Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Avis Subaru Legacy

Subaru Legacy 2.0 TURBO - 1993

 

Par

le 22/11/2011 à 10:42

Avis général

J'ai acheté cette Legacy turbo il y a deux ans en remplacement d'une Impreza WRX de 2004, et j'ai parcouru 40000 km à son volant depuis. C'est ma deuxième Legacy (la première était une Mk2 2.2L).

 

Ramenée à sa date de mise en commercialisation (1989 dans le monde, 1992 en France lorsque Subaru France fut créé), la Legacy Turbo, ou Legacy RS sur d'autres marchés, était un véhicule haut de gamme, avec son boxer suralimenté de 200 ch, ses quatre roues motrices et son autobloquant. Les options disponibles en France sont la climatisation, le cuir et les sièges chauffants. Le toit ouvrant électrique, le verrouillage centralisé, les quatre vitres électriques, les rétroviseurs électriques dégivrants et la DA sont en série. Les rangements sont classiques pour l'époque: une boîte à gants, des vide-poches à chaque portière et un petit coffre dans l'accoudoir central.

A noter la présence de deux spots de lecture au plafonnier.

 

Bien-sûr on est loin des standards actuels en matière d'équipement. Ne cherchez pas de régulateur de vitesse, de radar de recul ou de porte-gobelets.

 

La finition est plutôt moyenne, digne de la fin des années 80, mais nettement meilleure qu'une Renault 21 ou Peugeot 405. Les plastiques vieillissent très bien, les miens ont 18 ans et aucune décoloration ou fissure ne sont à déplorer malgré dix ans passés dans une région très ensoleillée.

Le cuir en revanche est de qualité moyenne et il a perdu sa souplesse depuis longtemps, souplesse que je n'ai pas réussi à retrouver malgré quelques traitements au Gliptone.

Le volant Momo en cuir est très stylé dès qu'on retire l'horrible cache central en plastique mou: dessous apparaissent les trois branches métalliques et les six vis de fixation.

Le siège conducteur est réglable en hauteur, tout comme le volant qui reste, même en position la plus haute, très bas et vertical à l'instar d'une Porsche 968. Déroutant au début, on finit par s'y faire.

Les pédales tombent bien en face du siège, mais l'écart entre le frein et l'accélérateur n'encourage pas le talon-pointe. La position de conduite est relativement basse comparé aux véhicules actuels. Du poste de conduite on a une vue magnifique sur l'écope d'air du turbo (qui reste beaucoup plus discrète qu'une Impreza) et sur le long capot. La visibilité sur l'arrière est plutôt bonne, mais on apprécie la présence du becquet arrière qui indique où se trouve le bout de la voiture pendant les manoeuvres!

 

Pas d'airbag sur cette Legacy, ils n'apparaîtront qu'avec la Mk2.

 

Les commandes sont réparties de façon logique, seuls les boutons d'antibrouillards avant et arrière sont cachés par le volant et auraient mérité un emplacement plus accessible.

 

Le confort sonore est moyen, surtout sur une voiture de 18 ans dont les joints de portières (sans montant) usés laissent passer moults bruits aérodynamiques.

La ligne d'échappement ne comporte qu'un seul catalyseur et le moteur est très présent dans l'habitacle... Heureusement la boîte est longue et sur autoroute il n'est pas nécessaire de hurler pour se faire comprendre, même si les longs trajets finissent par être fatigants.

 

Le moteur a un merveilleux comportement à l'ancienne: souple et exempt de vibrations, il est creux jusqu'à 3500 t/mn, et ne se réveille qu'à 4000 (sans prévenir, comme tout vieux turbo qui se respecte). C'est du on/off, la cavalerie déboule d'un seul coup mais avec un temps de réponse ahurissant. Amateurs d'accélérations linéaires, passez votre chemin... Le moteur ne rechigne pas à grimper jusqu'à la zone rouge, le tout dans un rugissement directement issu de la gueule d'un félin.

 

Les reprises sont excellentes... si on sait rétrograder! Pas de turbo à géométrie variable ici, en 5ème à 110 km/h le turbo n'est pas en pression et les accélérations sont d'une mollesse effarante pour une voiture de 200 ch. Mais à 110, on peut facilement reprendre la 3ème pour se catapulter, le moteur ne demande que ça...

 

Les 4RM permettent de grimper aux murs et accessoirement de limiter la casse quand on aborde un virage de façon un peu optimiste. La Legacy pardonne beaucoup les erreurs, le comportement est sain et très typé sous-vireur.

 

La suspension est plus raide dans cette version que sur une Legacy 2.0L ou 2.2L mais reste agréable, les défauts de la route remontent peu dans les lombaires. Pourtant la caisse ne roule pas excessivement grâce à un centre de gravité plutôt bas.

 

Le freinage est le gros défaut de la Legacy: peu puissant et peu endurant, l'attaque est très molle et surprendra les conducteurs de voiture moderne. C'est le gros point noir de cette auto, qui peut être amélioré avec des plaquettes de type DS2500, néanmoins plus salissantes et qui usent les disques plus rapidement, et des durites tressées inox.

 

La consommation, un autre défaut des Subaru toutes versions confondues, est pourtant raisonnable sur ce modèle. En campagne (départementale/nationale), je consomme entre 9 et 9,5L/100 sans faire particulièrement attention à rouler sur des oeufs. Sur voie rapide, on descend en dessous de 9L/100. En revanche, en ville on atteint facilement 11 ou 12L/100. Les furieux de la pédale de droite titilleront les 16L/100.

 

Globalement la Legacy est une voiture très fiable, si l'entretien est suivi. Cependant les exemplaires les plus récents ont 17 ans maintenant, et on ne sera jamais à l'abri d'une mauvaise surprise.

Les problèmes principaux concernent le débitmètre, le radiateur qui a tendance à fissurer, et le joint de toit ouvrant qui sèche, se désagrège et laisse passer l'eau à l'intérieur. On note aussi une usure rapide des poussoirs hydrauliques qui les fait claquer à froid.

Très appréciée dans les Alpes la Legacy souffre aussi souvent de la corrosion.

Les pièces sont assez chères mais cassent rarement... Eviter de se fournir chez Subaru France, qui de toutes façons n'a plus beaucoup de stock. Le marché de l'occasion et du neuf est très fourni en Allemagne et en Grande-Bretagne. Certaines pièces sont interchangeables avec l'Impreza (amortisseurs, roulements, pompes de DA, débitmètres, etc).

 

La Legacy est donc un excellent youngtimer pour gens pressés, rare, discret, performant et jouissif à conduire!

 

A aimé

  • Le caractère
  • Les performances
  • Le chant du boxer
  • La tenue de route
  • La fiabilité

N'a pas aimé

  • La finition moyenne
  • Les bruits aérodynamiques
  • La rareté et le prix des pièces

Détail de la note

  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7

Sécurité

  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

Budget

  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

Confort

  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9

Conduite

  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7

Aspects pratiques

  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7

Equipements de série

  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

Qualité de la finition

  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9

Fiabilité

  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5

Ecologie

  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Originalité du design

Rechercher un avis

SPONSORISE

Derniers avis Grande Berline

Forum Subaru Legacy