Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Smart va supprimer plus de deux tiers de ses concessions aux Etats-Unis

Dans Economie / Politique / Marché

Smart va supprimer plus de deux tiers de ses concessions aux Etats-Unis

Le fabricant de petites voitures va se faire encore plus petit au pays des pickups puisque le groupe Daimler prévoit de supprimer deux tiers des concessionnaires Smart aux Etats-Unis, ne laissant que la version électrique au catalogue. La mort annoncée de Smart aux USA ?

La Smart Fortwo électrique est un jouet urbain extraordinaire : rayon de braquage minuscule, silence total, accélérations vigoureuses et autonomie suffisante pour couvrir tous les besoins de la ville. Mais il faut bien l'avouer, notre déplacement en Floride l'an dernier pour essayer l'engin nous a amenés à nous poser des questions sur la pertinence d'une telle auto dans des villes américaines qui s'étendent sur des dizaines de kilomètres. 

En plus du gabarit minuscule qui fait tourner toutes les têtes aux Etats-Unis (particulièrement à Miami, ville bien différente de Los Angeles sur la mobilité électrique et sur les voitures de petites tailles), la Smart se perd parfois un peu au milieu des vans Chevrolet, des pickups et des énormes SUV.

Pourtant, Smart persiste, mais d'une drôle de manière : la marque allemande va supprimer toutes les versions thermiques des autos de son catalogue pour n'y laisser que de l'électrique d'ici la fin d'année. Pire encore, Smart annonce que plus de deux tiers des concessionnaires fermeront aux Etats-Unis, ce qui ne laissera à terme que 27 concessions pour tout le territoire américain (il en restera en fait 58 autres, mais uniquement dédiés à l'après-vente). Une goutte d'eau qui met en péril l'aventure Smart aux USA, même si Smart se montre confiant en recentrant son activité sur l'électrique. Il faut dire que la baisse du prix des carburants aux Etats-Unis ces dernières années n'a pas aidé les Américains à se tourner vers des voitures moins grosses et moins énergivores...

Le recentrage sur le 100 % électrique est donc légitime et intéressant, mais il reste à voir si la suppression des points de vente ne détruira pas le peu de visibilité que possède Smart aux USA.

 

Mots clés :

Commentaires (18)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Où l'on pourra s'interroger une fois encore sur la raison d'être de cette marque bâtie sur du sable.

Intégrée à la gamme Mercedes-Benz, et bien entendu désignée comme telle, vendue dans le même réseau mondial, le succès aurait été tout autre, et à bien meilleur compte.

Rajeunissement de clientèle bienvenu aussi.... et quand papa est d'humeur à renouveler sa classe S ou son SUV de la marque, d'habiles vendeurs trouveraient bien moyen de glisser une de ces caisses pour Madame, la fifille ou le fiston....

Mais là, c'est pas la même gamelle...autant d'opportunités commerciales qui font plouf. :bah:

Par

Postule chez Daimler comme directeur du marketing.

Avec ton experience incommensurable et tes analyses si fines, ils seraient fous de ne pas te prendre.

Et au moins tu seras plus riches, et nous on te verra plus.

Par

En meme temps on est habitué à l electrique chez Mercedes, autonomie en deça de la concurrence, poids de mamouth, prix stratosphérique... c à croire qu ils n en veulent pas de l electrique chez Merco, ce qui est le cas Merco sans thermique... c une marque comme une autre.

Et miser sur l electrique aux US avec cette smart aux prestations minables et un prix démesuré c vraiment prendre les clients (s ils en ont) pour des c...

A force de vouloir prouver que l electrique ne fonctionne pas ils vont se prendre à leur propre jeu, ce qui restera ce seront que les Mercedes electriques ne fonctionnent pas...

Par

C'est sûr qu'un pot de yaourt se vends difficilement dans un pays où la norme des véhicules s'approche des 5 mètres.

En plus électrique où l'essence coûte nettement moins cher chez eux, c'est encore pire. Peut-être que ça marchera dans 10 ou 15 ans.

Chez nous, autant acheter une Fiesta ou gabarit similaire c'est beaucoup plus polyvalent.

Par

L'électrique était la raison d'être de la Smart. Le constructeur approche son objectif initial.

Par

En réponse à Didierdemetz

L'électrique était la raison d'être de la Smart. Le constructeur approche son objectif initial.

Oui du créateur, pas de Mercedes...

Par

En réponse à parzan

Postule chez Daimler comme directeur du marketing.

Avec ton experience incommensurable et tes analyses si fines, ils seraient fous de ne pas te prendre.

Et au moins tu seras plus riches, et nous on te verra plus.

Parce qu'avec un commentaire un commentaire de ce genre vous vous pensez plus intelligent? La blague....

Roc et gravillon se base sur une mentalité américaine et il a a tout à fait raison: dans ce pays la voiture est un bien de consommation comme n'importe lequel, et y ajouter une petite voiture "en option" n'a rien de choquant (et a déjà été réalisé par le passé). L'intégrer au réseau Mercedes permet de compléter une offre en proposant une option dite haut de gamme: une Mercedes en voiture principale et une Smart comme "voiturette de golf".

Pour moi roc et gravillon a une analyse courte mais pleine d'arguments

Par

En réponse à roc et gravillon

Où l'on pourra s'interroger une fois encore sur la raison d'être de cette marque bâtie sur du sable.

Intégrée à la gamme Mercedes-Benz, et bien entendu désignée comme telle, vendue dans le même réseau mondial, le succès aurait été tout autre, et à bien meilleur compte.

Rajeunissement de clientèle bienvenu aussi.... et quand papa est d'humeur à renouveler sa classe S ou son SUV de la marque, d'habiles vendeurs trouveraient bien moyen de glisser une de ces caisses pour Madame, la fifille ou le fiston....

Mais là, c'est pas la même gamelle...autant d'opportunités commerciales qui font plouf. :bah:

Il te faut relire la genèse du projet pour comprendre l'existence de la marque qui, au passage, est en équilibre financier depuis 2007.

La présence de la marque permet en outre d'abaisser globalement les scores du groupe Daimler en matière de pollution car les smart font partie des véhicules les moins polluants du marché.

Par

En réponse à Nicolatine001

Parce qu'avec un commentaire un commentaire de ce genre vous vous pensez plus intelligent? La blague....

Roc et gravillon se base sur une mentalité américaine et il a a tout à fait raison: dans ce pays la voiture est un bien de consommation comme n'importe lequel, et y ajouter une petite voiture "en option" n'a rien de choquant (et a déjà été réalisé par le passé). L'intégrer au réseau Mercedes permet de compléter une offre en proposant une option dite haut de gamme: une Mercedes en voiture principale et une Smart comme "voiturette de golf".

Pour moi roc et gravillon a une analyse courte mais pleine d'arguments

Laisse pisser le mérinos.... et puis, as tu tant envie que ça de causer avec une tranche de parmesan ou un fan du Partizan de Belgrade toi ?

Par

En réponse à roc et gravillon

Laisse pisser le mérinos.... et puis, as tu tant envie que ça de causer avec une tranche de parmesan ou un fan du Partizan de Belgrade toi ?

Je suis tout nouveau ici et j'aime discuter avec des personnes qui ne sont pas sectaires et qui sont capables de débattre intelligemment :smile:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire