Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Marché européen octobre 2017 : Dacia en grande forme, BMW cale, le Royaume-Uni plonge

Dans Economie / Politique / Marché

Marché européen octobre 2017 : Dacia en grande forme, BMW cale, le Royaume-Uni plonge

En octobre, les ventes dans l'Union Européenne ont progressé de 5,9 %, à 1,17 million de voitures. Chez les gagnants, on trouve les français, Toyota ou encore Seat. Du côté des perdants, il y a Nissan et BMW.

Après un petit coup de mou en septembre (- 2 %), le marché européen a retrouvé la forme le mois dernier, comme le montrent les résultats publiés aujourd'hui par l'ACEA (Association des Constructeurs Automobiles Européens). 1.169.672 voitures ont été vendues dans l'Union, soit une hausse de 5,9 % par rapport à octobre 2016.

Le bilan résiste ainsi à l'influence négative du Royaume-Uni, toujours sur la mauvaise pente. Outre-Manche, les immatriculations se sont écroulées, avec - 12,2 % (158 192 ventes). Une situation en totale opposition aux autres grands pays du continent. La France a performé (+ 13,7 %, 176 492 ventes) et tout comme l'Italie (+ 7,1 %, 157 900). L'Allemagne reste de loin le plus gros marché de l'UE, avec 272 855 immatriculations, en hausse de 3,9 %.

  • Les 10 premiers marchés européens en octobre
Rang Pays Ventes octobre Evolution*
1 Allemagne 272 855 + 3,9 % 
2 France  176 492 + 13,7 % 
3 Royaume-Uni  158 192 - 12,2 % 
4 Italie  157 900  + 7,1 % 
5 Espagne  94 676  + 13,7 % 
6 Belgique  43 500  + 3,6 % 
7 Pologne 40 507 + 25,6 % 
8 Pays-Bas  37 130  + 27,2 % 
9 Suède  31 112  + 0,9 % 
10 Autriche  28 244  + 7,5 % 

 

Du côté des marques, pas de surprise, Volkswagen reste le meilleur vendeur, avec 129 190 voitures écoulées. L'allemand progresse de 2,4 %, un score timide qui devrait être boosté avec l'arrivée du T-Roc. Au sein du groupe, Seat performe (+ 21,1 %, 33 206 ventes). Ca coince en revanche chez Audi, avec - 1,7 % (64 049 ventes). Le bilan janvier-octobre pour les anneaux est à - 0,3 %, étonnant vu le nombre de nouveautés récentes.

Comme il l'avait annoncé, PSA devient le deuxième groupe européen grâce à l'intégration des résultats d'Opel. Les français sont en forme. Peugeot progresse de 17,7 % (76 744 ventes) et Citroën de 7,7 % (43 102 ventes), grâce notamment au lancement réussi du C3 Aircross. Le duo Renault/Dacia n'est pas en reste. Le Losange est en hausse de 16,8 % (88 922 ventes), restant deuxième dans le classement constructeurs. Le succès se confirme pour le roumain, encore en hausse de 20 % en octobre, avec 34 584 immatriculations ! L'arrivée du nouveau Duster va faire péter les scores !

Le mois d'octobre s'est aussi bien passé pour Toyota (+ 22 %) et Mercedes + 8 %. L'étoile est leader du premium et se place mine de rien 5e dans le top des marques. En revanche, Nissan a connu un coup de mou, avec - 4,9 %. Mais le gros gadin chez les généralistes se trouve du côté de BMW, qui recule de 9,5 %, à 56 086 ventes. L'allemand souffre du vieillissement de ses modèles les plus populaires (Série 1, Série 3). Le renouvellement du X3 devrait relancer en partie la machine.

De janvier à octobre, 12 830 216 autos ont trouvé preneurs dans l'UE, soit une hausse en un an de 3,9 %.

  • Le Top 15 des constructeurs
Rang Marque Ventes octobre Evolution* Ventes janvier à octobre Evolution**
1 Volkswagen 286 774  + 2,4 %  1 386 779 - 0,4 % 
2 Renault 88 922 + 16,8 %  934 053  + 6,2 % 
3 Ford  78 248  + 5,5 %  865 331 
4 Peugeot  76 744  + 17,7 %  759 846  + 5,6 % 
5 Mercedes  68 461  + 8,0 %  728 998  + 8,0 % 
6 Opel 66 911  NC NC NC
7 Audi 64 049  - 1,8 %  683 106  - 0,3 % 
8 BMW  56 086  - 9,5 %  656 244  + 0,2 % 
9 Skoda  55 029  + 11,2 %  569 073  + 7,1 % 
10 Fiat  53 831  - 1,3 %  675 193  + 7,3 % 
11 Toyota  52 024  + 22,0 %  558 639  + 16,1 % 
12 Citroën  43 102  + 7,7 %  480 066  + 4,8 % 
13 Hyundai 41 793 + 7,9 %  429 066  + 3,3 % 
14 Kia 38 028 + 10,0 %  394 835  + 8,5 % 
15 Nissan 37 242  - 4,9 %  478 364 + 4,9 % 

* par rapport à octobre 2016, ** par rapport à janvier/octobre 2016.

Mots clés :

Commentaires (92)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La progression des ventes de Toyota depuis le début de l'année par rapport à la période précédente est la plus élevée. Les acheteurs ont compris ce que leur apportait l'hybride en regardant et questionnât autour d'eux. Nos trolls diésélistes franchouillards n'ont pas leur oreille...

On note avec effroi que la première marque allemande vend trois à quatre fois plus de voitures en Europe que la deuxième marque, Renault. Ce qui prouve une fois de plus que notre industrie automobile française est devenue de seconde zone.

Par

Où est passé l'article comparatif sur les pick-up.

Par

Une pensée pour les adorateurs du Brexit...

Par

En réponse à mgervais

La progression des ventes de Toyota depuis le début de l'année par rapport à la période précédente est la plus élevée. Les acheteurs ont compris ce que leur apportait l'hybride en regardant et questionnât autour d'eux. Nos trolls diésélistes franchouillards n'ont pas leur oreille...

On note avec effroi que la première marque allemande vend trois à quatre fois plus de voitures en Europe que la deuxième marque, Renault. Ce qui prouve une fois de plus que notre industrie automobile française est devenue de seconde zone.

Sauf que si tu avais pris la peine de lire le texte tu t'apercevrais que Volkswagen a vendu 129190 voitures ça fait pas trois à quatre fois plus. Il y a une coquille dans le tableau.

Par

En réponse à mgervais

La progression des ventes de Toyota depuis le début de l'année par rapport à la période précédente est la plus élevée. Les acheteurs ont compris ce que leur apportait l'hybride en regardant et questionnât autour d'eux. Nos trolls diésélistes franchouillards n'ont pas leur oreille...

On note avec effroi que la première marque allemande vend trois à quatre fois plus de voitures en Europe que la deuxième marque, Renault. Ce qui prouve une fois de plus que notre industrie automobile française est devenue de seconde zone.

Il y a une erreur dans le tableau. dans l'article on parle de 129 190 vente pour la marque Volkswagen, ca reste 50% plus élevé plus on est loin de 3 à 4 fois plus.

Par

En réponse à mgervais

La progression des ventes de Toyota depuis le début de l'année par rapport à la période précédente est la plus élevée. Les acheteurs ont compris ce que leur apportait l'hybride en regardant et questionnât autour d'eux. Nos trolls diésélistes franchouillards n'ont pas leur oreille...

On note avec effroi que la première marque allemande vend trois à quatre fois plus de voitures en Europe que la deuxième marque, Renault. Ce qui prouve une fois de plus que notre industrie automobile française est devenue de seconde zone.

Peut être aussi que c'est plus facile de faire + 22 % de 52000 voitures (Toyota) que de 287000 (Volkswagen).

Par

l'echec de merco audi Bmw je pense que les prix font que en france il y a pas l'argent la raison je pense

quand je pense que rinodelapanne fait 2 Lol avec la pauvre mégane dci ou tce portnawak

Par

En réponse à nico1372

Il y a une erreur dans le tableau. dans l'article on parle de 129 190 vente pour la marque Volkswagen, ca reste 50% plus élevé plus on est loin de 3 à 4 fois plus.

*mais* on est loin de 3 à 4 fois plus.

Sinon dans l'article en lit : "Mais le gros gadin chez les généralistes se trouve du côté de BMW, qui recule de 9,5 %, à 56 086 ventes"

Moi qui pensais que ma Bm était une voiture premium...

Par

En réponse à mgervais

La progression des ventes de Toyota depuis le début de l'année par rapport à la période précédente est la plus élevée. Les acheteurs ont compris ce que leur apportait l'hybride en regardant et questionnât autour d'eux. Nos trolls diésélistes franchouillards n'ont pas leur oreille...

On note avec effroi que la première marque allemande vend trois à quatre fois plus de voitures en Europe que la deuxième marque, Renault. Ce qui prouve une fois de plus que notre industrie automobile française est devenue de seconde zone.

Au vue des % l'analyse pourtant simpliste est très mauvaise :/

Par

il faut avoir de gros moyens pur acheter du Bmw ou merco audi faut avoir du fric pas la méme clientéle la raison est la je pense

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire