Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Toyota Avensis

Toyota Avensis

Dates clés

  • Commercialisation : janvier 1998 à mai 2003 - Retouches de carrosserie (à l'avant) : janvier 2001
Calculer la cote de ce véhicule

En bref

Cette première génération d'Avensis prenait la relève de berlines assez pâlottes et avait clairement pour but d'affirmer la marque Toyota dans cette catégorie du marché. Si la volonté commerciale était bien là, et si l'aspect de cette nouvelle venue tranchait avec le fade de ses devancières, l'Avensis première génération n'atteignait cependant pas des sommets de séduction. Aujourd'hui, elle est assez souvent présente dans les petites annonces. Mais ne vous laissez pas abuser par la réputation de qualité souvent attachée à la marque Toyota : en qualité de finition par exemple, ce modèle est non seulement très banal mais surtout franchement distancé par tout ce qui se faisait, ou presque, à l'époque chez la concurrence.

Caradisiac a aimé

  • La tenue de route
  • L'équipement
  • L'insonorisation
  • Le choix entre versions 4 portes à coffre et 5 portes à hayon

Caradisiac n'a pas aimé

  • Le confort de suspension
  • Les places arrière peu accessibles
  • La finition intérieure
  • Le freinage

Nos versions préférées

  • 1.8 LINEA SOL 5P
  • D-4D LINEA SOL 5P

Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • La tenue de route : elle se montre très équilibrée, jamais piégeuse, sur tout type de revêtement. Comportement plutôt sain également dans les situations d’urgence.
  • L'équipement : aucune lacune grave. Les versions de base ne sont pas extrêmement dépouillée. Cependant, aucun élément de confort moderne n'est à attendre à bord.

Ce qui peut faire hésiter

  • Le confort : il manque de moelleux. Il y a trop de trépidations de la part des suspensions sur mauvaise route. Les réactions trop fermes nuisent au confort.
  • Les places arrière : l’accès n’est déjà pas très pas aisé, à cause d'une courbure de pavillon trop marquée : la garde au toi est trop faible. Ce défaut n'apparaît pas sur le break.
  • La sellerie : tissu bas de gamme, ou velours d’apparence négligée. Cuir optionnel très bas de gamme. Houssage des sièges peu soigné.
  • Le freinage : hormis sur la version 2.0 essence (équipée d’origine de freins plus gros), les distances d'arrêt apparaissent un peu longues.
  • La finition intérieure : franchement décevante, et sensiblement en dessous des standards de la catégorie. Pas de plastique rembourrés, sauf pour le haut de la planche de bord, et des matériaux très moyens, tant pour le mobilier intérieur que pour la sellerie, vraiment peu gâtée. Rien ne respire le luxe ni ne fait haut de gamme à bord. Moquette indigente.
  • La radio son médiocre, réception imparfaite. Une amélioration partielle a été apportée à partir d'avril 1999.
  • L'absence de version un peu tonique et plus joyeuse à conduire.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Budget

Achat / Cote :

Les prix se cantonnent aujourd'hui dans des fourchettes assez basses, mais certaines offres sur des diesel D4-D apparaissent avec des tarifs largement excessifs.

Consommation :

Sobriété attestée des diesel. Les versions essence affichent des résultats de consommation dans la moyenne.

Assurance :

Prix dans la norme.

Prix des pièces :

Tarifs élevés, qui atteignent même des sommets pour certains organes mécaniques. Attention aux coûts qu'entraînent les moindres réparations.

Entretien :

Visites d'entretien tous les 15 000 km (et tous les ans au maximum si le kilométrage limite n'a pas été atteint). Courroie de distribution à remplacer tous les 150 000 km sur les diesels D4-D. Les autres moteurs ont une chaîne de distribution : pas de remplacement périodique.

Fiabilité

Description :

La tranquillité d'utilisation absolue ne constitue pas le quotidien de cette Toyota. Née plutôt sans souci majeur mais avec tout de même quelques pétouilles, elle a vu sa fiabilité baisser au moment de l'introduction de la nouvelle génération de moteur diesel (D4-D) alimentée par rampe commune. Chez Toyota comme chez les autres constructeurs, l'introduction de ces diesels à haute technologie a plutôt dégradé la fiabilité qu'elle ne l'a renforcée.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Moteur 2.0 D4-D. Sur quelques modèles, avarie de la pompe d’injection.
  • Moteur 2.0 D4-D. Sur les modèles 2000, émission de fortes fumées à l'échappement et baisse de puissance. Causés par les injecteurs. Remplacement alors nécessaire des quatre injecteurs. Le plus souvent, cela a déjà été fait sous garantie.
  • Volant moteur. Sur quelques D4-D, souci de volant moteur. A remplacer.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Moteur 1.6. Sur les 1.6, élévation intermittente et injustifiée du régime de ralenti jusqu’à 1 300 tr/mn.
  • Embrayage. Sur les 1.6 de 98-99, possible broutement d’embrayage au démarrage.
  • Moteur 2.0. Légers à-coups de fonctionnement.
  • Moteur 2.0 D4 (à injection directe d'essence). Sur les modèles 2000, à-coups prononcés. Causés par les bougies. Elles ont le plus souvent été remplacées par les concessionnaires.
  • Moteur 2.0 TD. Retour au ralenti parfois lent et quelques élévations ponctuelles et anormales du régime de ralenti.
  • Moteur 2.0 TD. A très fort kilométrage, quelques cas d'avarie de surface.
  • Amortisseurs. Bruits d’amortisseurs, surtout à l’arrière. Légère amélioration apportée en 2000.
  • Freins. Quelques vibrations au freinage. Causées par des irrégularités de surface ou à un voilage des disques (plaquettes trop dures) ; amélioration partielle en avril 1999 : plaquettes modifiées ; depuis avril 2001, un kit de modification est devenu disponible dans le réseau.

Aspect extérieur :

  • Joint de pare-brise. Sur les modèles 98-99, quelques cas de décollement du joint. Ce qui génère des bruits d’air.
  • Joints de portes. Assez négligés, surtout dans leur fixation : juste sertis. Tendance à rebiquer et à déborder légèrement sur les angles supérieurs des portières avant et, sur les breaks, aux angles supérieurs des portières arrière.
  • Joints de vitres. Les caoutchoucs qui bordent les vitres sont juste posées, et ondulent au fil du temps.
  • Joint de lunette. Sur les berlines 4 et 5 portes de 1998, joint irrégulier autour de la lunette.
  • Rétroviseurs extérieurs. Fixation trop légère des miroirs
  • Essuie-glaces avant. Balais bruyants. Une amélioration partielle a été apportée en novembre 1998.
  • Essuie-glaces avant. Sur les modèles 98-99, mouvement parfois mal calé : le balai gauche s’arrête trop loin du montant de pare-brise.

Finition intérieure :

  • Bruits parasites. Assez nombreux, causés par un assemblage moyen. Grésillement aux extrémités de planche de bord, bruits sur les dossiers avant et sur la banquette. Le compartiment arrière est sonore sur les berlines 5 portes. Claquement des vitres à la remontée.
  • Poignées de portes. Sur les modèles 98-99, soucis de fonctionnement : difficulté d’ouverture des portières par les poignées intérieures, surtout à l’avant.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Jauge à carburant. Variations inopinées de l’aiguille.
  • Radio. Incidents sur les installations JVC de 1999. Normalement, les postes ont été échangés dans le cadre de la garantie.

Rappel de rectification en concession :

  • Pompe d'injection. Sur les 2.0 D4 (moteur essence à injection directe) fabriquées entre le 10 juin 2000 et le 28 juin 2001, le clapet de retenue de la pompe d'injection a pu présenter un défaut d’étanchéité. 187 voitures en France, 13 000 au total
  • Moteur 2.0 D4-D. Sur les modèles fabriqués jusqu'au 20 janvier 2000, risque de micro-coupures de la part du moteur. Causées par un défaut sur le faisceau électrique (frottement contre le cache du moteur). Rappel en juillet 2001 : inspection et nouvel agrafage du fil pour éviter les frottements. 5 608 modèles en France.
  • Direction. Sur les modèles 98-99, claquements provenant de la colonne de direction ; dû à un défaut de graissage en bas de la colonne. En principe, les voitures ont été rectifiées par les concessionnaires (à vérifier avant achat).
  • Fixations Isofix pour les sièges enfant. Sur les modèles 2001, faiblesse des attaches Isofix. Rappel en juillet 2001.
  • Tubulure d'alimentation en carburant et clapet antiretour de la pompe d'alimentation en carburant. Sur les modèles de 2000 à 2003. Fissures dues aux variations de pression pour la tubulure d'alimentation en carburant. Serrage insuffisant du clapet antiretour de la pompe d'alimentation en carburant. Rappel en janvier 2011 : remplacement des pièces. 1529 voitures en France.

Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en charge sous garantie :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
Prise en charge hors garantie :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Meilleures versions

En essence : 1.8 LINEA SOL 5P

En seconde partie de carrière, le moteur 1.8 se modernise, avec une distribution (commande des arbres à cames) variable. Cela au profit de son tempérament, et sans que son appétit augmente exagérément.
Commercialisation : 2001
Puissance fiscale : 7
Puissance réelle : 129 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

En diesel : D-4D LINEA SOL 5P

Ce diesel a pris la succession du précédent 2.0 TD, avec l'apport de la technologie moderne d'injection par rampe commune. La puissance sur le papier reste modeste mais le moteur tourne avec une certain docilité. Quelques soucis techniques.
Commercialisation : 2002
Puissance fiscale : 7
Puissance réelle : 110 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

En savoir plus sur : Toyota Avensis

Toyota Avensis

SPONSORISE

Achetez votre Toyota Avensis

En occasion avec La Centrale

Avis Toyota Avensis

Avensis 1.8 LINEA SOL 4P (2000)

Par §rol522wo le 18/10/2018

J'ai récupéré une toyota avensis 1.8 110CH (moteur 7AFE) 4 portes linea sol il y a maintenant 2 ans, elle avait 240000km (maintenant 18ans, 270000km). En 30000km, en plus des révisions, j'ai du refaire les canalisations de freins arrière corrodés qui ont cédé pendant le contrôle technique (voiture utlisée sur route salée en hiver, garée dehors) . Les amortisseurs et les synchros de la boîte commencent à fatiguer un peu, la ligne d'échappement commence à se percer à partir des raccord. Elle est assez bruyante, surtout en frein moteur à haut régime, typiquement en descente sur autoroute quand on relâche l'accélérateur. La courroie de pompe de direction assistée à tendance à se détendre, du coup ça crisse au démarrage, pourtant la pompe de direction et la courroies sont récentes. Je vérifie de temps en temps mes niveaux, je n'ai jamais besoin de les compléter... Que ce soit en hiver ou en montagne pendant la canicule, la jauge de température ne dévie jamais du milieu du cadran, une fois qu'elle est chaude (5/10min). La conso sur autoroute est autour de 6,1L/100km, c'est moins que la donnée constructeur ! J'apprécie beaucoup l'agrément du moteur : il y a du couple disponible à "bas" régime (ça reste une essence hein !) (max 156Nm, à 3500tr/min) et puis si on monte dans les tours le couple se tient hyper bien. Du coup selon le style de conduite on peut faire des économie ou de belles reprises. Je dirais pas non à une cinquième plus longue (130km/h=3600tr/min) mais la conso est vraiment honnête ( moins de 1200kg, Cx=0,275, SCx aux environs de 0,55m²). Pour ses 4,5m de long, le coffre de 500L est assez spacieux, tout comme l'habitacle, en revanche la malle empêche de rentrer de tros gros encombrants. Possibilité de dormir dedans (je fais 1m80) en la garant en pente.

Forum Toyota Avensis

Commentaires ()

Déposer un commentaire