Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

PSA investit en Chine pour y relancer la marque DS

Dans Economie / Politique / Industrie

PSA investit en Chine pour y relancer la marque DS

Le groupe français vient de signer un nouvel accord avec son partenaire ChangAn. Deux grands objectifs : renforcer la collaboration entre les parties et accélérer le développement de DS en Asie.

PSA traverse une mauvaise passe en Asie. Lors du 1er trimestre 2017, le groupe français n'a vendu que 83 045 voitures dans cette région, soit un résultat quasiment divisé par deux en un an. Une situation que le grand patron Carlos Tavares avait qualifiée de "pas acceptable" dans une zone à très fort potentiel grâce à la Chine, ajoutant "nous pensons que nous devons et que nous pouvons mieux faire". Pas question donc de baisser les bras, la Chine restant un débouché prioritaire.

PSA vient ainsi de signer un accord pour renforcer sa coentreprise avec le chinois ChangAn, nommée CAPSA. Objectif prioritaire : installer DS dans l'Empire du Milieu. La Chine est le premier pays où DS s'est émancipé de Citroën. Pour profiter au mieux d'un marché qui n'a pas d'a priori sur le haut de gamme automobile français, la marque a même enchaîné les nouveautés dédiées à ce marché, avec la berline 5LS, la compacte 4S et le SUV 6.

Mais les ventes sont au plus bas, avec moins de 2 000 livraisons entre janvier et mars. Pour se relancer, DS prévoit de lancer un modèle par an à partir de 2018. Le premier sera le DS 7 Crossback. Un véhicule électrique est annoncé pour 2019. De plus, un nouveau centre de décision pour la marque DS sera installé à Shenzhen.

Par ailleurs, la production dans l'usine de Shenzhen sera augmentée et ne sera plus réservée à DS. L'accord permettra aussi à PSA et ChangAn de renforcer leur coopération sur différents domaines pour l'ensemble des marques, comme les plates-formes, les voitures électriques ou encore les utilitaires. Un projet de pick-up est ainsi dans les cartons. Cet accord prévoit un investissement de 500 millions d'euros en 2017, équitablement partagé.

Mots clés :

Commentaires (35)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Relancer ou lancer?

Par

En réponse à duriezro

Relancer ou lancer?

Telle est la question

Par

je suppose que la gamme vieillissante et pas spécialement adaptée au marché chnois explique les résultats.

la solution: du SUV DS avec une bonne finition et des places arrière digne de ce nom.

Par

Ils seraient bien inspirer de lancer aux orties cette marque douteuse qui fera doublon avec la prochaine gamme Citroën plus haut-de-gamme, même démarche avec Peugeot d'ailleurs, politique hasardeuse chez PSA, me semble-t-il. Allez hop tout le monde en HDG, plus de jaloux, vive la foire d’empoigne.

Par

Zut, inspir(é)

Par

DS la marque qui ne sert à rien.

Par

" PSA vient ainsi de signer un accord pour renforcer sa coentreprise avec le chinois ChangAn, nommée CAPSA."

Comprendre que PSA devient juste un peu plus chinois....Donfeng 15% du capital, FC Sochaux vendu à un investisseur de là bas....

Remarque, quand t'es tombé à 2 000 ventes sur le premier marché mondial en 5 mois, t'as plus rien à perdre...

Vous vous souvenez des reportages d'il y a 2 ou 3 ans, où l'on vous montrait là bas des concessions DS dédiées e somptueuses dans les principales métropoles de l'Empire du Milieu ?

ils vendaient encore 26 000 caisses en 2014.....comment ça a pu tomber aussi bas..... :voyons:

Par

Vrai, tout le monde s'en tape de DS...

Par

En réponse à roc et gravillon

" PSA vient ainsi de signer un accord pour renforcer sa coentreprise avec le chinois ChangAn, nommée CAPSA."

Comprendre que PSA devient juste un peu plus chinois....Donfeng 15% du capital, FC Sochaux vendu à un investisseur de là bas....

Remarque, quand t'es tombé à 2 000 ventes sur le premier marché mondial en 5 mois, t'as plus rien à perdre...

Vous vous souvenez des reportages d'il y a 2 ou 3 ans, où l'on vous montrait là bas des concessions DS dédiées e somptueuses dans les principales métropoles de l'Empire du Milieu ?

ils vendaient encore 26 000 caisses en 2014.....comment ça a pu tomber aussi bas..... :voyons:

Les gens se sont rendus compte de la supercherie...

Par

En réponse à Maître_Yoda

Vrai, tout le monde s'en tape de DS...

Le troll Fiat, c'est toujours plus que Lancia ou Alfa aux US :chut: Et le grand Sergio qui avait vendu à ses actionnaires 120 000 ventes annuelles de la Giulia quand seulement 18 000 de réalisées, qui a d'ailleurs subit un vote de défiance...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire