Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Avis Bmw Serie 5

Bmw Serie 5 (E61) (2) M5 TOURING SMG7 - 2007

 

Par

le 19 Juin 2013 à 12h03

Avis général

Prenez une Serie 5 break (spacieuse, luxueuse et confortable), enlevez le 6 cylindres diesel qui se trouve généralement sous le capot, et remplacez-le par un moteur inédit, un V10 de 5 litres qui prend 8000 tours / min.

Vous obtenez une auto presque discrète, pas trop difficile à faire accepter à votre femme, et dont les sensations mécaniques ne pourront que vous réjouir.

Tous les jours, pas de surprise, c'est une série 5 break, et la M5 en conserve tous les aspects pratiques. La boite SMG demande un temps d'adaptation pour progresser sans heurts, et n'est pas aussi commode qu'une boite automatique classique : les a-coups sont bien présents et surtout, la boite ne rampe pas... ce qui est gênant pour les manœuvres : il faut beaucoup d'habitude pour avancer de "juste" 10 cm.

En conduite plus active, elle cache bien son jeu (même si elle ne saurait dissimuler sa masse et son gabarit). Ses performances sont encore totalement d'actualité (avec 500 cv, en même temps...), et sont réellement impressionnantes au dessus de 140 km/h... ce qui vous amènera entre 90€ d'amende et la prison.

Points décisifs pour moi (par rapport à une RS6 par exemple) : le moteur atmosphérique, la propulsion.

 

-Le moteur atmosphérique est responsable du bruit métallique de la M5, bien plus agréable que lebruit d'aspirateur habituel des moteurs turbos. Même sans rouler vite, j'adore. Ensuite, avoir un moteur atmosphérique, c'est avoir un moteur plus "creux" (toutes proportions gardées...), qui évite (en partie) de perde son permis dès qu'on enfonce la pédale de droite plus de trois secondes.

 

-La propulsion invite elle aussi à rouler moins vite sur route ouverte,assure l'absence des désagréables remontées de couple dans la direction... et permet même de petits plaisirs sur circuit. Enfin, je pense que si la M5 est moins sujète au car-jacking que la RS6, c'est surement parce qu'elle est moins facile à conduire qu'une intégrale.

Au niveau des défauts, on notera une conso moyenne de 17L environ, un embrayage (2500 €) qui donne des signes de faiblesses à 100 000 km et une fiabilité aléatoire des vanos.

En occasion, le tarif de la M5 est très raisonnable aujourd'hui (15 000 € de moins qu'une RS6 par exemple) elle n'a aucune concurrente.

A aimé

  • Discrétion
  • Combinaison unique : moteur de folie dans un break
  • Prix sur le marché (décote impressionnante !)

N'a pas aimé

  • Boite en conduite coulée
  • Consommation
  • Fiabilité de certains modèles

Détail de la note

  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Sécurité

  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5

Budget

  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Confort

  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Conduite

  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Aspects pratiques

  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Equipements de série

  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Qualité de la finition

  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5

Fiabilité

  • 2
  • 2
  • 2
  • 2
  • 2

Ecologie

  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5

Originalité du design

Rechercher un avis

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE