Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Mazda se lancera dans l'hybride rechargeable... en 2021

Dans Futurs modèles / Autres actu futurs modèles

La grande annonce de Toyota qui se lance dans l'électrique n'aura pas tardé à susciter des réactions chez la concurrence directe. Mazda dévoile en effet aujourd'hui une partie de son programme à venir pour la prochaine décennie. La marque va également proposer un véhicule hybride rechargeable d'ici quelques années. Un passage "obligatoire" pour satisfaire les futures normes environnementales.

Mazda se lancera dans l'hybride rechargeable... en 2021

Des quatre constructeurs d'automobiles japonais, Mazda est le seul à n'avoir ni hybrides, ni électriques au catalogue. Mazda a toujours préféré la solution du "righstizing", qui consiste à adopter la bonne cylindrée, et pas forcément les réduire sans cesse. Une stratégie payante jusqu'ici mais qui ne devrait plus suffire lorsque les nouvelles normes environnementales vont entrer en vigueur, notamment en Europe, aux Etats-Unis et surtout en Chine, où les autos 100 % thermiques auront de plus en plus de mal à se vendre.

 

C'est principalement dû au cadre toujours plus restrictif que Mazda annonce aujourd'hui le développement de la première hybride rechargeable de la marque, qui ne verra cependant pas le jour avant 2021, au mieux. Une date lointaine et pour le moins étonnante puisque tous les constructeurs devraient, à ce moment-là, avoir déjà au moins une hybride rechargeable et/ou une électrique depuis bien longtemps. Mazda fera donc office de dernier de la classe pour son entrée dans une catégorie qui paraît désormais obligatoire pour les industriels automobiles.

 

Mazda a également confirmé le développement d'autos 100 % électriques et d'hybrides simples avec systèmes en 48 Volts. Espérons en tout cas pour le constructeur qu'il n'arrivera pas trop tard dans la danse.

Mots clés :

Commentaires (21)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

ils font comme tout le monde avec l'hybridzing :oui:

d'ici la Dacia Group (Renautl, Nissan, Dacia, Datsun, Infiniti, Misubishi, Lada) aura absorbé Mazda et little Carlos va de nouveau être président (avec bien sur salaire correspondant). Zaf 500 000 va encore gueuler mais bon c'est la vie gars :wink:

Par

Bon plus sérieusement a nous faire des prototypes de moteurs rotatifs (REX) fonctionnant à l'hydrogène ils ont peut être oublié l'essentiel chez Mazda. pour le SkyActiv je ne dirais rien car c'était une bonne direction mais dépassé par la legislation sur les normes désormais.

Par

En retard, oui si on veut. Mais il ne faut pas oublier que Mazda est une marque microscopique à l'échelle mondiale, et ils n'ont ni les moyens ni les économies d'échelle des très grands groupes (VW, GM, Toyota, etc.).

Moi je suis moins sévère que votre jugement, je suis émerveillé de voir ce qu'une si petite marque est capable de produire :

- une gamme restreinte mais qui couvre tous les segments ou presque, y compris des voitures plaisir,

- une technologie très complète dans les aides à la conduite et autres gadgets pour geeks,

- des voitures agréables à conduire, légères, fiables, pas vilaines,

- une technologie moteur (essence et diesel) qui figure parmi les meilleures à l'heure actuelle

Alors oui, pas (encore) d'hybride. Mais pour quoi faire ? Satisfaire aux normes anti-pollution, celles-là même qui jusqu'à présent n'ont fait que déplacer le problème, voir même en créer de nouveaux (exemple : la chasse acharnée au CO² qui a conduit à la généralisation de l'injection directe, avec a la clé les problèmes que l'on constate aujourd'hui) ?

Quel est l'intérêt écologique d'un hybride par rapport à une "simple" essence ? Ajouter à une voiture essence un second moteur, des batteries, des calculateurs, des faisceaux... Combien de CO² pour fabriquer tout ça ? Quel bilan écologique au final ? Pour un français qui parcourt en moyenne 12600 km par an ? Vraiment ? Bordel ! Ah oui ça consomme 1l/100 de moins. :roll:

Mazda suivra la danse, bien obligé. :bah:

Et nos constructeurs français là dedans ? Où en sont-ils ? Toujours à promouvoir du Diesel ? Pas très avant-gardiste tout ça !

Par

J'avoue que je ne comprends pas trop l'histoire. Si je ne me trompe pas, Mazda a bien la Mazda 3 en hybride au Japon non ? Elle n'est pas fiable qu'ils ne l'importent pas ? Pourquoi donner un délais de minimum 2021 pour les hybrides rechargeables ?

Par

bah! en attendant, mazda propose les moteurs essence les plus efficients du marché: performants et qui consomment peu.

mazda a donc les moyens et le temps de préparer ses prochaines hybrides.

à l'inverse, renault par exemple a certes des électriques, mais également des moteurs essence peu performants et qui consomment beaucoup...

Par

En réponse à Anairae

J'avoue que je ne comprends pas trop l'histoire. Si je ne me trompe pas, Mazda a bien la Mazda 3 en hybride au Japon non ? Elle n'est pas fiable qu'ils ne l'importent pas ? Pourquoi donner un délais de minimum 2021 pour les hybrides rechargeables ?

Oui, c'est La Mazda Axela Hybrid

Tout comme un projet de Mazda 2 hybride à moteur rotatif qui date de 2014

Ce type de moteur serait très adapté à l'hybridation

Par

D'ailleurs, une Mazda 2 Range Extender carrosserie précédente tourne avec ce systéme

Par

En réponse à Pateykrout

En retard, oui si on veut. Mais il ne faut pas oublier que Mazda est une marque microscopique à l'échelle mondiale, et ils n'ont ni les moyens ni les économies d'échelle des très grands groupes (VW, GM, Toyota, etc.).

Moi je suis moins sévère que votre jugement, je suis émerveillé de voir ce qu'une si petite marque est capable de produire :

- une gamme restreinte mais qui couvre tous les segments ou presque, y compris des voitures plaisir,

- une technologie très complète dans les aides à la conduite et autres gadgets pour geeks,

- des voitures agréables à conduire, légères, fiables, pas vilaines,

- une technologie moteur (essence et diesel) qui figure parmi les meilleures à l'heure actuelle

Alors oui, pas (encore) d'hybride. Mais pour quoi faire ? Satisfaire aux normes anti-pollution, celles-là même qui jusqu'à présent n'ont fait que déplacer le problème, voir même en créer de nouveaux (exemple : la chasse acharnée au CO² qui a conduit à la généralisation de l'injection directe, avec a la clé les problèmes que l'on constate aujourd'hui) ?

Quel est l'intérêt écologique d'un hybride par rapport à une "simple" essence ? Ajouter à une voiture essence un second moteur, des batteries, des calculateurs, des faisceaux... Combien de CO² pour fabriquer tout ça ? Quel bilan écologique au final ? Pour un français qui parcourt en moyenne 12600 km par an ? Vraiment ? Bordel ! Ah oui ça consomme 1l/100 de moins. :roll:

Mazda suivra la danse, bien obligé. :bah:

Et nos constructeurs français là dedans ? Où en sont-ils ? Toujours à promouvoir du Diesel ? Pas très avant-gardiste tout ça !

j'aime bien la blague et les constructeurs français la dedans :oui: diesoul machin, je croyais qu'on était sur un forum auto avec des gens sérieux qui savaient que les constructeurs français vendait plus de moteurs essence en proportion que les constructeurs allemands.

Tu penses vraiment qu'ils sont à la traîne ou ils sont dans le tempo ?

Ben oui ils font diesel aussi comme ..... Mazda, mais tu sais l'un d'eux est leader sur le marché de la voiture électrique en Europe et l'autre qui a été derrière Toyota (certes loin derrière mais devant les allemands) pendant des années le plus grand vendeur d'hybrides en Europe et de plus ses nouveaux modèles hybrides plug in et électrique arrivent en 2019 soit deux ans tranquille avant Mazda.

Par

En réponse à ricolapin

Oui, c'est La Mazda Axela Hybrid

Tout comme un projet de Mazda 2 hybride à moteur rotatif qui date de 2014

Ce type de moteur serait très adapté à l'hybridation

Audi à laissé tomber son proto à moteur rotatif et Mazda vu les moyens ferait mieux de se concentrer sur des choses connues. le REX cela ne sert à rien ou presque et cela ne servira à rien dans l'avenir. ce sera soit électrique pour les petits trajets (150-200) soit hybride pour les plus grands, le reste out (même la PAC si on ne trouve pas un moyen de faire de l'hydrogène de façon plus économique et moins polluante)

Par

En réponse à Pateykrout

En retard, oui si on veut. Mais il ne faut pas oublier que Mazda est une marque microscopique à l'échelle mondiale, et ils n'ont ni les moyens ni les économies d'échelle des très grands groupes (VW, GM, Toyota, etc.).

Moi je suis moins sévère que votre jugement, je suis émerveillé de voir ce qu'une si petite marque est capable de produire :

- une gamme restreinte mais qui couvre tous les segments ou presque, y compris des voitures plaisir,

- une technologie très complète dans les aides à la conduite et autres gadgets pour geeks,

- des voitures agréables à conduire, légères, fiables, pas vilaines,

- une technologie moteur (essence et diesel) qui figure parmi les meilleures à l'heure actuelle

Alors oui, pas (encore) d'hybride. Mais pour quoi faire ? Satisfaire aux normes anti-pollution, celles-là même qui jusqu'à présent n'ont fait que déplacer le problème, voir même en créer de nouveaux (exemple : la chasse acharnée au CO² qui a conduit à la généralisation de l'injection directe, avec a la clé les problèmes que l'on constate aujourd'hui) ?

Quel est l'intérêt écologique d'un hybride par rapport à une "simple" essence ? Ajouter à une voiture essence un second moteur, des batteries, des calculateurs, des faisceaux... Combien de CO² pour fabriquer tout ça ? Quel bilan écologique au final ? Pour un français qui parcourt en moyenne 12600 km par an ? Vraiment ? Bordel ! Ah oui ça consomme 1l/100 de moins. :roll:

Mazda suivra la danse, bien obligé. :bah:

Et nos constructeurs français là dedans ? Où en sont-ils ? Toujours à promouvoir du Diesel ? Pas très avant-gardiste tout ça !

L’intérêt est surtout économique, l'Europe 1er importateur mondial de fossile n'a plus les moyens de cramer du pétrole importé, si le parc auto Européen passe à l'hybride rechargeable ou série ce qui consomme moins en ville puisque la plupart du temps en electrique, ça absorbe nos surplus d'électricité, sert de stockage tampon, diminue nos importations pétrole, permet de faire rouler les hybrides moins consommateur à l’éthanol qui n'est autre que de l'alcool amorphe qu'on produit en énorme quantité en France, tu peux même en faire toi même avec tes fruits et légumes pourris et un alambic de base acheté sur internet, mais chut c interdit en France... et cerise sur le gâteau ça pollue moins et ça passe les nouvelles normes sans soucis...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire