Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Fiabilité Ford Mondeo 2 : que vaut le modèle en occasion ?

Fiabilité Ford Mondeo 2 : que vaut le modèle en occasion ?

Dates clés

  • Commercialisation : janvier 2001 à avril 2007 - Restyling de carrosserie : septembre 2003 et avril 2005
Calculer la cote de ce véhicule

En bref

Assez répandue sur le marché, cette berline familiale qui tient lieu de haut de gamme "classique" chez Ford (aux côtés des monospaces Galaxy et S-Max) jouit d'une réputation mitigée. A juste titre, d'ailleurs : si elle rassemble tout un lot de qualités qui rendent sa fréquentation et sa conduite des plus séduisantes, elle arbore aussi certaines faiblesses, y compris en terme de fiabilité, qui peuvent faire hésiter un éventuel acheteur, c'est pourquoi Caradisiac vous aide à choisir les meilleures versions.

Caradisiac a aimé

  • L'équipement
  • L'agrément de conduite
  • L'habitabilité
  • La consommation

Caradisiac n'a pas aimé

  • Le gabarit conséquent
  • L'autonomie limitée
  • L'insonorisation
  • La place centrale arrière inconfortable

Nos versions préférées

  • (2) 1.8 125 CH GHIA 5P
  • (2) 2.0 TDCI 130 CH GHIA 5P

Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • L'équipement : très complet même sur les finitions d'entrée de gamme.
  • L'agrément de conduite : le comportement est équilibré, le châssis efficace, les performances très satisfaisantes, surtout en diesel (sauf DI 90 ch).
  • L'espace habitable : généreux, y compris côté coffre. Le break est très logeable.
  • Sa consommation : raisonnable, surtout pour les diesels.

Ce qui peut faire hésiter

  • La place centrale arrière : peu agréable à cause d'un très gros tunnel de transmission.
  • L'insonorisation : un peu bâclée, les diesels se font entendre à l'accélération, et même les blocs essence braillent.
  • Le gabarit de l'auto : Très grande pour une familiale, elle se rapproche en taille d'une grande routière.
  • L'autonomie : limitée par le volume réduit du réservoir pour une familiale.

Budget

Achat / Cote :

La cote est globalement moyenne, et va prendre une claque avec l'arrivée de la Mondeo 3 sur le marché. Bonne affaires à faire sur les essence.

Consommation :

Pas de catastrophe. Les diesels sont très frugaux. Les essence consomment ce qu'il faut, mais on ne peut les qualifier de sobres.

Assurance :

Prix dans la moyenne : 15 % plus chers que pour les rivales françaises, mais 10 % de moins que les allemandes (environ…)

Prix des pièces :

Tarifs réellement élevés pour la catégorie. Heureusement la longévité des pièces d'usure est bonne.

Entretien :

Visites d'entretien tous les 15 000 à 20 000 km ou un an, et les tarifs restent raisonnables, sauf en région parisienne.

Fiabilité

Description :

Cette Mondeo deuxième du nom a commencé sa carrière sur des bases saines, ce qui lui permet d'afficher aujourd'hui un bilan honnête en matière de fiabilité. Malgré tout, elle a inauguré un certain nombre de composants et de moteurs, ce qui lui a valu d'affronter malgré tout quelques soucis.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Moteurs Di 90 et 115 ch. Sur quelques modèles de début de commercialisation, cas de rupture prématurée de la chaîne de distribution, qui entraînent la casse du moteur. Pris en garantie pour la majorité des cas.
  • Moteurs 2.0 TDCi 115 et 130 ch. Jusqu'en 2004, une usure prématurée de la pompe d'injection peut endommager le circuit de carburant à cause de la limaille de fer produite. Il faut souvent remplacer la pompe d'injection et les injecteurs. Les symptômes sont des fumées noires à l'accélération et un ralenti instable.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Moteur Di 115 ch. Sur certains modèles jusqu'en 2001, baisses de puissance dues au déboîtement de la Durit de turbo ou d'intercooler.
  • Moteurs TDCi. Jusqu'en 2004, risque de calage intempestif du moteur en circulation, dû à des coupures dans les faisceaux électriques moteurs. Le défaut est aléatoire. Une réfection de la connectique résout normalement le souci.
  • Turbo. Sur les TDCi, tendance à l'encrassement des ailettes de la géométrie variable, accompagnée de pertes de puissance.
  • Train avant. Usure prématurée des pneus (les 4) parfois dès 15 000 km, sur le montes en 16 pouces. Ayant pour cause l'utilisation d'une gomme trop tendre, mais aussi un mauvais réglage du train avant. Le parallélisme est alors à corriger.
  • Vanne EGR. Sur tous les diesels, l'encrassement de cette vanne de recyclage des gaz d'échappement provoque des pertes de puissance. Il faut la nettoyer ou la remplacer.

Aspect extérieur :

  • Peinture. Les premiers modèles ont la peinture fragile, et le capot est sensible au moindre gravillon.
  • Hayon. Les vérins accuse trop vite le poids des ans, ils sont trop faibles pour le poids du hayon.
  • Vitres arrières. La baguette à la base de la vitre peut se décoller.

Finition intérieure :

  • Garnitures de porte. Au bout de quelques années, le revêtement de surface des poignées intérieures et des accoudoirs pèle, ce qui est très inesthétique.
  • Bruits parasites. Sur tous les modèles, mais avec de grandes disparités, apparition de bruits de mobilier intérieur, grincements, craquements. Les assemblages sont en effet parfois un peu limites.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Régulateur de vitesse. Sur les modèles essence fabriqués jusqu’en juillet 2001, soucis de régulateur (non enclenchement, perte de vitesse en mémoire) causés par des infiltrations d'eau dans le boîtier de gestion. Les véhicules ont été rappelés à l'automne 2001.
  • Climatisation. La première année, l'air sortant des buses ne correspondait pas à la température programmée. Rappel pour réinitialisation de la fonction fin 2001.

Rappel de rectification en concession :

  • Octobre 2001 : 972 modèles produits entre août 2000 et août 2001 retournent à l'atelier pour reprogrammation du module de climatisation (température non conforme en sortie de buse).
  • Novembre 2001 : Rappel de 1138 exemplaires fabriqués entre octobre 2000 et juillet 2001. Le boîtier de gestion du régulateur de vitesse est remplacé suite à des risques de corrosion causée par des infiltrations d'eau.
  • Janvier 2003 : 580 Mondeo construites entre juin 2000 et mai 2002 voient leur câble de batterie gainé pour éviter un court-circuit contre la transmission. Puis 205 modèles datant de fin août 2002, pour remettre en conformité le câble de frein à main.
  • Août 2003 : Les version ST 220 produites du 5 mars au 24 octobre 2002 retournent en atelier pour remplacement et repositionnement du flexible de direction assistée, qui peut se percer par frottement.
  • Avril 2007 : 28 modèles en France de Mondeo 2.0 TDCi, sorties de chaîne entre le 10 février et le 8 septembre 2006, et dotée d'un filtre à particule repassent au garage pour mise à niveau de la protection contre la chaleur du filtre.

Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Prise en charge sous garantie :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en charge hors garantie :
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4

Meilleures versions

En essence : (2) 1.8 125 CH GHIA 5P

En essence, c'est la version la plus homogène. Les performances sont suffisantes, et la consommation pas encore trop élevée. La finition Ghia intègre tout ce qu'il faut en terme d'équipement, et la fiabilité ne pose pas de soucis particuliers.
Commercialisation : 2000
Puissance fiscale : 8
Puissance réelle : 125 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En diesel : (2) 2.0 TDCI 130 CH GHIA 5P

Ce moteur diesel de dernière génération adopte la technologie par rampe commune, qui le rend plus performant, plus sobre et moins bruyant. Il est très bien adaptée à la Mondeo. En version 130 ch, il n'a pas connu de gros soucis.
Commercialisation : 2001
Puissance fiscale : 8
Puissance réelle : 130 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En savoir plus sur : Ford Mondeo 2

SPONSORISE

Avis Ford Mondeo 2

Mondeo 2 II (2) 2.0 TDCI 115 S BV6 5P (2007)

Par  le 10/09/2020

Mondeo 2 break, finition Ghia, 2.0tdci 115cv avec navigation et jantes 18 d’origines. acheté à 170000km, aujourd’hui 203000km. C’est une magnifique et excellente voiture. Les + :- Très très spacieuse et très confortable- énorme coffre- bonne finitions- pas de bruits parasites- beaucoup d’options(je ne vois pas quelles options elle pourrait avoir en plus!)- un plaisir sur longs trajets j’en suis très content et je vais avoir du mal à trouver son équivalent dans mon budget quand il sera temps de la remplacer... Le 115cv n’est pas un foudre de guerre mais suffit à mon utilisation de père de famille, il ne faiblit pas en cote malgré le poids de la voiture et le couple est très bien. Niveau tenue de route, rien à dire avec les jantes en 18. J’étais pas convaincu quand je l’ai eu avec ses pneus 4 saisons, mais depuis que j’ai changé pour des pneus été, cest nickel. Les - :- fiabilité?? je ne sais pas trop quoi en pensé.. à t elle était malmenée par l’ancien proprio? Problèmes liés à son kilométrage ? Défauts de séries ? Ou récurrent?- tableau de bord, autoradio/GPS et clé vieillot digne d’une voiture d’avant 2000. - mécanisme des sièges électriques fragiles - clim parfois capricieuse (compresseur?)Réparations (hors pièces d’usure basiques) :- poulie damper et tendeur hs à 180000km- Ressort d’amortisseurs avant cassé un matin et un amortisseur cassé peu de temps après 185000km. - 3 durites du turbo hs les unes après les autres entre 180000 et 190000km. - crémaillère de direction hs 195000km. - kit chaîne de distribution 202000km...........(actuellement au garage)L’embrayage a été remplacé par l’ancien propriétaire à 160000km , qui n’a pas trouvé utile de remplacé le volant moteur en même temps......Si le volant moteur vient à lâcher je ne penses plus vouloir continuer à y faire des frais et je changerai de véhicule. Mais pour lequel????!!!!! Difficile de trouver plus récent, autant spacieux, autant confortable, aussi bien optionné, pas d’impression de blingbling, sans dépenser une sommes à 5 chiffres!

Mondeo 2 II 2.0 TDCI GHIA 5P (2003)

Par  le 07/02/2020

Véhicule acheté neuf en juin 2003. C' est un TDCI 130 cv à boîte manuelle 5 rapports. Le turbo est à géométrie variable. Avant l' achat, j' avais également testé le 115 cv avec turbo à géométrie fixe et remarqué que celui-ci était bien sûr moins puissant, mais surtout moins souple que le variable. Ce véhicule, un peu imposant en ville avec ses 4,80 m est très confortable pour tous les parcours et se montre assez agile même en montagne, bénéficiant d' un étagement de la boîte 5 bien étagée, à faible débattement et sans accrochages. Très bonne tenue de route, très bon couple ( 330 Nm ), plus l' overboost. Nous avions choisi ce véhicule pour tracter notre caravane Hobby ( environ 1200 kgs en charge, longueur hors tout de 6m, sur 2,30 m de large. Elle a actuellement près de 95000 kms et continuons encore à l' utiliser pour tracter ( consommation: environ 11 litres / 100 kms, principalement sur autoroute avec une vitesse de croisière autour de 110 kms /h......sans aucunement fatiguer le moteur ( autour de 2200/ 2500 tr/mn ), cette mondéo étant apte à tracter jusqu' à 1800 kgs, donc.....une bonne réserve de puissance!Seul gros soucis: 2 injecteurs ont dus être remplacés à 30000 kms, juste après la fine de la garantie ( ! ). Puis beaucoup plus tard, une fuite au niveau de la pompe de la direction assistée. C' est toujours les plaquettes de freins et disques d' origine; de même que l' embrayage, les amortisseurs ( malgré le fait de tracter une caravane ). Nous en sommes à la deuxième batterie et au deuxième silencieux arrière. Quelques soucis avec la condamnation des portes arrières.....et puis c' est tout.Donc, dans l' ensemble, un véhicule qui n' est pas encore trop démodé, relativement fiable et qui remplit bien le job pour lequel il a été prévu au départ.Je m'efforce de décrasser régulièrement le moteur. Depuis la panne des injecteurs, je n' utilise plus que de l' excellium comme carburant, et depuis, plus aucun problème.......Je pense réduire l' espacement de mes vidanges ( moi-même ), soit tous les 10000 kms, donc 1 fois par an et conserver ce véhicule encore quelques années dans le meilleur état possible.

Commentaires ()

Déposer un commentaire