Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Vidéo - La minute du propriétaire : Austin-Healey 3000 MK3 - Une affaire de famille

Dans Rétro / News rétro

C'est avec un plaisir intact que Didier prend chaque semaine le volant de son Austin-Healey 3000 MK3 de 1966. Ce passionné de voitures anciennes tient beaucoup à sa « Big Healey » BJ8 phase 2 : c'était celle de son père.

Vidéo - La minute du propriétaire : Austin-Healey 3000 MK3 - Une affaire de famille

Didier présente dans cette Minute du Propriétaire une voiture qu'il ne vendra jamais : une Austin-Healey 3000 MK3 Roadster de 1966 importée des États-Unis en 1994 par son père. Le cabriolet rouge démarre aujourd’hui encore au quart de tour grâce à l'attention que son fils lui porte. Tous les détails de son histoire sont à découvrir dans la vidéo qui suit.

 

 

Une découvrable britannique de caractère

 Comme son nom l’indique, l’Austin-Healey 3000 abrite sous son capot un bloc de 3l de cylindrée. Son six en ligne envoie aux roues arrière 148 chevaux grâce à l’adoption en fin de carrière du modèle de deux carburateurs SU HD8 empruntés à la Jaguar Type E. La troisième génération « MK3 » du véhicule recevait également des sièges en cuir optionnels et d'un servofrein de série.

 

Vidéo - La minute du propriétaire : Austin-Healey 3000 MK3 - Une affaire de famille
Vidéo - La minute du propriétaire : Austin-Healey 3000 MK3 - Une affaire de famille

 

La dernière Austin-Healey 3000

Le constructeur Austin-Healey vendait 90% de ses voitures outre-Atlantique. La dépendance de la marque au marché de l’oncle Sam a mis fin à la carrière de l’auto. L’année 1968 marquait l’arrivée de nouvelles lois antipollution non compatibles avec la conception de la 3000 MK3. Elle devait adopter entre autres de nouveaux ouvrants et un catalyseur pour sa ligne d’échappement. L’encombrement de la pièce sous la voiture nécessitait d’augmenter de manière importante la garde au sol du véhicule. C'est pourquoi la firme lançait en 1967 le projet de l'Austin-Healey 4000 dotée d'un moteur Rolls-Royce. Les problèmes d'argent de la British Motor Corporation (BMC) propriétaire de la marque n'ont pas permis à l'équipe chargée de la 4000 d'achever son développement : seuls deux prototypes ont été assemblés avant l'interruption du programme.

 

Vidéo - La minute du propriétaire : Austin-Healey 3000 MK3 - Une affaire de famille

Des performances honorables pour l’époque

Son moteur coupleux et son poids mesuré de 1156 kilos lui permettent d’abattre l’exercice du 0 à 100 km/h en moins de 8,5 secondes avant d’atteindre une vitesse de pointe de 192 km/h. La cavalerie transite au sol via une boîte manuelle à quatre rapports dotée d’un overdrive. Ce dernier offre la possibilité de réaliser des longs trajets sur des routes secondaires en profitant pleinement des 234 Nm de couple du moteur. Didier trouve que sa souplesse d’utilisation peut s’apparenter à celle d’une boîte automatique.

 

 

Vidéo - La minute du propriétaire : Austin-Healey 3000 MK3 - Une affaire de famille
Vidéo - La minute du propriétaire : Austin-Healey 3000 MK3 - Une affaire de famille
Vidéo - La minute du propriétaire : Austin-Healey 3000 MK3 - Une affaire de famille

 

Des courbes, du chrome et des matières nobles

 La « Big Healey » comporte tous les codes de la sportive anglaise des années 60. Capot bombé, ailes volumineuses, pare-chocs avant et arrière chromés, grande calandre, petits rétroviseurs, jantes à rayons et projecteurs ronds sont au programme. La troisième génération de l’Austin-Healey 3000 troque la planche de bord peinte ton caisse de la seconde mouture par un élément plus luxueux en bois précieux. Les sièges deviennent eux aussi plus cossus avec du cuir. Enfin, le mécanisme de la toile gagne en maniabilité. Une personne seule suffit à capoter ou décapoter l’habitacle.

 

Vidéo - La minute du propriétaire : Austin-Healey 3000 MK3 - Une affaire de famille

Une voiture de collection classique, fiable et amusante à conduire

 Sa diffusion relativement importante aux États-Unis avec plus de 51 000 exemplaires écoulés jusqu’à 1968 permet d’avoir le choix dans le cas d’un achat. De nombreux modèles restaurés sont depuis revenus en Europe comme celui de cette Minute du Propriétaire. Des entreprises anglaises produisent aujourd’hui encore les pièces neuves de la voiture.

 

Vidéo - La minute du propriétaire : Austin-Healey 3000 MK3 - Une affaire de famille

Portfolio (26 photos)

Vidéos populaires

Commentaires (15)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Une merveille de l'automobile cette voiture, comme on en fait plus depuis longtemps !

Je l'ai découverte plus jeune dans le Corniaud :love:

Par

a coté de cette barquette une mx-5/124 de 2016 est un vrai cachalot

Par

Affreux pneus modernes sur cette auto....franchement, quand vous décidez de faire l'essai s'une auto classique, essayez de taper juste Cara.....surtout quand on cause d'une tire pas spécialement rare, et dont la valeur actuelle justifie une restauration sans faute de goût manifeste.

Par

En réponse à roc et gravillon

Affreux pneus modernes sur cette auto....franchement, quand vous décidez de faire l'essai s'une auto classique, essayez de taper juste Cara.....surtout quand on cause d'une tire pas spécialement rare, et dont la valeur actuelle justifie une restauration sans faute de goût manifeste.

moi je trouve que ca la rend plus sympa ces gros pneus, elle fait moins frele. et puis les faces blanches ca ne se fait quasiment plus.

Par

En réponse à rono kalamar

moi je trouve que ca la rend plus sympa ces gros pneus, elle fait moins frele. et puis les faces blanches ca ne se fait quasiment plus.

les "faces blanches" ?

T'as l'air de bien connaitre le sujet toi...

De grâce, si tu n'as aucune idée sur la question, passe à autre chose....

Par

Et comme je suis bon prince, voici copie de quelques catalogues d'origine, censés présenter l'auto sous son meilleur jour...

http://www.club-healey.com/austin-healey-publicite.php

Tu y vois beaucoup de "faces blanches" ?

Par

En réponse à roc et gravillon

les "faces blanches" ?

T'as l'air de bien connaitre le sujet toi...

De grâce, si tu n'as aucune idée sur la question, passe à autre chose....

perso c'est ce que je mettrai ca lui donnerait un cote americain qui lui irait a merveille.

Par

En réponse à rono kalamar

perso c'est ce que je mettrai ca lui donnerait un cote americain qui lui irait a merveille.

...et sur des pneus larges, c'est ça ?

Tu t'enfonces....

Par

Je ne l'ai pas conduite, mais j'ai fait quelques dizaines de km en place passager. Le bruit de l'échappement du V6 est fabuleux, la conso est déprimante, mais quel moment.

Par

En réponse à disvar81

Je ne l'ai pas conduite, mais j'ai fait quelques dizaines de km en place passager. Le bruit de l'échappement du V6 est fabuleux, la conso est déprimante, mais quel moment.

C'est un 6 en ligne il me semble, pas un V6 :bien: mais la consommation on s'en fiche avec une telle voiture !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire