Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Avis ALFA ROMEO 156

ALFA ROMEO 156 3.2 V6 GTA - 2002

Avatar

Parmellicko59

le 15 Avr 2017 à 16h14

Avis général

Après 13 ans et 275000 Kms d'un plaisir sans faille au volant de ma 156 1.9JTD de 2002 en finition distinctive, je l'ai vendu en juillet 2015 pour la remplacer par un SUV (Nissan XTRAIL Tekna all-mode) agrandissement de la famille oblige... Mais quand on a goûté à l'agrément de conduite alfa roméo pendant aussi longtemps, difficile de passer à Nissan, même si ce dernier s'avère confortable, fiable, efficace.... il lui manquait ce supplément d'âme qui fait tout l'agrément de conduite ! Alors après plus de 6 mois de recherches intensives, et crise de la quarantaine aidant, en janvier 2017, c'est décidé je reprends une alfa 156 en troisième voiture (celle réservée exclusivement à l'usage plaisir) mais cette fois plus question d'un JTD aussi fiable et performant fut-il, non ce serait une GTA, celle qui quand en 2002 j'avais acheté mon JTD m'avait fait rêvé, mais qui était alors trop déraisonnable pour un usage de tous les jours. C'est ainsi que j'ai fait plusieurs centaines de kilomètres jusque dans l'Est pour aller chercher une superbe GTA rouge de février 2002 (décidément une bonne année pour les 156 !) avec 160 000 Kms, entièrement d'origine hormis un silencieux d'échappement inox Ragazzone. Bon elle est munie de l'aileron haut alfa d'origine en option, c'est pas ce qui est le plus à la mode de nos jours, mais ça reste un accessoire d'origine qui sur un exemplaire rouge, finalement rend bien. Attention toutefois aux vérins de capot lors de l'ouverture de la malle, car ça fait du poids excédentaire à articuler, résultat un vérin cassé à changer (20 euros) et le risque d'exploser la baie vitrée arrière en cas d'ouverture non retenue... Ce détail mis à part, la voiture est dans un bon état général, tout fonctionne, la sellerie est intacte (rare pour le bourrelet gauche du siège conducteur), la carrosserie a quelques impacts mais la peinture est encore brillante, les jantes ont été refaites et peintes en noir graphite ce qui se marie parfaitement avec le rouge de la carrosserie, seul les vitres arrières fumées très (trop) fortement gène la visibilité mais rien de rédhibitoire. Cette voiture, qui devait ne me servir qu'occasionnellement, m'a permis de faire en trois mois, presque trois mille kilomètres. Difficile de résister à l'envie de mettre en marche son V6 au ronronnement du Ragazzone envoûtant. Difficile aussi de ne pas avoir envie de titiller l'accélérateur pour faire chanter le Busso entre 4000 et 6000 tours, plage d'utilisation optimale de ce moteur à la générosité en sensation débordante. Certes la maniabilité en ville ou en manœuvre n'est pas des plus facile avec un rayon de braquage de supercar, mais rien qui n'empêche pour autant une utilisation polyvalente sur tous les terrains (asphaltés bien sûr, la garde au sol n'autorisant pas le tous chemins). A vive allure, la précision de la direction et dur train avant sont irréprochable. Ca tient la route, et ça freine fort. Evidemment plus on ouvre le papillon d'admission, plus les 3.2 L de cylindrées nécessitent d'être abreuvé en SP98. Ca peut facilement monter à 15-16L au cent, mais en utilisation normale (respect des limitations) le 10L au cent est la moyenne, sommes toutes, très raisonnable pour une telle machine à sensation. C'est décidé celle-ci je la garde au moins 13 ans comme sa devancière !

A aimé

  • esthétique
  • performances
  • son moteur
  • sellerie cuir sport

N'a pas aimé

  • coût entretien et maintenance alfa roméo
  • prix de la consommation de SP98

Détail de la note

Sécurité

Equipement de série

Budget

Qualité de la finition

Confort

Fiabilité

Conduite

Ecologie

Aspects pratiques

Originalité du design



Rechercher un avis
  

Derniers avis Grande Berline

Forum Alfa Romeo 156 Gta