Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Fiabilité du Kia Sportage 4 : la maxi-fiche occasion de Caradisiac

Fiabilité du Kia Sportage 4 : la maxi-fiche occasion de Caradisiac

Dates clés

  • Janvier 2016 : commercialisation du Kia Sportage 4
  • Septembre 2018 : restylage (boucliers, calandre, feux, nouveaux équipements)
  • Février 2022 : arrêt de commercialisation 
Calculer la cote de ce véhicule

En bref

Le Sportage est pour Kia un modèle très important. Meilleure vente mondiale de la marque pendant longtemps, il l'était aussi en France avant de se faire doubler par le Niro. C'est un SUV compact de 4,48 m de long, concurrent des Peugeot 3008, Renault Kadjar, Citroën C5 Aircross ou autre Volkswagen Tiguan et Ford Kuga.

Il propose des prestations tout à fait convaincantes, pour un rapport prix/équipement qui l'est également. Tout n'est pas cependant parfait, avec un agrément des moteurs moyen, surtout ceux au lancement, quelques égarements de finition çà et là, mais les qualités l'emportent.

Il est en effet bien présenté, à l'intérieur comme à l'extérieur, confortable, habitable, et son comportement sur la route est agréable également. En fait, il est comme le Tiguan ou le Kadjar : pas enthousiasmant, mais homogène.

Et en matière de fiabilité, il profite d'une garantie longue pour rassurer ses propriétaires, et n'a subi que peu de soucis graves et récurrents. Vous les trouverez listés ci-après. En occasion, les prix sont encore assez chers, et on fait des affaires sur les diesels, mais moins les essences.

Caradisiac a aimé

  • L'équipement
  • La garantie 7 ans
  • L'habitabilité
  • Le comportement sain

Caradisiac n'a pas aimé

  • L'agrément des moteurs
  • La qualité de quelques plastiques

Nos versions préférées

  • IV (2) 1.6 T-GDI 177 ISG GT LINE 2WD DCT7
  • IV 2.0 CRDI 136 GT LINE PACK PREMIUM 4WD

Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • L'équipement : il est pour le moins fourni par rapport au prix, y compris en entrée de gamme.
  • La garantie : fixée à 7 ans ou 150 000 km, c'est la plus longue sur le marché, même si elle est limitée en km. Elle est rassurante, car même après la fin de commercialisation, tous les modèles sont encore garantis !
  • L'habitabilité : que ce soit aux places avant, à l'arrière, ou dans le coffre, l'espace est conséquent.
  • Le comportement : il est sain et sans surprise, équilibré, sur tout type de route. Impeccable pour un modèle à vocation familiale. 

Ce qui peut faire hésiter

  • L'agrément des moteurs : le 1.6 GDi 132 essence est un peu léger pour emmener ce Sportage, les diesels 1.7 et 2.0 CRDi, eux, sont assez anciens, peu démonstratifs et assez bruyants et gourmands quand on les exploite un peu.
  • La qualité des plastiques : bien en haut d'habitacle, mais pas mal de plastiques durs et plus facilement rayables en bas. Même si c'est aussi le cas chez les concurrents, c'est à noter. 

Budget

Achat / Cote :

Les prix de vente du Sportage 4 n'étaient pas donnés sur le papier. Mais grâce à un équipement généreux, c'est son "rapport prix/équipement" qui était intéressant. En occasion, il a décoté de façon assez classique, beaucoup moins vite que les modèles Kia des années 90/2000 en tout cas. Les diesels peuvent donner lieu à de bonnes affaires aujourd'hui, tandis que les rares essence sont chers, mais moins bien adaptés. On le trouve à partir de 13 500 € en diesel 1.7 CRDi 115, et à partir de 14 000 € en essence 1.6 GDI 132.

Consommation :

Les blocs essence  GDI et T-GDI ne sont pas spécialement économes en carburant, et malheureusement, les diesels ne font pas de miracles non plus. Seul le plus récent 1.6 CRDi 136 micro-hybride tire son épingle du jeu.

Assurance :

Dans cette catégorie fort disputée, les assureurs resserrent les rangs pour proposer des primes qui se tiennent dans un mouchoir de poche. Tous les modèles coûtent donc à peu près le même prix à l'année, même si ce Sportage est un tout petit peu plus cher que la concurrence française. Cela se joue à quelques dizaines d'euros seulement. 

Prix des pièces :

Attention, elles sont extrêmement chères ! Les bougies de préchauffage, le turbo, les injecteurs, et même les filtres sont largement plus onéreux que chez la concurrence. Et si vous devez un jour changer le filtre à particules d'un diesel, prévoyez de vendre un rein... Il faut être conscient de cela avant un achat en occasion. 

Entretien :

Les moteurs essence doivent passer à l'entretien tous les 15 000 km ou 1 an tandis que pour les diesels, c'est 30 000 km ou 2 ans. Tous les moteurs sont à chaîne de distribution sauf le récent 1.6 CRDi, dont la préconisation de remplacement est fixée à 240 000 km, avec un contrôle prévu à chaque entretien à partir de 120 000 km. Les prix des révisions sont dans la moyenne haute chez Kia, et au final, le coût d'entretien est dans la moyenne haute, surtout pour le 1.6 CRDi.

Fiabilité

Description :

Jumeau technique du Hyundai Tucson, dont nous avons réalisé il y a peu la maxi-fiche fiabilité, le Kia Sportage connaît à peu de chose près les mêmes soucis, au détail près qu'il est sorti un peu plus tard, et donc a pu échapper à certains défauts de jeunesse, et qu'il évite les défauts liés à la carrosserie que peut connaître le Tucson. Au final, il est donc plus fiable en moyenne. Les blocs essence sont parfaitement recommandables, tandis que les diesels, comme souvent, le sont un peu moins. Dommage, car ils représentent 95 % de l'offre. Mais globalement, les mécontents sont rares (tous les soucis cités ont des occurrences faibles), et les prises en charge par la garantie pas trop compliquées à mettre en œuvre, sauf quand cela touche à de la pièce d'usure. Dans ce cas, même si c'est très prématuré, Kia ne veut rien entendre.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Embrayage. Sur le 1.7 CRDi essentiellement, et plus le 115 ch que le 141, casse prématurée possible du système d'embrayage (ressort le plus souvent). Il faut remplacer. Kia participe mais pas toujours complètement. 
  • Boîte DCT-7. Lorsque équipés de cette boîte manuelle pilotée à double embrayage, de rares modèles peuvent souffrir de casse prématurée, parfois dans les premiers milliers de kilomètres. Le défaut de fabrication est patent dans ce cas. Sinon, usure prématurée des actionneurs ou du double embrayage (la boîte broute). Kia remplace en général sans discussion.
  • Vilebrequin. Sur le 1.6 CRDi 136, rares cas, mais identifiés, de casse du vilebrequin. En cause a priori, les tendeurs de courroie le reliant au système micro-hybride.
  • Boîte mécanique. Sur le 2.0 CRDi 136, très rares cas de casse de la tringlerie de boîte de vitesses.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Direction. Bruit en braquage proche des butées, ou remplacement prématurés de la colonne/crémaillère ont pu arriver. Mais c'est rare (le plus souvent sur les modèles essence).

Aspect extérieur :

  • Peinture. De nombreux propriétaires se plaignent de la fragilité de la peinture, sensible aux gravillons. 

Finition intérieure :

  • Rien à signaler à ce chapitre. 

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Pas grand-chose à signaler, si ce n'est quelques allumages du voyant et message d'erreur concernant le LKAS (aide au maintien dans la voie). L'écran multimédia semble avoir moins de soucis de lenteurs et bugs que celui du cousin Tucson. 

Rappel de rectification en concession :

  • Mars 2021. Rappel pour résoudre un souci de risque de court-circuit sur le boîtier de gestion de l'ABS et de l'ESP, pouvant conduire à un incendie. Plus de 40 000 modèles sont concernés, fabriqués entre le 19 mars 2015 et le 23 octobre 2020.

Meilleures versions

En Essence : IV (2) 1.6 T-GDI 177 ISG GT LINE 2WD DCT7

En essence, il vaut mieux éviter le 1.6 GDI 132 ch, un moteur atmosphérique qui est bien à la peine sous le capot du Sportage, par manque de couple flagrant. Il vaut mieux lui préférer le 1.6 T-GDI 177 ch, qui, dopé par son turbo, fait preuve d'un bon agrément, sans consommer beaucoup plus. Mais il est très rare sur le marché, et encore assez cher. Si vous tombez dessus, foncez, d'autant qu'il est très fiable. La finition GT-Line est sympathique de présentation, et très bien équipée, elle lui va comme un gant.
Commercialisation : 2019
Puissance fiscale : NC
Puissance réelle : 177
Emission de CO2 : NC
note :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

En Diesel : IV 2.0 CRDI 136 GT LINE PACK PREMIUM 4WD

En diesel, et même si ce sont des moteurs un peu moins fiables que les essence, cela reste honnête, et si vous vérifiez bien les points mentionnés dans cette fiche, vous éviterez les gros soucis, heureusement rares. Le 2.0 CRDI 136, avec un couple élevé de 373 Nm, s'en sort bien, même si son agrément est en retrait du plus récent 1.6 CRDi (bruit, vibrations). Il est plus homogène que le 1.7 CRDI 115 ch en tout cas. Et il adopte, pourquoi pas, une transmission 4x4, que nous vous conseillons, pourquoi pas, en occasion, surtout si vous partez souvent à la montagne. La finition GT-Line Pack Premium est suréquipée. Nul doute que vous trouverez chaussure à votre pied sur le marché de la seconde main, où il est assez bien représenté.
Commercialisation : 2017
Puissance fiscale : NC
Puissance réelle : 136
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Mots clés :

SPONSORISE

Avis Kia Sportage 4

Sportage 4 IV (2) 1.6 CRDI 136 ISG ACTIVE BUSINESS 4WD DCT7 (2019)

Par Yl1969 le 14/11/2021

Sportage 136 diesel awd dct7 DesignJe suis déçu par la soi disant fiabilité de Kia .Véhicule assez confortable peu bruyant pas trop gourmand 6/7litres au cent , avec laquelle j'ai tracté ma caravane (1300 kg) aisément. Le système awd est rassurant sur les route de montage enneigées (Avec des pneus 4 saisons )Durant la première année le compresseur de climatisation à été changé ainsi que le bouton du frein à main électrique sous garantie Puis vers 80000km, 3 pannes consécutives dûes à des sondes qui ont immobilisé la voiture plusieurs semaines et un changement de pompe de gavage sous garantiePanne sur autoroute qui à nécessité un remorquage. ( voyant moteur allumé perte de puissance )4 bougies de préchauffage changées à 80000 km non prise en charge par la garantie kia pourtant la voiture n'avait que 2 ans et demi. kia france estimant que se sont des pièces d'usure. (Moyenne durée de vie normale au alentour de 100000/120000km)Plusieurs mise au point de la boîte dct7 ont été effectuées car celle-ci vibre à bas régime , ce problème n'est pas encore solutionné. Plusieurs rappels constructeur. À mon sens les voitures kia sont comme toutes les autres marques elles tombent en panne même si celles-ci sont souvent classées en tête du tableau de la fiabilité. Il faut aussi signaler que la garantie 7ans n'est applicable que sur les organes mécaniques le système multimédia et autres ne sont garantie que 3 ou 100000 km ainsi que l'assistance. Les révisions s'effectuent tous 30000km ou 2 ans les prix sont dans la moyenne haute de cette catégorie. .

Essais Kia Sportage 4

Forum Kia Sportage 4

Commentaires ()

Déposer un commentaire