Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Ventes : la Zoé booste toujours le marché des électriques, record pour les hybrides rechargeables

Ventes : la Zoé booste toujours le marché des électriques, record pour les hybrides rechargeables

Sur les trois premiers trimestres, les immatriculations de voitures électriques ont progressé de 16 % en France. Cela s'explique avant tout par le succès de la nouvelle Zoé ZE 40. Du côté des plug-in, le cumul janvier-septembre est déjà supérieur au résultat total de 2016.

Les voitures électriques grignotent des parts de marché. De janvier à septembre, elles ont représenté 1,20 % des ventes de voitures particulières neuves, contre 1,07 % sur la même période de 2016. 18 763 véhicules branchés ont trouvé preneurs, contre 16 091 l'année dernière (+ 16,6 %). Sur le seul mois de septembre, 2 432 voitures électriques ont été vendues. C'est une hausse sur un an de 37,5 % !

Mais l'embellie s'explique avant tout par le succès de la Zoé, boostée par sa nouvelle variante Z.E 40 avec 400 km d'autonomie théorique. 12 042 exemplaires ont quitté les concessions de Renault, soit près de 4 000 de plus en un an. En septembre, la Zoé a représenté une vente sur deux, avec 1 267 exemplaires. Elle est loin devant les BMW i3 et Nissan Leaf, qui ne se sont vendues qu'à 263 et 235 unités. À noter que 560 utilitaires électriques ont été immatriculés. Là aussi, Renault écrase le marché avec 302 Kangoo ZE.

Du côté des hybrides rechargeables, au bout de trois trimestres, le bilan 2017 est déjà meilleur que le résultat de l'année 2016 dans sa globalité. Depuis le début de l'année, 6 984 plug-in ont été vendues, contre 6 467 en 2016. Et rien qu'en septembre, 1 124 hybrides rechargeables ont été écoulées. Logique, le nombre de modèles disponibles avec ce type de motorisation progresse petit à petit. Ainsi, le plug-in le plus vendu en septembre était une nouveauté, le Mercedes GLC.

Source des données : avere-france et CCFA

Mots clés :

Commentaires (51)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bravo Renault :bien:

Par

Quel véhicule écolo le mercedes glc!!!!!

Ça doit être vachement bon pour l'environnement de rouler dans ce pâté.

Par

J'adore comment on peut travestir les chiffres en les regardant sous un certains angle :roll:

En lisant l'article on pourrait croire que la Zoe écrase littéralement ses concurrentes avec des ventes 5X supérieur a l'i3 par exemple.

Bien sûr pour en arriver la on ne regarde que les immatriculations... en FRANCE :biggrin:

En regardant les chiffres EUROPE des 8 premiers mois de l'année, on constate ceci :

Renault Zoe : 20721 unités

BMW I3 : 12924 unités

L'avance de la Zoe n'est pas discutable, mais beaucoup moins flatteuse que présenté dans l'article.

Cela n'enlève néanmoins rien au mérite de Renault sur ce chapitre :jap:

Par

J'ai du mal à cerner le client d'un GLC hybride... Il cherche à faire des économies de carburant ? Son assureur est plus souple avec ce type de motorisation ? Il gobe la propagande écologique d'un SUV respectueux de l'environnement ? Mystère... D'autant que le gus est sensé avoir du blé vu qu'il roule en Merco.

Concernant la ZoZo, rien de bien étonnant à ce qu'elle soit numéro un des ventes électriques en France. Le français achète (loue) français. Et avec zéro concurrent direct, ça aide... Tesla et Bmw, sont pour les bourgeois que le peuple méprise, peu de chance d'en voir à la pelle. Sauf chez les voisins, là où la Leaf, la Model S, les I3 et I8 dominent. Là où je suis, on a même des électriques chinoises et croiser une française électrique, relève du challenge...

Par

En réponse à Laulau2097

J'adore comment on peut travestir les chiffres en les regardant sous un certains angle :roll:

En lisant l'article on pourrait croire que la Zoe écrase littéralement ses concurrentes avec des ventes 5X supérieur a l'i3 par exemple.

Bien sûr pour en arriver la on ne regarde que les immatriculations... en FRANCE :biggrin:

En regardant les chiffres EUROPE des 8 premiers mois de l'année, on constate ceci :

Renault Zoe : 20721 unités

BMW I3 : 12924 unités

L'avance de la Zoe n'est pas discutable, mais beaucoup moins flatteuse que présenté dans l'article.

Cela n'enlève néanmoins rien au mérite de Renault sur ce chapitre :jap:

En lisant l'article il n'y a absolument pas tromperie...c'est annoncé dès la première phrase à la deuxième ligne du paragraphe d'introduction:

" Sur les trois premiers trimestres, les immatriculations de voitures électriques ont progressé de 16 % en France."

On ne parle ni d'Europe, ni du monde (ou l'I3 doit même être en tête vu que la zoé est limitée à l'UE...)

De plus les sources fournies (dernière ligne) ne peuvent tromper également.

Et les chiffres fournis sont bien ceux qui concerne la France.

Maintenant la Zoé domine un marché qui croit....faiblement et reste très limité.

C'est un premier pas, mais c'est un premier pas de nourrisson qui apprend à marcher.

Par

ça fait réfléchir (source l'automobile propre.com): 2014:5970 zoe vendues, 2015:10400, 2016:11400,

En 2017 on a déjà vendues presque autant de zoe qu'en 2016. Ce qui va faire 16000-17000 zoe vendues

ça veut dire que si on continue comme en 2017 sur un marché en croissance à 30-40% par an, dans 5 ans, on vendra 4 à 5x plus de zoe par an soit 5-6% du marché VL. Dans 10 ans avec le même taux de croissance ça fait : 13 à 28 fois plus (soit 15 à 35% du marché VL)

On est encore bien loin du nombre annuel de voitures en France vendues autour des années 1970 (500000 voitures par an)

Bon alors dans 5 ans il y aura 200000 zoé en circulation : avec une hypothèse de 12000 Km par voiture et 15kwh/100 km, cela nous fait 360GWh/an de consommation électrique en plus. Dans 10 ans ça fait quelque chose comme 3TWh/an

3TWh, c'est 50 jours de production d'une centrale nucléaire ou 1 année de production de 1300 éoliennes. A un horizon de 10 ans, ça ne devrait pas poser de problème.

Si la croissance de la vente de zoes (je dis toujours zoe mais je pense voiture électrique) s'accentue il va falloir prendre des décisions : on est entre humains, tout est possible : installer plus d'éoliennes, se chauffer moins, mieux isoler les logements, circuler à vélo, construire une nouvelle centrale nucléaire et dernière option qui me fait rigoler tout seul devant mon clavier (rire jaune bien sûr) : ouvrir des centrales thermiques avec tout l'essence qui n'irait pas dans les électriques. D'un simple point de vue économique cette dernière option est la plus probable.

Par

En réponse à ape-happy

ça fait réfléchir (source l'automobile propre.com): 2014:5970 zoe vendues, 2015:10400, 2016:11400,

En 2017 on a déjà vendues presque autant de zoe qu'en 2016. Ce qui va faire 16000-17000 zoe vendues

ça veut dire que si on continue comme en 2017 sur un marché en croissance à 30-40% par an, dans 5 ans, on vendra 4 à 5x plus de zoe par an soit 5-6% du marché VL. Dans 10 ans avec le même taux de croissance ça fait : 13 à 28 fois plus (soit 15 à 35% du marché VL)

On est encore bien loin du nombre annuel de voitures en France vendues autour des années 1970 (500000 voitures par an)

Bon alors dans 5 ans il y aura 200000 zoé en circulation : avec une hypothèse de 12000 Km par voiture et 15kwh/100 km, cela nous fait 360GWh/an de consommation électrique en plus. Dans 10 ans ça fait quelque chose comme 3TWh/an

3TWh, c'est 50 jours de production d'une centrale nucléaire ou 1 année de production de 1300 éoliennes. A un horizon de 10 ans, ça ne devrait pas poser de problème.

Si la croissance de la vente de zoes (je dis toujours zoe mais je pense voiture électrique) s'accentue il va falloir prendre des décisions : on est entre humains, tout est possible : installer plus d'éoliennes, se chauffer moins, mieux isoler les logements, circuler à vélo, construire une nouvelle centrale nucléaire et dernière option qui me fait rigoler tout seul devant mon clavier (rire jaune bien sûr) : ouvrir des centrales thermiques avec tout l'essence qui n'irait pas dans les électriques. D'un simple point de vue économique cette dernière option est la plus probable.

En 2016 la production France était de 531 terraWatt

en 2015.....546.

Donc sans rien mettre en plus comme moyen on peut amplement faire 15 terraWatt de plus dans 10 ans qu'aujourd'hui (en 2015 la production n'était pas à son max)

Largement de quoi absorber les 3 TerraWatt que vous annoncez.

Cela dit les besoins supplémentaires risque d'être bien plus grand.....et pas que pour les voitures. C'est bien pour cela qu'il faut dès maintenant commencer à remplacer les centrales charbons/fuel par à la fois du renouvellable ET du nucléaire.

Par

En réponse à ape-happy

ça fait réfléchir (source l'automobile propre.com): 2014:5970 zoe vendues, 2015:10400, 2016:11400,

En 2017 on a déjà vendues presque autant de zoe qu'en 2016. Ce qui va faire 16000-17000 zoe vendues

ça veut dire que si on continue comme en 2017 sur un marché en croissance à 30-40% par an, dans 5 ans, on vendra 4 à 5x plus de zoe par an soit 5-6% du marché VL. Dans 10 ans avec le même taux de croissance ça fait : 13 à 28 fois plus (soit 15 à 35% du marché VL)

On est encore bien loin du nombre annuel de voitures en France vendues autour des années 1970 (500000 voitures par an)

Bon alors dans 5 ans il y aura 200000 zoé en circulation : avec une hypothèse de 12000 Km par voiture et 15kwh/100 km, cela nous fait 360GWh/an de consommation électrique en plus. Dans 10 ans ça fait quelque chose comme 3TWh/an

3TWh, c'est 50 jours de production d'une centrale nucléaire ou 1 année de production de 1300 éoliennes. A un horizon de 10 ans, ça ne devrait pas poser de problème.

Si la croissance de la vente de zoes (je dis toujours zoe mais je pense voiture électrique) s'accentue il va falloir prendre des décisions : on est entre humains, tout est possible : installer plus d'éoliennes, se chauffer moins, mieux isoler les logements, circuler à vélo, construire une nouvelle centrale nucléaire et dernière option qui me fait rigoler tout seul devant mon clavier (rire jaune bien sûr) : ouvrir des centrales thermiques avec tout l'essence qui n'irait pas dans les électriques. D'un simple point de vue économique cette dernière option est la plus probable.

Tu vas loin. C'est bien d'anticiper mais l'économie et le comportement des gens ne sont pas des sciences infuses.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

En 2016 la production France était de 531 terraWatt

en 2015.....546.

Donc sans rien mettre en plus comme moyen on peut amplement faire 15 terraWatt de plus dans 10 ans qu'aujourd'hui (en 2015 la production n'était pas à son max)

Largement de quoi absorber les 3 TerraWatt que vous annoncez.

Cela dit les besoins supplémentaires risque d'être bien plus grand.....et pas que pour les voitures. C'est bien pour cela qu'il faut dès maintenant commencer à remplacer les centrales charbons/fuel par à la fois du renouvellable ET du nucléaire.

Je parlais de la France...

Par

la Zoe coûte rien par rapport à une i3 ...

c'est 40.000€ la i3 ...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire