Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Takata rebondissement : les constructeurs savaient

Dans Faits divers & Insolite / Justice

Takata rebondissement : les constructeurs savaient

On pensait qu’avec la validation judiciaire d’un arrangement de l’ordre d’un milliard de dollars en guise d’amende avec une reconnaissance de culpabilité à la clé, on n’entendrait plus parler en mal de l’enseigne Takata. Sauf que l’on apprend que, parmi les victimes qui réclament toucher une partie de cette manne, on compte des protagonistes qui sont loin d’être des innocents. Car ils savaient et ont tout de même exposé leurs clients au dysfonctionnement des airbags japonais. Il s’agit des constructeurs automobiles.

Voilà un rebondissement qui ne va pas arranger la réputation écornée des constructeurs automobiles. Après la tricherie du « dieselgate » et le déni des commutateurs d’allumage voici carrément la complicité. Transformée en cupidité puisque ceux qui savaient demandent maintenant réparation.

C’est encore des États-Unis qu’arrive la nouvelle. Plusieurs constructeurs automobiles, dont Nissan et BMW, étaient au courant du grave défaut affectant les airbags Takata mais ont néanmoins décidé d'en équiper leurs voitures. On rappellera que Takata a plaidé coupable de fraude aux États-Unis et devra verser un milliard de dollars d'amende pour avoir dissimulé l'existence d'un défaut majeur dans les agents gonfleurs de ses airbags, susceptibles d'exploser inopinément en projetant des fragments tranchants sur le passager ou le conducteur.

16 décès dans le monde, dont 11 aux États-Unis. Sont à déplorer mais aussi près de 100 millions de voitures, dont environ 70 millions aux États-Unis, ont fait l'objet d'un rappel par des constructeurs affectés qui figuraient donc jusque-là sur la liste des victimes. Un statut qui n’est pas du goût de plaignants américains, réunis dans une action collective.

Pour eux, les constructeurs savaient que les agents gonfleurs des airbags Takata n'étaient pas sûrs bien avant de les installer sur des millions de véhicules. Un document en ce sens a été déposé devant le tribunal de Floride (sud-est) où ont été regroupées leurs plaintes. Les mêmes assurent détenir des preuves que Honda, Toyota, Nissan, Ford et BMW étaient au courant des risques posés par les airbags Takata. À suivre…

Commentaires (55)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

ils vont manger de ces amendes aux US :peur:

Go Donald Go fait les payer :coolfuck:

Par

Du Nissan encore,en plus de frauder en Corée,on apprend maintenant que ces airbags étaient défectueux mais que Carlos Ghosn continuait à équipé ces véhicules avec ,dont j'ai encore plus l'impression que Renault y est impliqué.

Par

Il est temps pour Honda, Toyota, Nissan, Ford et BMW de provisionner .

Par

En réponse à VW n1

Il est temps pour Honda, Toyota, Nissan, Ford et BMW de provisionner .

Donald a faim et a besoin de thunes pour aller au mac :wink:

Par

Pour des marques qui tirent sur les coûts de production comme Toyota, Nissan ou Ford rien d'étonnant, mais pour BMW, qui prétend incarner une forme d'excellence automobile...

Par

En réponse à Sevent

Du Nissan encore,en plus de frauder en Corée,on apprend maintenant que ces airbags étaient défectueux mais que Carlos Ghosn continuait à équipé ces véhicules avec ,dont j'ai encore plus l'impression que Renault y est impliqué.

Avec ça Little Carlos is dead mais bon il va couper des têtes en dessous et sauvera sa place :tourne:

Par

La virtuosité la qualité principale des allemands. :peur::peur::peur::ptdr::ptdr::ptdr::ptdr:

Ciao belli

Par

En réponse à Sevent

Du Nissan encore,en plus de frauder en Corée,on apprend maintenant que ces airbags étaient défectueux mais que Carlos Ghosn continuait à équipé ces véhicules avec ,dont j'ai encore plus l'impression que Renault y est impliqué.

Il a forcé sur le prix pour refourguer de la merde , "as usual" .

Par

En réponse à Azzurra1

Commentaire supprimé.

Si FCA en est équipé , il trinquera aussi ce qui est normal , et vu ce groupe de mafieux pourri jusqu’à la moelle qu'est FCA ça ne fera que la 4 ou 5eme affaire dans laquelle ils sont méllés cette année :buzz:

Par

En réponse à nicotdi

Commentaire supprimé.

Non, c'est toujours agréable de voir les parangons de la vertus se prendre une volée en retour.:wink:

@Pagani

Pour l'instant, les plus grosses affaires concernant l'automobile touchent les marques allemandes. Donc les mafieux sont plutôt outre-Rhin.

"Si FCA en est équipé "

Si, hein.:wink:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire