Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Volkswagen perd la bataille du cobalt

Volkswagen perd la bataille du cobalt

L’électrification des gammes des constructeurs automobiles est un sujet on ne peut plus stratégique dans un contexte où les politiques bouleversent le marché par des réglementations mettant à mal la suprématie du moteur thermique. Le cours de l’histoire change. Il n’est plus une marque de voitures qui n’annonce prendre date en présentant des plans assurant une offre électrique conséquente à court terme, à des consommateurs pratiquement déjà convertis. Certes, mais pour aller à la guerre, il faut que l’intendance suive. Ici comme ailleurs. Cette intendance s’appelle dans ce cas batterie lithium ion qui a besoin du Cobalt pour faire son office. C’est le pétrole de demain et les constructeurs cherchent absolument à s’en assurer la fourniture. Ce qui n’est pas si simple…

La chasse au Cobalt est ouverte et le constructeur qui n’aura pas su organiser son réseau de fournisseurs se retrouvera le bec dans l’eau. Sans lui, point de batterie pour les véhicules électriques. Il y a donc urgence et Volkswagen, comme ses autres collègues, ont pris l’initiative d’approcher les grands producteurs du minerai pour passer des contrats de fourniture. Une démarche qui a révélé la nouvelle donne en la matière.

Il n’y a pas si longtemps, les constructeurs pouvaient imposer leur loi mais, aujourd’hui, tout est inversé. Volkswagen l’a découvert en se faisant éconduire par les fournisseurs de Cobalt. Ils avaient été approchés pour la mise en place d’un contrat de cinq ans basé un prix fixe. Un appel d’offres qui a carrément été jugé « arrogante ». Une information apparue dans le Financial Times et relayée par le site automobie-propre.com.    

Le quotidien américain donne le ton avec cette déclaration de ce que l’on a coutume de qualifier « de source proche du dossier » : « ils ont complètement mal évalué le contenu de l’appel d’offres. Il ne sert à rien de négocier – ce n’est même pas un sujet de discussion ». Volkswagen n’aurait ainsi pas compris que le tarif du cobalt a doublé en seulement un an, passant de 12 à 30 dollars la livre, soit de 10 à 26 euros le kilo. Un tarif qui devrait encore grimper au cours des prochains pour suivre la hausse de la demande.

L’appel d’offres de Volkswagen exigeait 80 000 à 130 000 tonnes de cobalt, sur un marché dont l’offre totale dépasse un peu plus de 100 000 tonnes par an. Vu l’ampleur, on peut considérer qu’il était le pendant de la fameuse « Roadmap E » du constructeur qui veut électrifier plus de 300 modèles d’ici 2025. Cet échec à assurer un partenariat logistique met-il déjà en péril les ambitions du groupe allemand ? Nous verrons.

Volkswagen n’est pas le seul constructeur à chercher à sécuriser ses approvisionnements en cobalt. Selon le Financial Times, Tesla et BMW seraient également à la recherche d’accords similaires. Or, les grands producteurs du minerai sont clairement en position de force et ne comptent pas se laisser dicter leurs prix. Et la plupart d’entre eux viennent de la zone Sud Est asiatique, à commencer par la Chine…

Commentaires (36)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Profil supprimé

Si les détails de l'appel d'offre sont véridiques, les mecs qui ont pondu cet étrons n'ont rien à faire dans le business, c'est d'une stupidité sans nom.

Et l'échec cuisant, voir la tournure ridicule que ça prend, démontre toute l'idiotie de la démarche.

Par

En réponse à Profil supprimé

Si les détails de l'appel d'offre sont véridiques, les mecs qui ont pondu cet étrons n'ont rien à faire dans le business, c'est d'une stupidité sans nom.

Et l'échec cuisant, voir la tournure ridicule que ça prend, démontre toute l'idiotie de la démarche.

les constructeurs sont habitués a etre les rois du business ...

Une fois un acheteur a voulu m'acheter des composants électroniques au kilo, parce qu'avant il etait acheteur sur les plastiques :D

Par

Faut négocier avec les chinois, avec paiement en yuang ou en Or hi hi hi...

Par

Les dessous de table n'était pas assez conséquents :biggrin::biggrin::biggrin::biggrin:

Par

ben, ça se répercutera tout simplement sur le prix des véhicules.

et si les autorités imposent tacitement l'achat de voitures électriques, les gens n'auront pas d'autre choix que de payer le prix fort.

après, l'interdiction des voitures thermiques en dehors des grandes villes, je n'y crois pas trop, même en 2040. car on va vite se rendre compte que si les constructeurs ne peuvent pas suivre, c'est l'économie du/des pays concernés qui en prendra un sacré coup, avec une montée du populisme.

Par

ah mais il me semble qu'ils font travailler des esclaves-enfants au Congo!, l'un des principaluxproducteur de Cobalt..pas joli joli l'hisoire des VE,! de plus en plus crade cette Green Electric car

Par

VW peut d'ores et déjà oublier l'électrification de 300 modèles. Avec la voiture électrique, l'offre en terme de modèles est appelée à se réduire de manière drastique pour se concentrer sur l'utile et le rationnel. Exit les coupés, exit les cabriolets, exit les sportives, la logique va conduire à un retour aux sources avec une citadine, une compacte et une familiale chez chaque constructeur.

Par

En réponse à GrosMytho

ah mais il me semble qu'ils font travailler des esclaves-enfants au Congo!, l'un des principaluxproducteur de Cobalt..pas joli joli l'hisoire des VE,! de plus en plus crade cette Green Electric car

c la meme chose pour le tantale que l'on trouve dans nos smartphones ....et j'en passe....

Par

Aaaah la suffisance et l'arrogance de VW.!

Par

N'ont qu'à faire sans, je suis sûr qu'ils ont de bons chimistes en Allemagne.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire