à un jeu dangereux pour elles, semblant parfois se créer leur propre concurrence. Mais aidées par les plates-formes modulaires et le partage d'éléments techniques qui réduisent les coûts de développement, les risques financiers sont plus limités. Une Arteon doit par exemple beaucoup à la Passat, dont la planche de bord. Le client reste au final le grand gagnant, avec une multiplication de l'offre qui lui permet de trouver la voiture idéale. Ou alors, c'est l'inverse : l'acheteur va avoir de plus en plus de mal à se décider !

Vidéos populaires

Commentaires (18)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Faut-il en vouloir aux marques d'élargir le choix pour les clients ? NON !

Les ventes vont se diversifier mais à mon avis ça fera pas moins de ventes pour la marque. Les ventes seront juste plus redispersées au sein de la gamme.

Par

Le cannibalisme existe aussi chez BMW entre la série 4 grand coupé et la série 3 gt, qui sont deux berlines à hayon dans le même segment.

Par

Pour le Range Velar par exemple ,c'est sûr qu'il va faire mal au Range sport plus long de seulement 5 cm .

Restera au Range Sport ses motorisations V8 essence et diesel non disponibles sur le Velar même si ce dernier est pas loti avec le 3l V6 Supercharged de 380 ch ou le 3l V6 diesel de 300 ch !

Par

le Velar cela reste une très bonne blague que celui qu'il va dégager en premier c'est surtout le Range Sport :oui:

Kia Stinger vu ses motorisations à l'ouest sur ce marché il ne fera rien de spécial en Europe

C3 Aircorss oui il fera un peu de mal au Cactus mais le Cactus va évoluer lui aussi sur son restylage en étant plus bas et airbumps aux mêmes endroits que les autres membres de la famille désormais (en bas) et sera surtout une alternative à l

Par

..... Alternative à la C4 qui elle va beaucoup souffrir

Par

Pour le Velar il était tout à fait possible aux concepteurs de le positionner pile entre l'Evoque et le Range Sport à 4,70 m environ. Le choix est certainement voulu et la prochaine étape sera probablement un nouveau Range plus long décliné en Sport et en classique comme actuellement mais avec 15 à 20 cm de +.

Ce n'est que mon avis mais ça me parait le + probable car la concurrence a progressé, un X5 dépasse les 5 m et de plus gros SUV 7 places sont annoncés également chez Audi. Donc le Range actuel n'est plus autant la référence que par le passé, du moins par la taille.

Par

C'est vrai que certains modèles font une concurrence direct a certain modèles de la propre marque !

Par

En réponse à Franck-L

Pour le Velar il était tout à fait possible aux concepteurs de le positionner pile entre l'Evoque et le Range Sport à 4,70 m environ. Le choix est certainement voulu et la prochaine étape sera probablement un nouveau Range plus long décliné en Sport et en classique comme actuellement mais avec 15 à 20 cm de +.

Ce n'est que mon avis mais ça me parait le + probable car la concurrence a progressé, un X5 dépasse les 5 m et de plus gros SUV 7 places sont annoncés également chez Audi. Donc le Range actuel n'est plus autant la référence que par le passé, du moins par la taille.

je pense que tout a été sacrifié sur l'autel du style. :oui:

plus court il n'aurait pas donné la même impression d'autant que la toit aux places arrières semblent encore plus bas que sur l'Evoque

Par

"Le client reste au final le grand gagnant, avec une multiplication de l'offre qui lui permet de trouver la voiture idéale. Ou alors, c'est l'inverse : l'acheteur va avoir de plus en plus de mal à se décider !"

Je dirais que c'est plus le second point de vue qui se manifeste, il y a déjà beaucoup qui se mélange les pinceaux avec les noms et c'est encore pire avec les chiffres, il faut vraiment être de le partie pour s'y retrouver dans cet imbroglio de modèles qui je pense n'apporte rien de plus aux firmes. Je trouve que c'est un peu bête de retirer des coupés et des cabriolets pour répéter à l'infini certaines formes, à savoir les fameux suvs et autres engins surélevés qui ne font qu'augmenter la facture sur l'achat, les pneus et surtout la consommation, jusqu'à quand cette dérive d'un mauvais goût pour notre santé autant financière que sanitaire?

Par

En réponse à Franck-L

Pour le Velar il était tout à fait possible aux concepteurs de le positionner pile entre l'Evoque et le Range Sport à 4,70 m environ. Le choix est certainement voulu et la prochaine étape sera probablement un nouveau Range plus long décliné en Sport et en classique comme actuellement mais avec 15 à 20 cm de +.

Ce n'est que mon avis mais ça me parait le + probable car la concurrence a progressé, un X5 dépasse les 5 m et de plus gros SUV 7 places sont annoncés également chez Audi. Donc le Range actuel n'est plus autant la référence que par le passé, du moins par la taille.

On connaît les dimensions du Velar (L=4,80 m l=1,93 h=1,69 m) et il est très, trop proche du Range Sport (L=4,88m l= 2m h=1,78m) .De là à ce que Range élimine à terme le Sport,il n'y a qu'un pas !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire