Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Rendez-vous avec une auto inconnue : à la découverte de la Ferrari 488 GTB

Dans Voitures d'exception / Ultra-sportives

, mis à jour

Nos journalistes croyaient se rendre à une réunion, mais c'était un piège. Nous leur avons bandé les yeux, charge à eux de découvrir le nom du modèle en question avant de partir pour un essai hors du commun. Par analogie à la fameuse émission de télévision "Rendez-vous en terre inconnue", voici les trois actes d'un rendez-vous en "auto inconnue" à bord d'une Ferrari 488 GTB : la genèse, la surprise, l'essai.

 

Rendez-vous avec une auto inconnue : à la découverte de la Ferrari 488 GTB

Imaginez la scène : un journaliste de Caradisiac croit se rendre à une réunion quand l'un des membres de la rédaction lui bande les yeux, lui prend le bras pour l'amener près d'une auto en lui demandant de découvrir le nom du modèle exceptionnel qui se présente à lui. Mettez-vous à sa place. Vous ne voyez rien, vous manquez de trébucher, vos mains caressent la tôle. Vous découvrez les phares. Cette forme au toucher vous rappelle une Ferrari, ou peut-être une McLaren. Vous hésitez ou plutôt, vous croyez savoir et tout à coup, vous ne savez plus rien. Et pendant ce temps-là, la caméra tourne et enregistre votre embarras...

 Acte 1 : la genèse

 

Acte 2 : les journalistes surpris 

 

Acte 3 : l'essai

 A l'occasion de l'été, la moitié de la rédaction a piégé l'autre moitié de la rédaction en montant cette sympathique machination. Les victimes, nos essayeurs : Alexandra Bataille, Manuel Cailliot, Pierre Desjardins, Olivier Pagès. Tout au long de l'année, ils essayent, non pas des sportives, mais les voitures que vous achetez vraiment pour vous aider à mieux les choisir. Le plus souvent, ce sont des citadines, des SUV, des familiales... Et pour que le jeu en vaille la chandelle, il a fallu leur offrir à découvrir à l'aveugle une voiture exceptionnelle. Nous n'avons pas hésité sur la marque. Ferrari s'imposait... Aucune explication n'est nécessaire tant la magie italienne continue d'agir génération après génération auprès des conducteurs, a fortiori auprès de journalistes-essayeurs, passionnés d'automobiles.

C'est donc le volant d'une auto italienne rouge de 670 chevaux, une Ferrari 488 GTB, que nous leur avons confié dans ces circonstances particulières. Nous ne nous étendrons pas sur  la tambouille interne de la rédaction, les stratagèmes mis en place pour monter cette petite opération sans que les impétrants ne le sachent, la nécessité pour la moitié de la rédaction de mentir à leurs meilleurs potes même si c'était pour la bonne cause. Des vengeances auront lieu, n'en doutons pas. En attendant, voici les trois actes de cette supercherie estivale où l'on voit les journalistes découvrir la Ferrari 488 GTB.

Facile ou pas de découvrir à l'aveugle une Ferrari 488 GTB....

Rendez-vous avec une auto inconnue : à la découverte de la Ferrari 488 GTB
Rendez-vous avec une auto inconnue : à la découverte de la Ferrari 488 GTB
Rendez-vous avec une auto inconnue : à la découverte de la Ferrari 488 GTB

Portfolio (4 photos)

Mots clés :

En savoir plus sur : Ferrari 488 Gtb

Commentaires (18)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Cool d'être journaliste chez cara...

Par

Moi je touche le logo d'abord. :areuh:

Par

chouette idée :bien:

Par

Bon, la série de l'été. Pourquoi pas, si les infos suivent... Rien sur le cartel des constructeurs Allemands dénoncé hier réf les émissions de particules par exemple ???

Par

si en touchant le volant avec le manetino le journaliste ne reconnaît pas une Ferrari, il n'a plus qu'à aller chez pôle emploi. ça avec les deux feux ronds spécifiques à l'arrière que n'ont pas corvette, lambo et cie.

Par

Excellent ! Un bon moyen de faire prendre conscience à tout le monde ce qu'un aveugle peut vivre au moment d'acheter une voiture.

Par

En réponse à Carreau27

Moi je touche le logo d'abord. :areuh:

J'ai pensé la même chose :bien:

Par

En réponse à DocDestin

si en touchant le volant avec le manetino le journaliste ne reconnaît pas une Ferrari, il n'a plus qu'à aller chez pôle emploi. ça avec les deux feux ronds spécifiques à l'arrière que n'ont pas corvette, lambo et cie.

Ford GT :oui:

Par

En réponse à Maître_Yoda

Ford GT :oui:

La Ford GT a une coupe hyper spécifique à l'arrière quand même.

Par

ils devraient renouveller l'expérience avec les constructeurs généralistes...

ok là c'est souvent des aveugles qui achétent une marque...peu recommandable!!!

ces idiots achétent les yeux fermés!!

pourtant ils sont pas sourds...et ils ont de l'odorat!!!

les gling glong... les couinements... le cuir en papier maché...

l'odeur du rino plastok...

et chez rino tous les jours un bruit nouveau...

une rino facilement identifiable lol!!!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire