Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Réveillon : 6 Français sur 10 n'ont pas pensé à une solution pour rentrer

Dans Pratique / Sécurité

Le soir du réveillon du jour de l'an approche et nombreux sont ceux qui iront passer cette soirée en famille ou entre amis, souvent à l'extérieur. Une enquête de deux associations de la prévention et sécurité routière montre que seulement quatre Français sur 10 ont prévu de réelles solutions de retour après avoir bu. Les autres ont des idées, mais pas toujours bien sérieuses.

Réveillon : 6 Français sur 10 n'ont pas pensé à une solution pour rentrer

Que serait le soir du 31 décembre sans une bonne soirée entre amis ou avec de la famille, autour d'une bonne table, et, évidemment, d'un bon verre. Le souci, c'est que certains n'ont pas spécialement prévu de solution pour rentrer après avoir consommé de l'alcool, comme le montre une enquête des associations Prévention Routière et Attitude Prévention.

Six Français sur dix n'auraient ainsi pas prévu un moyen sûr de rentrer la nuit du premier janvier. Ce chiffre serait même encore plus important chez les 18-24 ans, qui ne seraient que 30 % à sérieusement envisager une fin de soirée raisonnable. Les autres optent pour "limiter sa consommation d'alcool" ou encore "emprunter des petites routes". La seconde solution est évidemment la pire, puisque ce sont sur ces axes routiers qu'il y a le plus d'accidents mortels en France. 

Réveillon : 6 Français sur 10 n'ont pas pensé à une solution pour rentrer

Heureusement, une très large partie des Français effectuera une petite distance pour se rendre sur le lieu de la soirée (moins de 50 km). Mais c'est aussi ce qui peut inciter certains ayant trop bu à se dire qu'ils pourront tout de même effectuer le trajet retour, étant donné qu'il n'est pas long.

Nous nous joignons donc à ces enquêtes pour vous conseiller de faire comme 74 % de ceux qui ont  prévu une solution sûre : dormir sur place. Et si ce n'était pas possible, il existe toujours d'autres recours, comme l'élection du Sam ou encore les transports en commun et le taxi.

Mots clés :

Commentaires (21)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

la solution elle est simple...

uber...

sinon faire conduire sa femme...

ou dormir sur place...

je me suis fait controler un soir de réveillon...

au moins 15 flics!!

que ils ont failli me faire souffler 2 fois...

ils arretaient une dizaine de caisses à la fois...

une gendarmette m'a fait soufflér.. je repars et un autre me fait signe..!!

y'avait déjà la queue au camion...

pour prendre le pv.. et les emmerdes qui vont avec...

Par

En réponse à gignac31

la solution elle est simple...

uber...

sinon faire conduire sa femme...

ou dormir sur place...

je me suis fait controler un soir de réveillon...

au moins 15 flics!!

que ils ont failli me faire souffler 2 fois...

ils arretaient une dizaine de caisses à la fois...

une gendarmette m'a fait soufflér.. je repars et un autre me fait signe..!!

y'avait déjà la queue au camion...

pour prendre le pv.. et les emmerdes qui vont avec...

Ce n'était pas un soir de réveillon, c'était tout à l'heure, non ? :cyp:

Par

Les transports en commun, le VTC et le taxi ? Oui... Sauf si vous êtes une femme, sinon c'est le vol, les attouchements voir le viol assuré. Le mieux est bien entendu de modérer sa consommation d'alcool, et de rentrer chez vous avec une personne de confiance, sur un axe routier en bon état et bien éclairé. Dormir sur place ? Seulement si vous connaissez bien la personne qui vous héberge.

Privilégiez une soirée privée dans votre domicile ou celui d'un proche, ce sera moins assurément moins onéreux qu'en boîte, et moins dangereux. Et l'avantage, c'est que vous connaissez les personnes présentes. On est mieux entre amis qu'avec des weshs et des poivrots, non ?

Par

on verra bien comment on rentre , ils pourraient faire des exceptions ce soir là :areuh:

Par

Merci au 4 français sur 10 grâce auxquels on va bientôt rouler à 80 km/h ....

Par

Conduite autonome ça va le faire :oui:

Par

En réponse à gignac31

la solution elle est simple...

uber...

sinon faire conduire sa femme...

ou dormir sur place...

je me suis fait controler un soir de réveillon...

au moins 15 flics!!

que ils ont failli me faire souffler 2 fois...

ils arretaient une dizaine de caisses à la fois...

une gendarmette m'a fait soufflér.. je repars et un autre me fait signe..!!

y'avait déjà la queue au camion...

pour prendre le pv.. et les emmerdes qui vont avec...

Tu penses vraiment que toutes les femmes ne boivent que du sirop. Ouvre les yeux, on a changé de siècle!!

Par

bah, quel con peut encore vouloir fêter la bonne année alors qu'on sait que 2018 sera pire que 2017?

pour ma part, ca sera un déjeuner lundi avec un verre de champagne et un verre de vin. de toute façon, je n'ai jamais été contrôlé pour alcoolémie en 30 ans de conduite. du moment que je respecte les limitations de vitesse, je pourrais même envisagé de rouler bourré...

Par

En réponse à LittlePaulie

Les transports en commun, le VTC et le taxi ? Oui... Sauf si vous êtes une femme, sinon c'est le vol, les attouchements voir le viol assuré. Le mieux est bien entendu de modérer sa consommation d'alcool, et de rentrer chez vous avec une personne de confiance, sur un axe routier en bon état et bien éclairé. Dormir sur place ? Seulement si vous connaissez bien la personne qui vous héberge.

Privilégiez une soirée privée dans votre domicile ou celui d'un proche, ce sera moins assurément moins onéreux qu'en boîte, et moins dangereux. Et l'avantage, c'est que vous connaissez les personnes présentes. On est mieux entre amis qu'avec des weshs et des poivrots, non ?

Il paraît qu'il y a même des loups et des trolls qui traînent dans les centre-villes la nuit...

Par

En réponse à Putouille

Il paraît qu'il y a même des loups et des trolls qui traînent dans les centre-villes la nuit...

Les loups et les trolls, je sais pas... Mais dans ma ville, une femme seule la nuit court déjà un réel danger au quotidien. Surtout si elle est blanche. Alors le soir du nouvel an, quand tout le monde fait n'importe quoi et que les flics sont aux abonnés absents, il est évident que c'est sérieusement déconseillé.

PS : Je n'habite pas dans un trou perdu au fin fond de la cambrousse, mais dans une grande ville. Tu dois être campagnard (tu as croisé notre Zemik ?)...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire