Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Toyota C-HR, la voiture qui montre que l'on peut réussir sans diesel

Dans Economie / Politique / Marché

Le crossover compact japonais rencontre un beau succès, aussi bien en France qu'en Europe. Il n'est nullement handicapé par l'absence dans sa gamme d'un moteur diesel. Une situation pas banale pour un modèle compact.

Toyota C-HR, la voiture qui montre que l'on peut réussir sans diesel

Jusqu'à quel niveau tombera la part du diesel dans les ventes d'autos neuves ? De janvier à mai, 47,7 % des voitures particulières immatriculées en France carburaient au gazole. Par rapport à la même période de 2016, c'est en recul de 5 points ! La chute est encore plus vertigineuse si on compare le niveau actuel avec celui de l'année 2012, avec un diesel qui représentait 73 % des livraisons.

Nous avons plusieurs fois évoqué ce qui explique cet inversement de tendance, comme l'arrivée d'une nouvelle génération de blocs essences qui (du moins sur le papier) est moins gourmande en sans-plomb ou encore le resserrement des prix des carburants. Il faut aussi prendre en compte une diminution de l'offre entraînée par le durcissement des normes. Avec la norme Euro 6, rendre un diesel « propre » est devenu plus onéreux, ce qui a quasiment condamné ce type de carburant sur les petites citadines, qui ne pouvaient absorber le surcoût.

L'évolution du marché est guidée par deux logiques : d'une part, la demande baisse, l'offre fera de même. D'autre part, plus la voiture est petite, plus le diesel se fera rare. Les grands modèles attirent davantage les gros rouleurs, qui voient encore tous les avantages du diesel.

On pouvait penser qu'un effet domino se mettrait en place rapidement, avec après les petites, les citadines polyvalentes. Mais le diesel est prêt à faire de la résistance. Pour preuve, toutes les dernières nouveautés sont encore disponibles avec un moteur diesel. Même la Nissan Micra, dont la génération précédente avait osé faire l'impasse sur le gazole, y est revenue avec un dCi 90 ch. Il semble encore trop tôt pour se passer d'une offre diesel sur un véhicule de plus de quatre mètres, sauf quand on est une écolo revendiquée comme la Prius, ou d'une façon un peu différente Lexus.

Pourtant, un véhicule familial est en train de démontrer que l'on peut faire l'impasse sur le diesel sans jouer les défenseurs de la nature, du moins pas directement. Et c'est d'ailleurs chez Toyota que cela se passe, avec le C-HR. Pour son crossover compact, le japonais laisse le choix entre un bloc essence classique et l'ensemble hybride repris à la Prius. Le C-HR fait donc fi des amateurs de mazout… et cela ne nuit pas à ses ventes. Sur les cinq premiers mois, plus de 8 200 exemplaires ont quitté les garages en France. Le C-HR s'est ainsi mieux vendu que l'Opel Mokka X et à peine moins que le Citroën C4 Cactus !

Au niveau européen, le C-HR s'en sort aussi très bien. Selon les données de Jato Dynamics relayées par Automotive News, près de 32 000 unités ont été vendues entre janvier et avril. Il est loin du Nissan Qashqai, toujours roi des SUV sur le Vieux Continent avec 75 000 unités. Mais il fait mieux que les Renault Kadjar (29 500) et Seat Ateca (21 700).

Évidemment, le succès du C-HR s'explique avant tout par son design. Le C-HR a un look des plus osé qui ne peut laisser indifférent. Une preuve s'il en fallait une que le style reste un critère d'achat très important… et peut inciter des clients à changer leurs habitudes en matière de motorisations. À n’en pas douter, une partie de la clientèle du C-HR se serait ruée sur le diesel si un moteur de ce genre était proposé.

Mots clés :

Commentaires (125)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

On veut d'avantage de voitures comme ça, des voitures coup de coeur, des voitures passion. Merci encore Toyota :love:

Par

Votre façon d'imaginer que les français se seraient "rués" sur un HCR Diesel est ridicule. La solution hybride Toyota a tous les avantages que jamais un Diesel ne pourra offrir. Une vente fait quatre bouche-à-oreilles favorables qui conduisent à leur tour à quatre ventes. Les vrais clients (pas les essayeurs automobiles) préfèrent l'hybride à toutes les autres motorisations quels ont connu par le passé. D'autre part vos chiffres de ventes de Diesel incluent les loueurs et flottes. Il y a longtemps que le Diesel est minoritaire en ventes chez les particuliers et la chute est bien plus forte.

Par

belle performance pour une toute nouvelle voiture ! de chez toy

Par

Toyota peux dire merci à vévé :bien:

Par

A croire que pour avoir du succès, il faut dessiner des horreurs!!

J'ai une Toyota et jamais je n’achèterai une voiture aussi affreuse et donc j'irai voir ailleurs et je suis certains que beaucoup feront comme moi....

RdV dans 1 an et on fera le bilan!!!

Par

J'en croise quasiment pas depuis que c'est sorti perso...

En France, si on compare ça aux ventes de Captur DCI et autres 2008 HDI... ? Le Toy y arrive vraiment sans diesel vous croyez ?

En plus pourquoi aller faire un partenariat avec BMW pour les diesel, récupérer de bons moteurs... pour ne pas s'en servir ensuite ? Pour tirer un SUV de 1500 kg ça ne semblait pas vraiment inadapté, vu comme l'hybride et le 1.2T ont l'air d'être à la peine là dessus!

On rappellera que même la Yaris est toujours proposée en D4D bizarrement (alors que si il y a une gamme sur laquelle le diesel pourrait être zappé, c'est bien celle là), je ne vois pas bien où est la cohérence...

Par

En réponse à cactus-fr

J'en croise quasiment pas depuis que c'est sorti perso...

En France, si on compare ça aux ventes de Captur DCI et autres 2008 HDI... ? Le Toy y arrive vraiment sans diesel vous croyez ?

En plus pourquoi aller faire un partenariat avec BMW pour les diesel, récupérer de bons moteurs... pour ne pas s'en servir ensuite ? Pour tirer un SUV de 1500 kg ça ne semblait pas vraiment inadapté, vu comme l'hybride et le 1.2T ont l'air d'être à la peine là dessus!

On rappellera que même la Yaris est toujours proposée en D4D bizarrement (alors que si il y a une gamme sur laquelle le diesel pourrait être zappé, c'est bien celle là), je ne vois pas bien où est la cohérence...

Le D4D est uniquement disponible pour les professionnels. Le particulier à le droit aux 1.0l 69cv, 1.5l 110cv ou 1.5l HSD de 100cv.

Par

En réponse à ghlapin

A croire que pour avoir du succès, il faut dessiner des horreurs!!

J'ai une Toyota et jamais je n’achèterai une voiture aussi affreuse et donc j'irai voir ailleurs et je suis certains que beaucoup feront comme moi....

RdV dans 1 an et on fera le bilan!!!

Elle est jolie, je trouve.... et oui comme vous dites, rdv dans un an

Par

Seul les constructeurs japonais et coréens peuvent se permettre de ne pas proposer de diesel sur un modèle car ils développe l'hybride depuis plus de 10 ans. Tout le contraire de nos champions nationaux et européens qui ne savent faire que du Diesel ou de l'essence pas assez efficients et cumulent un retard abyssal dans ce domaine.

Reste le le CH-R comme tous les SUV (donc lourd et pas aerodynamique) reste une belle aberration puisque en étant moins spacieux avec le même bloc moteur, il réussit à consommer largement plus que la Prius.

Par

En réponse à raymonda

Seul les constructeurs japonais et coréens peuvent se permettre de ne pas proposer de diesel sur un modèle car ils développe l'hybride depuis plus de 10 ans. Tout le contraire de nos champions nationaux et européens qui ne savent faire que du Diesel ou de l'essence pas assez efficients et cumulent un retard abyssal dans ce domaine.

Reste le le CH-R comme tous les SUV (donc lourd et pas aerodynamique) reste une belle aberration puisque en étant moins spacieux avec le même bloc moteur, il réussit à consommer largement plus que la Prius.

une Prius a une faible consommation pour plein de raisons qui n'ont rien a voir avec l'hybridation.

Scx exceptionnel, faible léchage des freins, poids faible malgré le surpoids de l'hybridation et en plus management des conducteurs via l'ordinateur de bord.

Les mêmes recettes sur des véhicules traditionnels permettraient des gains de 10 à 20 %.

mais pour cela, il faut accepter un design décalé qui ferait que les voitures se ressembleraient, et que les conducteurs deviennent vertueux en grand nombre.

Les boites de location sont pragmatiques et se contentent des bilans. A ce jour le diesel rete plus rentable et surtout sur les véhicules hauts lourds. La conso normalisée et le bilan CO2 sont encore plus décalés, sur les hybrides. Toyota grace à une bonne communication associé à l'autophobie a réussi a séduire une clientèle.

je connais quelques personnes qui ont été séduites par l'offre essence, depuis un an, mais qui maintenant déchantent. Certes, ce ne sont pas des hybrides mais le décalage entre conso normalisées et réelles est bien plus décalé qu'avec les diesel. Il faudrait déjà gommer l'écart de prix à la pompe pour que l'offre essence devienne compétitive.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire