Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Mazda fête cinquante ans de moteurs rotatifs

Dans Rétro / Autres actu rétro

Ceux qui imaginent que le rotatif remonte à la RX-7 chez Mazda se fourvoient : cette mécanique un peu particulière a été introduite en 1967 sur la 110S, connue au Japon sous le nom de Cosmo. Mazda fête donc cette année les cinquante ans de ce moteur dont la rumeur annonce toujours le retour.

Mazda fête cinquante ans de moteurs rotatifs

Reverrons-nous un moteur rotatif chez Mazda dans les années à venir ? La question reste en suspens puisque Mazda fait planer le doute. Mais si cela devait se produire, il y à fort à parier que le rotatif soit opérationnel dans le cadre d'un ensemble hybride plutôt qu'en unique motorisation, la faute, en partie, aux émissions de CO2 défavorables de ce moteur. 

 

Une mécanique qui a tout de même marqué l'histoire de Mazda qui fête en ce moment les cinquante ans du rotatif, apparu pour la première fois en 1967 sur le très élégant coupé Cosmo Sport. Malgré sa faible production (à peine plus de 1100 exemplaires assemblés, autant dire que ce coupé est une rareté), la Cosmo Sport est la première vraie voiture de sport de l'histoire de Mazda. Elle marqua donc un tournant pour Mazda qui poursuivra sur sa lancée avec un moteur rotatif à deux rotors reconduit sur la RX-7, tandis que la 787B fut la cerise sur le gâteau.

 

Le prototype de course embarque au début des années 90 un inédit moteur rotatif à quatre rotors 2.6 de 710 ch (en atmosphérique), et sa sonorité reste aujourd'hui inégalée et reconnaissable entre mille. 

 

Notons que Mazda termine son communiqué sur le moteur rotatif en parlant assez longuement de la génération de blocs SkyActiv, ce qui pourrait tout à fait signifier un retour de cette mécanique dans une forme plus "écolo".

Portfolio (6 photos)

Mots clés :

Commentaires (20)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Si cette techno, n'est pas efficiente pourquoi attendre son retour qui ne peut paq arriver

Par

Le moteur rotatif a été long à mettre au point (étanchéité) mais présente des avantages : ces moteurs sont petits et légers, ils prennent beaucoup de tours et ne vibrent pas. Ils ont été affublés d'un coéfficient absurde et défavorable (2 x 650 cm³ devenant 2,3l). Les moeturs thermiques traditionnels transforment un mouvement linéaire (piston qui monte et descend) en un mouvement circulaire (vilbrequin qui tourne). Le moteur rotatif, comme son nom l'indique, ne produit qu'un mouvement circulaire. Les formes des pièces sont superbes (les trochoïdes, soit un triangle avec des bords arrondis) et s'apparentent au monde de l'horlogerie. Le dernier modèle, RX8, était une voiture épatante, originale (avec des portillons pour les places arrière), performante et très bien construite. La 787B aurait pu gagner Le Mans plusieurs fois mais il fallait faire place à la 905 et JM Balestre a donc fait changer la réglementation en interdisant le rotatif. A retenir également, la victoire de Tom Walkinshaw aux 24H de Spa en 1980, sur une RX7 à la carrosserie très peu modifiée (modèle trés joli) et à l'échappement dantesque.

Par

Quel dommage que le rotatif ne se vende plus neuf... j'espère qu'ils trouveront un moyen de le rendre efficient, et pas seulement en hybride qui signifierait que ça ne serait plus la conduite d'un moteur rotatif.

Par

Dommage, mais compréhensible. Combien ici seraient prêt à acheter un Rotatif ?

Faut voir déjà plusieurs points : ça consomme beaucoup d'essence, ça consomme beaucoup d'huile (il y a injection d'huile dans la chambre de combustion), c'est cher à l'entretien et assez régulièrement (50 000km au mieux) faut le rebuild (opération à plusieurs milliers d'euros).

Rajoutez le fait que les dernières caisses à Wankel grand public, c'était la RX7 et la RX8... Autant dire que y'a intérêt à avoir une daily à coté.

Bref, c'est pas gagné.

Par

En réponse à charly177

Le moteur rotatif a été long à mettre au point (étanchéité) mais présente des avantages : ces moteurs sont petits et légers, ils prennent beaucoup de tours et ne vibrent pas. Ils ont été affublés d'un coéfficient absurde et défavorable (2 x 650 cm³ devenant 2,3l). Les moeturs thermiques traditionnels transforment un mouvement linéaire (piston qui monte et descend) en un mouvement circulaire (vilbrequin qui tourne). Le moteur rotatif, comme son nom l'indique, ne produit qu'un mouvement circulaire. Les formes des pièces sont superbes (les trochoïdes, soit un triangle avec des bords arrondis) et s'apparentent au monde de l'horlogerie. Le dernier modèle, RX8, était une voiture épatante, originale (avec des portillons pour les places arrière), performante et très bien construite. La 787B aurait pu gagner Le Mans plusieurs fois mais il fallait faire place à la 905 et JM Balestre a donc fait changer la réglementation en interdisant le rotatif. A retenir également, la victoire de Tom Walkinshaw aux 24H de Spa en 1980, sur une RX7 à la carrosserie très peu modifiée (modèle trés joli) et à l'échappement dantesque.

Ils ont des avantages mais le gros point noir pour la voiture de série c'est l'étanchéité du bloc; ils ne durent pas longtemps.

Par

Le vrai terme, pour être précis, est moteur à piston rotatif.

Je suis confiant quand à un retour chez Mazda, marque discrète mais très innovatrice. Ses ingénieurs trouveront sûrement des parades face aux inconvénients des moteurs type Wankel.

Ah la 787... :lover:

Par

Difficile encore aujourd'hui de trouver en France des spécialistes, mieux vaut regarder en UK.

L'inconvénient majeur de cette motorisation est avant tout le réseau SAV réticent et non formé, toutes marques confondues. Mercedes, et même Porsche avaient testé (via Sbarro), avant de jeter l'éponge... dommage, car les sensations sont réellement au RDV...

http://club.caradisiac.com/whealer/porschitude-80804/photo/porsche-wankel-sbarro-5441923.html

Par

En réponse à Moukeaf

Dommage, mais compréhensible. Combien ici seraient prêt à acheter un Rotatif ?

Faut voir déjà plusieurs points : ça consomme beaucoup d'essence, ça consomme beaucoup d'huile (il y a injection d'huile dans la chambre de combustion), c'est cher à l'entretien et assez régulièrement (50 000km au mieux) faut le rebuild (opération à plusieurs milliers d'euros).

Rajoutez le fait que les dernières caisses à Wankel grand public, c'était la RX7 et la RX8... Autant dire que y'a intérêt à avoir une daily à coté.

Bref, c'est pas gagné.

J'ai une RX-8 et UNIQUEMENT une RX-8 que j'utilise tous les jours.

Par

En réponse à Sage Centenaire

J'ai une RX-8 et UNIQUEMENT une RX-8 que j'utilise tous les jours.

Bah si t'as pas de gosses trop grands, si tu roules pas trop ou que tu es capable d'assumer la charge financière qu'elle représente, tant mieux. Ca reste une super bonne voiture.

Mais franchement pour 230ch, je doute que le Wankel soit le moteur le plus économe... Donc il faut vraiment être conscient de ça.

D'ailleurs un témoignage et un retour sur les frais engendrés seraient bienvenus... Je pense que vous êtes pas nombreux ici à rouler en Wankel. ;)

Par

C'est vrai, j'y ai déjà pensé...

Après pour la conso de carburant, je tourne dans les 17/18l aux 100km, ça représente un certain budget c'est sûr mais honnêtement ce n'est pas ce qui coûte le plus cher. La fiabilité? J'ai eu pas mal de soucis c'est vrai, mais là encore ce n'est pas ça. Les radars et la récupération de points? Non plus, jamais je me suis ramassé une prune. Alors quoi? Oh mais c'est très simple, ce sont tous ces sales caisseux de base psycho-rigides roulant en diesel gris ou noir jaloux et/ou haineux qui me font des crasses sur la voiture, et ça, ça peut coûter très cher et même mettre en danger les autres et moi même.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire