Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
 
S'inscrire

Uber décide de descendre aussi dans la rue

Publié dans Pratique > Vos droits

par

Uber décide de descendre aussi dans la rue

On a eu droit la semaine dernière pendant trois jours à une mobilisation des taxis et notamment dans la capitale. Un mécontentement face à l’activité des VTC, trigramme pour véhicule de transport avec chauffeur. Du 2 au 3 février, ce sont ces derniers qui veulent jouer le match retour en se mobilisant à leur tour. Mais ce sera plus difficile, pour eux, de trouver une cohésion.

C’est l’association Alternative mobilité transport (AMT) qui regroupe une dizaine de sociétés de transports capacitaires qui appelle à manifester mardi à Paris. Un appel relayé par Uber, ce qui lui donne un certain écho. La raison ? Les dernières annonces de Manuel Valls en faveur des taxis. Et celles-ci ont du mal à passer chez les VTC.  Le Premier ministre a ainsi promis aux taxis des "contrôles incessants" contre les "fraudeurs" ainsi qu'un renforcement dans 12 départements des contrôles visant les VTC.

Une charge que l’association AMT espère contrecarrer par une ouverture plus large du débat concernant les changements dans le transport de la personne : "il faut l'ouverture d'un vrai débat pour une indemnisation des licences de taxis pour pouvoir exister. Cette marche sera ouverte à toutes les corporations du transport, taxis, VTC, et aux consommateurs", a ainsi déclaré AMT.

Le mouvement devrait prendre la forme d’une marche silencieuse qui ira de Montparnasse à l'Esplanade des Invalides. Une forme qui veut suggérer un enterrement. Uber adoube et a relayé le message auprès de ses partenaires en France : "de nombreux partenaires, associations, plateformes et autres acteurs du secteur nous ont informés d'un rassemblement pacifique. Plus vous serez nombreux, plus votre voix sera entendue", souligne son tract qui appelle ses chauffeurs VTC à participer à un rassemblement, mardi 2 février ou mercredi 3 février.

Un soutien qui peut aussi être un handicap. L'Unsa SCP-VTC, premier syndicat de chauffeurs de VTC, a ainsi appelé à boycotter le mouvement de mardi. "Oui, nous sommes menacés, mais c'est Uber qui nous a mis dans cette galère et il est hors de question de s'associer à cette société", a rappelé son secrétaire général, Sayah Baaroun. Selon lui, les chauffeurs de VTC "tombés dans un piège. Beaucoup de chauffeurs se sont endettés pour des crédits automobile en pensant que cette activité était rentable et surtout légale".

Inscription à la newsletter

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (32)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pour moi le seul métier lié au transport de personnes c'est celui de TAXI.

Je comprends à peine d'où sortent ces VTC, Uber et co qui n'ont pour moi aucune crédibilité.

Comme si n'importe qui s'y connaissant dans le domaine médical se permettait de faire le boulot d'un(e) infirmier(e), là c'est pareil, il y a un boulot qui existe déjà, dont les acteurs sont compétents et spécialisés, pourquoi d'autres, qui certes peuvent s'y connaitre, passent par des sentiers battus pour exercer le même travail ?

Frustrant pour les taxis mais aussi pour tous ces métiers où des gens sans scrupules profitent d'un brèche pour exercer des métiers où des gens, par vocation ou envie ont dépensé temps et argent...

Par

En réponse à Tranchk

Pour moi le seul métier lié au transport de personnes c'est celui de TAXI.

Je comprends à peine d'où sortent ces VTC, Uber et co qui n'ont pour moi aucune crédibilité.

Comme si n'importe qui s'y connaissant dans le domaine médical se permettait de faire le boulot d'un(e) infirmier(e), là c'est pareil, il y a un boulot qui existe déjà, dont les acteurs sont compétents et spécialisés, pourquoi d'autres, qui certes peuvent s'y connaitre, passent par des sentiers battus pour exercer le même travail ?

Frustrant pour les taxis mais aussi pour tous ces métiers où des gens sans scrupules profitent d'un brèche pour exercer des métiers où des gens, par vocation ou envie ont dépensé temps et argent...

Tout à fait, et ce sont les mêmes qui s'insurgent d'un côté contre la grève des taxis et d'un autre contre le dumping social dans le transport routier et le bâtiment.... allez comprendre.

Par

et là on va attendre tous les gars qui connaissent rien et qui vont soutenir uber :areuh:

Par

En réponse à Tranchk

Pour moi le seul métier lié au transport de personnes c'est celui de TAXI.

Je comprends à peine d'où sortent ces VTC, Uber et co qui n'ont pour moi aucune crédibilité.

Comme si n'importe qui s'y connaissant dans le domaine médical se permettait de faire le boulot d'un(e) infirmier(e), là c'est pareil, il y a un boulot qui existe déjà, dont les acteurs sont compétents et spécialisés, pourquoi d'autres, qui certes peuvent s'y connaitre, passent par des sentiers battus pour exercer le même travail ?

Frustrant pour les taxis mais aussi pour tous ces métiers où des gens sans scrupules profitent d'un brèche pour exercer des métiers où des gens, par vocation ou envie ont dépensé temps et argent...

Mouais... le corporatisme est la plaie de la France.

C'est d'ailleurs le seul pays où c'est le cas.

Pourquoi les taxis et les vtc cohabitent sans problème à Londres ?

Vous pensez que les monopoles profitent aux clients ?

Pourquoi, les licences qui au départ sont attribués gratuitement valent aujourd'hui des centaines de milliers d'euros ? Qui a instauré le numerus closus ? Si le métier est di difficile, pourquoi acheter des véhicules à plus de 60k€ (Classe E, S, ML, Série 5, A6, Tesla, etc...) ?

18 000 taxis en idf pour 10 millions d'habitants ? Plus faible ratio d'Europe occidentale.

Êtes vous déjà monté dans un taxi ? Entre ceux qui ne parlent pas français, ce qui le parle très mal, ce qui sont mal poli, ceux qui n'ont jamais de terminaux pour cb, etc...

On sait tous que les taxis FONT beaucoup d'argent au black...

Et puis, la maraude est censé être l'apanage des taxis non ? Avez déjà essayé de prendre un taxi à 02h du matin à Paris ?

Entre les refus de courses (client choisis à sa tête), les refus du à la destination (trop près, trop loin, etc), les détours pour faire grimper le compteur, la chaine de radio allumée, le taxi qui arrive avec 10€ au compteur, etc...

Voilà ce qui pousse au dérive. Le monopole. Savoir qu'on est le seul sur le marché et que le client n'a pas le choix.

Bref, c'est toujours pareille en France. Chaqun veut garder le gâteau pour lui SEULE (expert-comptable, taxi, avocat, notaire, etc...). Raison pour laquelle tout coûte aussi cher en France.

Et bizarrement, notre pays est imité par personne. Un peu comme les 35h.

PS : si vous pensez que les taxis ont des compétences particulières pour la conduite, c'est que jamais vous n'avez roulé à Paris...

Par

En réponse à TooFasT_307

et là on va attendre tous les gars qui connaissent rien et qui vont soutenir uber :areuh:

Après ceux qui n'y connaissent rien et qui soutiennent cette mafia :bien::bien::bien:

Créer une bulle spéculative avec la licence qui au départ est gratuite, puis aujourd'hui demander à ce la faire racheter, c'est un beau montage financier.

Des traders en puissance. Mieux que les subprimes.

Par

En réponse à ab2o12

Mouais... le corporatisme est la plaie de la France.

C'est d'ailleurs le seul pays où c'est le cas.

Pourquoi les taxis et les vtc cohabitent sans problème à Londres ?

Vous pensez que les monopoles profitent aux clients ?

Pourquoi, les licences qui au départ sont attribués gratuitement valent aujourd'hui des centaines de milliers d'euros ? Qui a instauré le numerus closus ? Si le métier est di difficile, pourquoi acheter des véhicules à plus de 60k€ (Classe E, S, ML, Série 5, A6, Tesla, etc...) ?

18 000 taxis en idf pour 10 millions d'habitants ? Plus faible ratio d'Europe occidentale.

Êtes vous déjà monté dans un taxi ? Entre ceux qui ne parlent pas français, ce qui le parle très mal, ce qui sont mal poli, ceux qui n'ont jamais de terminaux pour cb, etc...

On sait tous que les taxis FONT beaucoup d'argent au black...

Et puis, la maraude est censé être l'apanage des taxis non ? Avez déjà essayé de prendre un taxi à 02h du matin à Paris ?

Entre les refus de courses (client choisis à sa tête), les refus du à la destination (trop près, trop loin, etc), les détours pour faire grimper le compteur, la chaine de radio allumée, le taxi qui arrive avec 10€ au compteur, etc...

Voilà ce qui pousse au dérive. Le monopole. Savoir qu'on est le seul sur le marché et que le client n'a pas le choix.

Bref, c'est toujours pareille en France. Chaqun veut garder le gâteau pour lui SEULE (expert-comptable, taxi, avocat, notaire, etc...). Raison pour laquelle tout coûte aussi cher en France.

Et bizarrement, notre pays est imité par personne. Un peu comme les 35h.

PS : si vous pensez que les taxis ont des compétences particulières pour la conduite, c'est que jamais vous n'avez roulé à Paris...

Entièrement d'accord

Par

On est le seul pays dans lequel on peut foutre le bordel régulièrement, en ne représentant pas du tout l'avis général, et où il y a peu voir aucunes conséquences.

Le tout PENDANT l'état d'urgence, magnifique quand même. :jap:

Par contre, des bleus camouflés et distillant du "message de fermeté" (comme dirait l'autre) sur autoroute pendant les retours de WE, ça pas de problèmes. :good:

Par

En réponse à ab2o12

Mouais... le corporatisme est la plaie de la France.

C'est d'ailleurs le seul pays où c'est le cas.

Pourquoi les taxis et les vtc cohabitent sans problème à Londres ?

Vous pensez que les monopoles profitent aux clients ?

Pourquoi, les licences qui au départ sont attribués gratuitement valent aujourd'hui des centaines de milliers d'euros ? Qui a instauré le numerus closus ? Si le métier est di difficile, pourquoi acheter des véhicules à plus de 60k€ (Classe E, S, ML, Série 5, A6, Tesla, etc...) ?

18 000 taxis en idf pour 10 millions d'habitants ? Plus faible ratio d'Europe occidentale.

Êtes vous déjà monté dans un taxi ? Entre ceux qui ne parlent pas français, ce qui le parle très mal, ce qui sont mal poli, ceux qui n'ont jamais de terminaux pour cb, etc...

On sait tous que les taxis FONT beaucoup d'argent au black...

Et puis, la maraude est censé être l'apanage des taxis non ? Avez déjà essayé de prendre un taxi à 02h du matin à Paris ?

Entre les refus de courses (client choisis à sa tête), les refus du à la destination (trop près, trop loin, etc), les détours pour faire grimper le compteur, la chaine de radio allumée, le taxi qui arrive avec 10€ au compteur, etc...

Voilà ce qui pousse au dérive. Le monopole. Savoir qu'on est le seul sur le marché et que le client n'a pas le choix.

Bref, c'est toujours pareille en France. Chaqun veut garder le gâteau pour lui SEULE (expert-comptable, taxi, avocat, notaire, etc...). Raison pour laquelle tout coûte aussi cher en France.

Et bizarrement, notre pays est imité par personne. Un peu comme les 35h.

PS : si vous pensez que les taxis ont des compétences particulières pour la conduite, c'est que jamais vous n'avez roulé à Paris...

On voit bien que vous n'avez aucune connaissance du climat fiscal des indépendants en France

Faire des charges déductible du bilan = survie de l'entreprise, autrement notre sécu (le RSI) nous prend tout.

A+.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire