Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sondage - Seriez-vous prêt à acheter une voiture GPL ? (résultats)

Dans Ecologie / Electrique / GPL / GNV

, mis à jour

Seulement quelques dizaines de voitures GPL ont été vendues en France au cours du premier trimestre 2017 ! Une situation incompréhensible quand on connaît les avantages de ce carburant, qui semble condamné à vivre avec une mauvaise réputation injustifiée.

Sondage - Seriez-vous prêt à acheter une voiture GPL ? (résultats)

Une belle économie à la pompe

Le gros avantage du GPL se voit au moment de réaliser le plein. Pas besoin de faire un long discours, un chiffre met tout le monde d'accord : au dernier pointage fait par le ministère de l'environnement, le litre de GPL coûtait en moyenne dans l'Hexagone 74 centimes ! Le sans-plomb 95 était à 1,37 € et le SP95-E10 à 1,34 €, soit des prix 40 % supérieurs. De quoi avoir le sourire à chaque passage dans une station. Selon l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), par rapport à l'essence classique le budget carburant pour le conducteur d'un véhicule GPL est en moyenne 27 % inférieur.

Des consommations plus élevées, mais un avantage en autonomie

Les voitures GPL ont plus d'appétit que les essences équivalentes. La surconsommation est d'environ 20 %. Par exemple, pour sa nouvelle Tipo bicarburation, Fiat annonce une conso en cycle mixte de 6,3 l/100 km en essence et 8,3 l/100 km en GPL. L'écart n'est pas négligeable (sans oublier que ce sont des valeurs théoriques, la réalité creusera un peu plus la différence). Mais comme nous l'avons écrit au-dessus, le prix au litre compense. Surtout, il y a deux réservoirs, un pour le sans-plomb et l'autre pour le gaz. L'autonomie est ainsi améliorée. Pour l'italienne, il y a ainsi 50 litres de SP95 et 53 litres de GPL.

Trouver une station peut poser problème

C'est l'inconvénient du GPL, en France seulement 1 station-service sur 7 distribue du GPL. Le site gpl.fr propose une carte des points de vente dans le pays. Élément positif : ils sont bien répartis sur le territoire. En moyenne, une soixantaine de kilomètres espace deux pompes. Mais grâce à la bicarburation, si la panne de gaz guette, il y aura toujours de quoi faire le plein avec du 95.

La sécurité pose toujours question

Il ne fait guère de doute que le GPL pâtit toujours d'une mauvaise image liée aux risques d'explosion du réservoir de gaz. Beaucoup ont encore en mémoire les images impressionnantes de voitures calcinées à la fin des années 1990. Mais depuis 2001, toutes les autos GPL sont obligatoirement dotées d'une soupape de sécurité pour empêcher cela. Les cas d'explosion sont rarissimes. L'un des derniers en France remonte à 2011. À noter que depuis 2006, les parkings souterrains n'ont plus le droit de refuser l'accès aux GPL.

 

 

Pas de bonus mais…

Qu'il semble loin le temps où les GPL profitaient d'un bonus de 2 000 €… ce qui avait fait exploser les ventes, notamment chez Dacia qui en profitait pour proposer des prix encore plus agressifs. Les modèles fonctionnant au GPL suivent maintenant les mêmes barèmes que les voitures classiques. Pour qu'ils soient bonussés, ils doivent être sous les 60 grammes de CO2 par kilomètre avec un système hybride rechargeable… ce qui n'existe pas. Il y a cependant des avantages. Dans la quasi-totalité des régions, une exonération du prix de la carte grise est en vigueur, de quoi compenser un peu les écarts de prix. Autre petit plus : les GPL sont classés en catégorie 1 du système Crit'Air et ne seront jamais bannis des routes lors des pics de pollution.

Et par rapport au diesel ?

Le GPL réclame en toute logique un surcoût par rapport à un modèle essence. Par exemple, sur l'Opel Corsa 1.4 90 ch, l'écart avec ou sans GPL est de 1 500 €. Même s’il y a une différence en consommation mixte (1,8 l/100 km), rentabiliser l'achat est facile vu le décalage des prix à la pompe. La question peut davantage se poser pour le diesel qui a un appétit nettement plus mesuré. Avec le 1.3 CDTI 95 ch, la conso mixte est plus de deux fois inférieure, avec 3,3 l/100 km contre 7l/100 km ! Mais la version diesel est 2 000 € plus onéreuse que la GPL. Dans la mesure où les prix du gazole augmentent régulièrement avec l'objectif d'être alignés sur ceux de l'essence d'ici 2021, le GPL reste là aussi intéressant.

Quels modèles sont disponibles ?

C'est sur ce point que le bât blesse. Le GPL semble être une belle alternative aux moteurs classiques mais peu de constructeurs en proposent ! C'est un des maillons du cercle vicieux pour le GPL. Avec peu d'offre, la demande ne peut pas être au rendez-vous. Par exemple, Dacia proposait plusieurs véhicules mais les a tous supprimés de sa gamme il y a quelques mois.

Voici un petit inventaire des véhicules GPL proposés par les constructeurs :

- Alfa Romeo MiTo 1.4 120 ch : dès 20 790 €

- Citroën C3 1.2 82 ch : dès 18 400 €

- Fiat Panda 1.2 69 ch : dès 12 090 €

- Fiat Punto 1.4 77 ch : dès 15 090 €

- Fiat 500L 1.4 T-Jet 120 ch : dès 19 990 €

- Fiat Tipo 1.4 T-Jet 120 ch : dès 18 090 € (disponible en berline, 5 portes et break)

- Opel Karl 1.0 73 ch : dès 11 490 €

- Opel Corsa 1.4 90 ch : dès 11 950 €

- Opel Mokka X 1.4 Turbo 140 ch : dès 21 500 €

Seriez-vous prêt à acheter une voiture GPL ? Oui à 72 %

Un peu plus de 400 votes ont été enregistrés au moment de la mise à jour. Et le résultat pourrait intéresser les constructeurs puisque le GPL semble vous attirer. "field1" résume plutôt bien ce type de carburant "tous les avantages d'une essence avec le coût d'utilisation d'un diesel". "boubo22" partage son expérience de conducteur d'une Dacia GPL : il indique qu'il lui est difficile de trouver un garagiste capable de faire l'entretien spécifique du moteur et que le contrôle technique est un peu plus cher.

Plusieurs d'entre vous élargissent le débat de manière intelligente en évoquant l'E85, autre grand oublié des carburants alternatifs, qui contient jusqu'à 85 % d'éthanol et est proposé à un prix semblable (environ 70 centimes d'euro début avril). Plus polyvalentes, les voitures FlexFuel n'ont qu'un seul réservoir et peuvent accepter les mélanges avec les sans-plomb classiques. Mais l'offre en première monte est encore plus réduite. Volkswagen est le mieux placé avec la Golf (en berline, break et Sportsvan).

Vous pouvez encore voter et réagir !

Mots clés :

Commentaires (54)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bien sûr que l'achat d'un véhicule Gpl est tentant , tous les avantages de l'essence ( silence, souplesse, absence de vibrations ) avec le coût d'usage d'une diesel. Sans compter une très faible pollution, la carte grise offerte dans beaucoup de régions, l'absence de restriction de circulation en cas de pic de pollution. Et oublié tout le bazar de filtre à particules et vanne EGR qui s'encrasse, etc.

L'écart avec un diesel est beaucoup moins important que ce que laisse entendre l'article : 3.3 litres en Corsa diesel, ça reste là encore très théorique ! Un diesel consomme bien plus en condition réelle de conduite, surtout en ville.

J'ai pour ma part essayé de trouver un véhicule fonctionnant au GPL, mais devant la très faible offre, je me suis rabattu sur un véhicule.. diesel...:ouin:

Par

la question explosive à poser à ceux qui tournent au mix mogette/tournesol :oui:

l’effet de souffle étant le même saut qu'il y en a un plus écolo car étant "à pinces" :areuh:

Par

sauf :ange:

Par

l'incinvenient du GPL a l'heure actuelle, c'est que l'offre moteur n'est pas satisafaisante: avec les petits atmo proposés vous allez conduire un veau! c'est limite dangereux de els conduire au moment de dépasser d'autres bagnoles

seuls modeles qui sortent du lot avec un bon moteur:Fiat et Alpha avec le 1.4L turbo et Opel avec son Mokka 140cv

Par

En réponse à field1

Bien sûr que l'achat d'un véhicule Gpl est tentant , tous les avantages de l'essence ( silence, souplesse, absence de vibrations ) avec le coût d'usage d'une diesel. Sans compter une très faible pollution, la carte grise offerte dans beaucoup de régions, l'absence de restriction de circulation en cas de pic de pollution. Et oublié tout le bazar de filtre à particules et vanne EGR qui s'encrasse, etc.

L'écart avec un diesel est beaucoup moins important que ce que laisse entendre l'article : 3.3 litres en Corsa diesel, ça reste là encore très théorique ! Un diesel consomme bien plus en condition réelle de conduite, surtout en ville.

J'ai pour ma part essayé de trouver un véhicule fonctionnant au GPL, mais devant la très faible offre, je me suis rabattu sur un véhicule.. diesel...:ouin:

il te restait pourtant la solution de te mettre à la marche :oui:

Par

La sécurité pose toujours question

ahaha enorme l'arnaque de cette phrase... faut voyager les zamis.. ca fait un bout de temps que le GPL est maitrisé... si un asiatique lit Caradisiac, il doit rigoler et se dire que 'lon date des annés 70... ahahaha

Par

Il y avait encore chevrolet qui proposait ses voitures avec installation GPL d'origine, jusqu'à ce que...

Les avantages sont intéressants mais les désavantages sont nombreux eux aussi.

- même si on ne peut plus les interdire dans les souterrains, nombreux sont ceux qui ne sont pas au courant

- prix de l'installation

- entretien de l'installation

- poids augmenté

- volume de coffre réduit

...

Par

En réponse à field1

Bien sûr que l'achat d'un véhicule Gpl est tentant , tous les avantages de l'essence ( silence, souplesse, absence de vibrations ) avec le coût d'usage d'une diesel. Sans compter une très faible pollution, la carte grise offerte dans beaucoup de régions, l'absence de restriction de circulation en cas de pic de pollution. Et oublié tout le bazar de filtre à particules et vanne EGR qui s'encrasse, etc.

L'écart avec un diesel est beaucoup moins important que ce que laisse entendre l'article : 3.3 litres en Corsa diesel, ça reste là encore très théorique ! Un diesel consomme bien plus en condition réelle de conduite, surtout en ville.

J'ai pour ma part essayé de trouver un véhicule fonctionnant au GPL, mais devant la très faible offre, je me suis rabattu sur un véhicule.. diesel...:ouin:

Bonjour pour trouver différents véhicules il y a l installateur borel s

ont site ww w . borel. fr

personnellement je roule en clio campus gpl et pas de problème

Par

J'ai voté non.

-Déjà j'ignore le résultat au niveau de la conduite, je veux pas sacrifier trop d'agrément pour un peu d'économie. (sinon je roulerais déjà au diesel)

-Il faudrait une offre convaincante sur des véhicules qui m'intéressent

Par

Boarf.

Plutôt un hybride rechargeable.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire