Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Avant/après : tout savoir sur le restylage de la Peugeot 308 première génération

Dans Guide fiabilité / Actu occasion

La première génération de Peugeot 308 a été commercialisée de 2007 à 2015 selon les carrosseries. Et est encore pas mal présente sur le marché de la seconde main. Elle a subi au cours de sa carrière française un restylage, en 2011. Mais comment faire pour distinguer une "phase 1" d'une "phase 2" ? Caradisiac vous montre ça...

Avant/après : tout savoir sur le restylage de la Peugeot 308 première génération

Ce n'est pas un hasard si la Peugeot 308 de première génération est encore très présente sur le marché de la seconde main. En effet, il s'en est vendu plus d'1,4 million d'exemplaires au cours de sa carrière, et elle a toujours fait partie du top 10 des ventes dans l'Hexagone. Et encore, la Renault Mégane la devançait car on intégrait les ventes de Scénic à cette dernière, et pareil pour le C4 Picasso avec la Citroën C4. Elle se vendait en réalité plus que bien.

La compacte de Peugeot présentait à sa sortie en septembre 2007 un look très affûté, inspiré du prototype 907 qui a couru les 24h du Mans, et seule sa partie arrière faisait tiquer quelques observateurs.

Elle faisait évoluer le style de la 307, en étirant encore plus les feux, en abaissant son pavillon, et en arborant un "nez" inspiré de la Formule 1, et une grille de calandre assez imposante. Un de ses atouts était de proposer de nombreuses variantes de carrosserie : une 3 portes, qui a disparu très vite, une 5 portes, un break SW et un coupé-cabriolet CC.

Elle a subi, en France du moins, un restylage, en 2011, avant que sa carrière ne prenne fin en octobre 2013 pour la berline, mars 2014 pour le SW, voire mai 2015 pour certaines versions de CC.

 

Nous allons donc retracer un peu son histoire, et surtout illustrer en image la transformation qu'elle a subie lors de sa carrière.

La 308 première du nom en phase 1, avant restylage. Un style très félin, avec des feux étirés et une large "bouche".
La 308 première du nom en phase 1, avant restylage. Un style très félin, avec des feux étirés et une large "bouche".
Après restylage, le style est (un peu) assagi, plus consensuel peut-être. Mais la 308 garde de la personnalité.
Après restylage, le style est (un peu) assagi, plus consensuel peut-être. Mais la 308 garde de la personnalité.

 Un peu d'histoire...

En Septembre 2007 débarque donc la première 308, descendante de la 307. Elle est proposée en carrosserie 3 et 5 portes, avec sous son capot des moteurs essence 1.4 VTi 95, 1.6 VTi 120, 1.6 YHP 140 BVA4 et 1.6 THP 150 BVM5. Ce sont des moteurs de la génération dite "Prince", étudié en collaboration et partagés avec BMW. En diesel, on retrouve le 1.6 HDI en 90 et 110 ch, et le 2.0 HDI 136 ch BVM6 ou BVA6.

En mars 2008 arrive une version plus puissante du THP, le 1.6 THP 175, et le 1.6 HDI 110 devient disponible en BVM6 ou BVR6 (boîte robotisée).

En mai 2008, c'est la variante SW qui fait son apparition, avec des motorisations identiques à celles de la berline. En janvier 2009, le THP 150 reçoit lui aussi une BVM6.

En mars 2009, c'est le coupé/cabriolet CC qui est commercialisé, avec les motorisations les plus puissantes. En juin 2009, il élargit son offre par le bas avec les 1.6 VTi 120 et 1.6 HDI 110.

En janvier 2010, une nouvelle motorisation 1.6 Bioflex 110 apparaît sur la 5 portes, le THP passe à 156 ch et le 1.6 HDI à 112 ch sur CC. Le 2.0 HDI 140 étendu à toute la gamme (uniquement sur CC jusque-là). Au mois d'avril, le 1.4 VTi 95 passe à 98 ch, et les THP 156 et HDI 112 sont étendus à toute la gamme.

En juin 2010, c'est la sportive 308 GTI qui entre au catalogue, avec un bloc 1.6 THP porté à 200 ch (BVM6).

En janvier 2011 les diesels sont rejoints par un 2.0 HDI 163 ch BVA6, et la version 3 portes est abandonnée, tout comme les THP 140/150/175 et les 1.6 HDI 110 et 2.0 HDI 136.

 

En avril 2011, c'est le restylage

Après plus de 3 ans et demi de carrière, la 308 se refait une beauté. Et c'est un restylage qui se voit. Du moins, sur la partie avant. En effet, à l'arrière, on notera que seul le bouclier évolue, en reprenant l'aspect de celui des versions haut de gamme, dès le bas de gamme. Et un insert chromé traverse le hayon.

Mais la face avant voit sa physionomie complètement transformée, avec des nouveaux feux, antibrouillards, calandre, et l'apparition de feux diurnes à LED en forme de boomerang. La plaque d'immatriculation remonte aussi pour se placer au centre de la calandre. Et le nez "façon F1" disparaît. 

Dans l'habitacle, rien ne bouge, on a juste la possibilité d'opter pour un nouveau placage noir laqué.

 

Sous le capot, les diesels évoluent, avec un 1.6 e-HDI 112 à alternodémarreur qui remplace le HDI 112, un 2.0 HDI 150 qui remplace le 2.0 HDI 140, et le 2.0 HDI 163 BVA ou BVM devient disponible sur la berline et le break. 

En mars 2013, le 1.6 e-HDI 115 apparaît, le 1.6 e-HDI 112 disparaît en janvier 2014, en même temps que les THP 155/HDI 150 et 163 sur le SW, et le THP 200 sur le CC.

En octobre 2013, la 308 II est commercialisée, mettant fin à la carrière de la 308 5 portes, et en mars 2014, c'est la 308 II SW qui arrive, mettant fin à celle du SW de première génération.

En mai 2015, c'est l'arrêt de commercialisation du CC.

 

Voici ce que cela donne en images. Avec en premier lieu la version 5 portes (nous avons écarté la version 3 portes, dont les ventes se sont arrêtées avant le restylage). Vous trouverez toujours la "phase 1" à gauche (ou en haut sur smartphone), et la "phase 2" à droite (ou en bas).

 

La Peugeot 308 5 portes avant et après restylage

En phase 1, la proue arbore des feux effilés et étirés, une large calandre et une plaque située en dessous. Et la 308 a un "nez" façon "F1".
En phase 1, la proue arbore des feux effilés et étirés, une large calandre et une plaque située en dessous. Et la 308 a un "nez" façon "F1".
Après restylage, les feux sont biseautés, la calandre plus petite, les antibrouillards entourés des feux de jour à LED, et la plaque est au milieu de la calandre.
Après restylage, les feux sont biseautés, la calandre plus petite, les antibrouillards entourés des feux de jour à LED, et la plaque est au milieu de la calandre.

 

La forme des feux n'a pas toujours plu sur la phase 1, et en finitions d'entrée de gamme et moyenne gamme, le bouclier est lisse en partie basse.
La forme des feux n'a pas toujours plu sur la phase 1, et en finitions d'entrée de gamme et moyenne gamme, le bouclier est lisse en partie basse.
Avec la phase 2, les feux restent identiques, mais le bouclier reprend les formes de celui des haut de gamme précédents, avec un insert style diffuseur. Et une barre chromée traverse le hayon.
Avec la phase 2, les feux restent identiques, mais le bouclier reprend les formes de celui des haut de gamme précédents, avec un insert style diffuseur. Et une barre chromée traverse le hayon.

 

La planche de bord est classique, pas désagréable, et plutôt bien réalisée, faisant concurrence à la Golf en termes de qualité. L'ergonomie est bonne, sauf pour la partie téléphone, quand l'option est présente.
La planche de bord est classique, pas désagréable, et plutôt bien réalisée, faisant concurrence à la Golf en termes de qualité. L'ergonomie est bonne, sauf pour la partie téléphone, quand l'option est présente.
Avec le restylage, On peut jouer au jeu des 7 différences. On n'ira pas plus loin que 1 ou 2. En fait, seul un placage noir laqué devient disponible (mais pas présent ici).
Avec le restylage, On peut jouer au jeu des 7 différences. On n'ira pas plus loin que 1 ou 2. En fait, seul un placage noir laqué devient disponible (mais pas présent ici).

 

La 308 SW avant et après restylage

Nous avons volontairement choisi de ne pas montrer l'intérieur pour ce break SW, déjà car il est identique à celui de la berline, et ensuite parce que les modifications sont identiques au restylage, c'est-à-dire inexistantes.

Avant restylage. La face avant est identique à celle de la berline. Mais la partie arrière très cubique.
Avant restylage. La face avant est identique à celle de la berline. Mais la partie arrière très cubique.
Après restylage, les modifications sont identiques à la berline : optiques, calandres, antibrouillards, feux diurnes à LED.
Après restylage, les modifications sont identiques à la berline : optiques, calandres, antibrouillards, feux diurnes à LED.

 

Sur le break SW, ce qui a le plus choqué, c'est la forme des feux, en virgule. Pas très heureux en effet.
Sur le break SW, ce qui a le plus choqué, c'est la forme des feux, en virgule. Pas très heureux en effet.
La poupe, comme sur la berline, n'évolue pas. Seul l'insert au-dessus de la plaque devient couleur carrosserie.
La poupe, comme sur la berline, n'évolue pas. Seul l'insert au-dessus de la plaque devient couleur carrosserie.

 

La Peugeot 308 CC avant et après restylage

Le CC avant restylage a une face avant identique à la berline, sauf au niveau des montants de pare-brise, plus inclinés.
Le CC avant restylage a une face avant identique à la berline, sauf au niveau des montants de pare-brise, plus inclinés.
En phase 2, les modifications sont les mêmes que pour la berline et le SW : optiques, calandre, feux de jour à LED, plaque rehaussée.
En phase 2, les modifications sont les mêmes que pour la berline et le SW : optiques, calandre, feux de jour à LED, plaque rehaussée.

 

Décapoté, le CC a une ligne pas déplaisante, même si l'arrière arbore un gros "popotin".
Décapoté, le CC a une ligne pas déplaisante, même si l'arrière arbore un gros "popotin".
Après restylage, il est en tout cas parfaitement identique. De dos, on ne peut les différencier.
Après restylage, il est en tout cas parfaitement identique. De dos, on ne peut les différencier.

 

Le CC peut recevoir une planche de bord tende de cuir, avec surpiqûres, qui rehausse le standing.
Le CC peut recevoir une planche de bord tende de cuir, avec surpiqûres, qui rehausse le standing.
Après restylage, aucune modification pour l'intérieur, ici avec une planche de bord plastique. Comme pour la berline ou le SW, on peut sélectionner une sellerie claire.
Après restylage, aucune modification pour l'intérieur, ici avec une planche de bord plastique. Comme pour la berline ou le SW, on peut sélectionner une sellerie claire.

 Pour info et culture automobile, le restylage pour la version commercialisée en amérique du sud

En effet, la plateforme de la nouvelle 308 (EMP2) n'étant pas exportée en amérique du sud, Peugeot a décidé de prolonger là-bas la carrière de la 308 première génération, en lui offrant un nouveau restylage, façon 308 II, avec calandre flottante et pointe de bouclier qui remonte dans les optiques. La commercialisation s'est finalement arrêtée en 2019.

Avant/après : tout savoir sur le restylage de la Peugeot 308 première génération

SPONSORISE

Actualité Peugeot

Toute l'actualité

Commentaires (36)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pour avoir eu les 2, c'est vrai que le restylage lui a fait du bien.

J'ai effectué plus de 50 000km avec le petit 1l6 92ch, pas un soucis, confortable, elle collait la route, elle ne consommait rien.

Par

Pendant que vous y etes,vous ne pouvez pas nous faire un petit topo sur le restylage de la gamme Citroen DS 19 a 23 ie (1955/1975).?:oui:

La Ds a recu une nouvelle face avant en Septembre 1967 (modèle 1968) Et la on parlerait de voiture sur laquelle on se retourne...:bien:

Par

Cette 308 était une véritable enclume sur roues !

L'époque où Peugeot devait se fournir en plomb en lieu et place de l'acier...

Par

À sa sortie, il n'a jamais été question de nez évoquant la F1 mais plutôt d'une face avant requin avec une bouche grande ouverte.

On pourrait aussi rajouter la variante rcz à l'article.

Par

Mieux qu'une Megane 3 mais moins bien qu'une Golf 5 ou qu'une A3 8P. Si il faut en prendre une prenez la en 2.0 HDI en 136 et 150 il me semble. Fiable (surtout la 150) plutôt performant et il consomme pas trop.

Par

En réponse à simomod

À sa sortie, il n'a jamais été question de nez évoquant la F1 mais plutôt d'une face avant requin avec une bouche grande ouverte.

On pourrait aussi rajouter la variante rcz à l'article.

Le RCZ, pourtant présenté sous le patronyme 308 RCZ, est devenu RCZ tout court pour sa commercialisation. Je ne pouvais donc l'intégrer à cet article... Même si nous sommes d'accord, il s'agit de la version coupé de la 308.

MC

Par

En réponse à -Nicolas-

Cette 308 était une véritable enclume sur roues !

L'époque où Peugeot devait se fournir en plomb en lieu et place de l'acier...

Vrai.

Prise de poids initiée par 307.

Heureusement, la qualité de ses liaisons au sol faisait oublier sa surcharge pondérale. :bien:

Par

En réponse à Millichap

Vrai.

Prise de poids initiée par 307.

Heureusement, la qualité de ses liaisons au sol faisait oublier sa surcharge pondérale. :bien:

Vrai! Pour avoir eu une 307 essence (plus légère qu'une diesel) elle paraît plus agile et dynamique qu'une clio 3 ou une 207 diesel.

Par

Ce modèle est aussi exitant qu un lave vaisselle , le capot de la vedette 2008 avait évolué par rapport à celui de 2007 ....cette auto tombera dans l'oubli le plus total . Cette période Peugeot a vraiment très mal vieilli en terme de design

Par

Probablement la peugeot la plus laide de l histoire...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire