Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Voiture autonome : le français PSA avec l'américain nuTonomy

Dans Futurs modèles / Technologie

Qu’on se le dise, les voitures autonomes vont prendre de plus en plus d’indépendance dans notre circulation quotidienne. L’avenir est déjà en marche et comme ce sera le progrès d’abord, les alliances, c’est maintenant. La conduite insoumise ne sera plus qu’un souvenir à terme. C’est le programme et l’élection est assurée. Le groupe français PSA a donné un nouveau signal en s’alliant avec l’américain nuTonomy. Mais pour autant, l’enseigne tricolore ne renonce pas à ses propres études en cours. Explication.

Voiture autonome : le français PSA avec l'américain nuTonomy

Un groupe français avec une start-up américaine pour des essais grandeur nature à Singapour, voilà ce qui semble être comme un hommage à la mondialisation. Comme l'évoquait récemment Florent Ferrière, les deux sociétés ont décidé de travailler sur le concept du transport à la demande dans un environnement urbain avec des véhicules sans chauffeur.  

Un cahier des charges très différent d’un autre domaine sur lequel travaille aussi le groupe PSA, avec ses propres forces : celui d’un mode « autonome » qu'il est possible d'activer ou désactiver à tout moment, dans les voitures commercialisées auprès du grand public pour 2020. Et pour un espace composé de voies express à chaussées séparées. Pour tout dire, les autoroutes.

L’enseigne nuTonomy a déjà un savoir-faire mis en pratique à Singapour et à Boston avec des Renault Zoé et des Mitsubishi i-Miev. Des véhicules exploités en dehors de tout accord avec ses constructeurs. Et c’est là que tout va changer. PSA va apporter sa compétence dans l'industrialisation des véhicules. D'ici l'été, deux Peugeot 3008 seront envoyées en Extrême-Orient afin de commencer les tests en septembre ou octobre. Une flotte plus importante de 3008 devrait suivre pour la fin de l'année.

À terme, l’ambition est de proposer plusieurs milliers de voitures sans chauffeur offrant des services de transport à la demande dans des villes en Europe ou aux États-Unis d'ici 2020. Des véhicules qui devraient donc apparaître avant que de telles fonctionnalités ne soient proposées au grand public par le constructeur français.

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Caradisiac en a déjà parlé hier :

http://www.caradisiac.com/peugeot-va-tester-des-3008-autonomes-114066.htm.

Merci de lire ce qui est écrit sur votre site.

Par

C'est mal barré quand on pense que ni Citroën ni Peugeot ne savent faire démarrer leurs régulateurs de vitesse qu'à partir de 40 km/h et surtout qu'ils ne savent pas les faire freiner dans les descentes....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire