Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Maxi-fiche occasion du Hyundai Tucson 3 : un SUV coréen moins fiable qu'attendu

Maxi-fiche occasion du Hyundai Tucson 3 : un SUV coréen moins fiable qu'attendu

Dates clés

  • Septembre 2015 : commercialisation du Tucson
  • Septembre 2018 : restylage (face avant, planche de bord, hayon)
  • Février 2021 : fin de commercialisation
Calculer la cote de ce véhicule

En bref

Le Tucson, c'est le SUV compact du constructeur coréen, cousin technique du Kia Sportage, et concurrent des Peugeot 3008, Renault Kadjar ou autres VW Tiguan et Ford Kuga. Nous allons nous intéresser ici à la troisième génération, qui reprend le patronyme Tucson après s'être appelée ix35 pour la génération précédente.

Et c'est un bon exemple de la montée en gamme des véhicules coréens. Sans mentir, il n'a pas grand-chose à envier à un Tiguan ou un 3008, en matière d'équipement, de qualité de fabrication, d'espace à bord, de motorisations. Peut-être peut-il tout de même envier le dynamisme du Peugeot, et la modernité de son habitacle. En effet, il est plus placide sur la route, et bien plus classique et sobre de présentation. Comme le... Tiguan !

Proposé en 4x2, 4x4, essence comme diesel, puis avec des motorisations micro-hybrides à partir du restylage de 2018, il laisse un choix assez large aux acheteurs. Et en matière de fiabilité, il fait malheureusement douter du bon niveau des marques coréennes en général. Mais, bien aidé par une garantie de 5 ans kilométrage illimitée quand on l'achète neuf, il se rattrape avec des prises en charges faciles de la part du constructeur. Tout n'est pas rose donc et les soucis qui ont émaillé sa carrière sont ici relevés. Mais au global c'est tout de même un outsider à ne pas oublier au moment de faire sa liste de modèles potentiels en occasion.

Caradisiac a aimé

  • L'équipement
  • La garantie longue
  • L'habitabilité
  • L'insonorisation
  • La présentation soignée

Caradisiac n'a pas aimé

  • Le comportement pataud
  • Le volume de coffre en micro-hybride
  • Les consommations sans micro-hybridation
  • Certains plastiques avant restylage
  • La fiabilité des diesels

Nos versions préférées

  • III 1.6 T-GDI 177 4WD EXECUTIVE DCT-7
  • III (2) 1.6 CRDI 136 N LINE DCT-7

Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • L'équipement : il est très complet, quel que soit le niveau de finition.
  • La garantie : elle dure 5 ans et le kilométrage est illimité. Cela réserve un long moment de tranquillité, et beaucoup de modèles sont encore aujourd'hui sous garantie.
  • L'habitabilité : les passagers arrière bénéficient de beaucoup d'espace sur la banquette. Seul le passager du milieu est un peu moins bien loti.
  • L'insonorisation : que ce soit au niveau des bruits d'air, de roulement, la filtration est très bonne et le confort auditif élevé.
  • La présentation : la qualité des matériaux est bonne et l'habitacle présente bien, que ce soit avant ou après restylage. Mais ce n'est pas gai pour autant. 

Ce qui peut faire hésiter

  • Le comportement : si le Tucson est confortable, il présente en revanche un comportement dynamique en retrait des meilleurs. Il n'aime pas être brusqué.
  • Le volume de coffre avec micro-hybridation : avec les moteurs 100 % thermique, le volume est de 513 litres, mais 459 seulement si on opte pour un modèle micro-hybridé.
  • La consommation : sauf à choisir les moteurs micro-hybrides après restylage, les consommations sont assez moyennes pour la catégorie.
  • Certains plastiques : surtout avant restylage, certains plastiques à bord sont de qualité moyenne. Après restylage, c'est mieux.
  • La fiabilité des diesels : si les essence sont globalement sans reproche, les diesels ont connu quelques soucis, parfois gros. Il faut donc se montrer vigilant.

Budget

Achat / Cote :

Cette génération de Tucson s'éloigne assez nettement de ce que faisaient les Coréens avant, c'est-à-dire de donner autant que les autres pour moins cher. Ses prix sont en effet ambitieux. Mais sa dotation en équipement est redoutable, ce qui en fait un des meilleurs rapports prix/équipement en neuf, avec le Ford Kuga. En seconde main, les décotes sont mesurées, et il reste cher, l'argument garantie longue faisant certainement son effet. Le premier prix en essence tourne autour de 14 000 € pour un 1.6 GDI de 132 ch et 100 000 km en moyenne (2016), moteur pas franchement à l'aise dans le Tucson, et en diesel, ce ne sera pas moins de 12 500 € pour un modèle 2015/2016 de 150 000 km en 1.7 CRDI 115 ch. 

Consommation :

Le Tucson n'est pas un champion de la consommation, aussi bien en essence qu'en diesel. Les versions diesel micro-hybrides après restylage limitent les dégâts, mais on fait mieux chez Volkswagen, ou Peugeot/Citroën. Rassurez-vous, ce n'est pas non plus la cata. Juste que ce n'est pas un point fort.

Assurance :

Globalement, tous les modèles se tiennent dans un mouchoir de poche au niveau des primes d'assurance. Le Tucson est un tout petit peu plus cher que les concurrents français par exemple, mais de quelques euros par an seulement. 

Prix des pièces :

Il faut en être conscient, les pièces détachées du Tucson sont chères, très chères. Sans parler d'un filtre à particules, hors de prix par exemple, mais que l'on ne remplace en général pas si tout va bien, le turbo, l'embrayage, la vanne EGR, les disques sont dans la moyenne haute. On est en moyenne 50 % plus cher qu'un 3008. 

Entretien :

Les périodicités de révision sont de 30 000 km ou 2 ans pour les diesels, et 15 000 km ou 1 an pour les essence. Concernant la distribution, elle est à chaîne sur tous les moteurs sauf le 1.6 CRDI, avec des périodicités de 120 000 km pour un premier contrôle et 240 000 km pour le remplacement, pas de préconisation en temps, ce qui est étonnant. Les tarifs de main-d’œuvre ne sont pas donnés chez Hyundai. Et au final, les coûts d'entretien sont dans la moyenne, sauf pour le 1.6 CRDI, à cause de la courroie.

Fiabilité

Description :

Si les moteurs essence sont globalement épargnés par les soucis, ce n'est pas le cas des diesels. Avant restylage, c'est surtout le 1.7 CRDi qui pose problème, mais après restylage, le plus moderne 1.6 CRDi n'est pas exempt de tout reproche. Heureusement, la garantie 5 ans a bien pris en charge la plupart des défauts ou casse, mais il faut parfois batailler pour l'embrayage, qui est une pièce d'usure. Reste que devoir le remplacer parfois avant 20 000 km est parfaitement anormal. En cas d'achat, soyez vigilants concernant les aléas ici évoqués, et le bon suivi d'entretien en concession.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Embrayage. Sur le 1.7 CRDi, que ce soit en 115 ch ou 141 ch, plus souvent pour la boîte DCT7 que pour la boîte mécanique (mais elle est touchée aussi), de nombreux cas d'embrayage défectueux,usés ou même cassés à des kilométrages très faibles (parfois avant 20 000 km). Hyundai participe aux factures, mais parfois en se faisant tirer les oreilles.
  • Boîte DCT7. Sur les modèles équipés, cette boîte peut présenter un phénomène de broutage et/ou patinage excessif. Cela peut venir des embrayages, des actionneurs, ou d'une boîte entièrement défectueuse. La garantie assume bien.
  • Casses moteur. Le 1.6 CRDi 136, bien que cela reste rare, peut subir des casses pures et simples. Les remplacements sont pris en charge, heureusement.
  • Volant moteur. Sur le 1.7 CRDi 141, rares cas de faiblesse du volant moteur, autour de 100 000 km. À remplacer avec l'embrayage. Encore plus rare, mais possible, sur le 1.6 CRDi 136.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Trains roulant. Sur certains exemplaires, le véhicule tire à droite. Des réglages sont nécessaires.
  • Vibrations. Sur certains exemplaires (bis), des vibrations sont ressenties dans le volant, voire dans la caisse, parfois liées au régime moteur (à partir de 1 500 tours/min, et jusqu'à 1 700 tours/min), parfois liées à la vitesse (entre 110 et 130 km/h). Cela peut provenir d'un mauvais équilibrage, mais aussi du système d'embrayage.

Aspect extérieur :

  • Rien à signaler à ce chapitre. 

Finition intérieure :

  • Rien à signaler à ce chapitre, à part sur de rares exemplaires, quelques bruits de mobilier, ou aérodynamiques.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Multimédia. L'écran multimédia peut parfois se bloquer. Cela reste rare et se résout par des reprogrammations.
  • Serrures. Essentiellement sur les portes arrière, quelques cas de pannes avec nécessité de remplacement des serrures de portes arrière.

Rappel de rectification en concession :

  • Mars 2021. Rappel de modèles sortis d'usine entre février 2017 et août 2020, pour un risque de dysfonctionnement interne du bloc ABS. Cela pourrait provoquer un court-circuit et un incendie sous le capot moteur.
  •  Août 2016. Rappel des modèles 2015 et 2016, pour un risque d'ouverture intempestive du capot moteur en roulant, en raison d'un défaut de la serrure de verrouillage. Le capteur d'ouverture défectueux n'informe pas non plus que le capot est ouvert.

Meilleures versions

En Essence : III 1.6 T-GDI 177 4WD EXECUTIVE DCT-7

En essence, il vaut mieux éviter le très (trop) placide 1.6 GDI 132 ch, et préférer le T-GDI 177 ch. Il va bien au Tucson, même s'il est un peu gourmand, peu aidé par une transmission intégrale. En tout cas son agrément global est de haut niveau. Et la finition Executive, le haut de gamme, propose tout ce qu'il faut en termes d'équipement. Enfin la fiabilité est très bonne.
Commercialisation : 2016
Puissance fiscale : NC
Puissance réelle : 177
Emission de CO2 : NC
note :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

En Diesel : III (2) 1.6 CRDI 136 N LINE DCT-7

Du côté des diesels, mieux vaut éviter le 1.7 CRDi avant restylage, car sa fiabilité n'est pas exceptionnelle. Le 1.6 CRDi 136 est un peu mieux, mais à surveiller aussi sur certains points. Son agrément en boîte DCT7 est en tout cas de bon aloi, et sa consommation plus contenue. La finition N-Line, au look plus sportif, ne manque de rien, et se revendra bien.
Commercialisation : 2019
Puissance fiscale : NC
Puissance réelle : 136
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Mots clés :

SPONSORISE

Avis Hyundai Tucson 3

Tucson 3 III 1.6 GDI 132 CREATIVE (2016)

Par popo94 le 30/04/2022

Catastrophique une honte de l automobile il se donne une image de véhicule fiable mais il n'en est rien svp fuyez cette marque comme la peste je pensais du mal de Renault et Peugeot,je peux vous dire que leur véhicule sont mieux finit et quand même plus fiable.Voiture molle sans saveur gros gros manque de puissance,direction pas plaisante du tout vraiment une horreur Et surtout chargé oublier les routes montagneuseacheter a 32mkm aujourd'hui 54mille elle est au garage depuis une semaine, fuite d huile par l embrayage joint spi volant moteur HS(je savait avant de la ramèner chez Hyundai) 1503 euros de réparation pour un joint spi à 15euros mal monter d'usine et bien sûr plus de garantie constructeur car le véhicule à 5 ans et 8mois donc on va devoir se battre et au vu des avis sur Hyundai c'est très mal engagé.Depuis l'achat de ce véhicule en juillet 2019 à 17500 euros et 32000km déjà une facture très salé pour un pauvre 1.6 gdi de 132 chevauxDu coup également 3 problème jamais résolu(Dur dans la fourchette du levier de vitesse non résolu après 2 passage sous garantie et reconnue a demi mot par le chef d atelier Hyundai "chaque voiture est différente" je m en souvient Encore)La voiture tire a droite depuis l achat et on est nombreux dans ce cas (diesel ou essence)Mousse d isolation des ailes avant et capot manger complètement par les rongeurs car c'est tellement marrant de continuer d'utiliser du maïs pour la fabrication des mousses, mais bon apparemment c'est pas de leur faute donc non pris en charge Bref vous l'aurait compris vraiment une grosse cata pour un véhicule de 2016Mon père a toujours ma Honda civic de 1999 avec 170000 au compteur et avec distribution d' origine et avec ses 90 chevaux en montagne elle rouler mieux et consommée moinEt en plus bien-sûr j'aivendu ma Mazda 3 de 2005 à 165000 km pour 1000 euros à ce pseudo constructeur "automobile" car l embrayage avait laissé ma femme en rade sur l autoroute donc traumatismes et aussi légèrement trop petite avec 2 enfants mais son 1.6 essence était a des années lumières de leur gdi en carton et son nouveau propriétaire a sûrement moin de problème que moiVraiment vraiment vraiment de gros regret et même si il y a prise en charge de la réparation je me débarrasse au plus vite de ce veau sur roue

Tucson 3 III (2) 1.6 CRDI 136 PREMIUM (2019)

Par Jerome23000 le 21/03/2022

Véhicule qui est très séduisant par ses lignes mais également en vie à bord. Espaces extrêmement généreux à l'arrière par exemple. Confort impeccable à l'avant pour le conducteur avec un réglage des lombaires. Le véhicule est très souple et la.sellerie ne fait pas mal au derrière. Niveau équipement technologique on notera l'android auto et Apple car play. Tout fonctionne très bien. (Mis à part messenger pour ma.part mais peut être problème de téléphone.Dans la version premium les équipements de sécurité sont très fournis...avec la détection angles mort très réactives ainsi que la détection d'obstacle ou piétons ou véhicule à l'arrière lors des manœuvres.....même un peu trop réactive.(mais réglable)Détection collision très reactive avec freinage intensif.La commutation feux de routes et croisement très appréciable et réactive.Insonorisation très réussie....tient très bien la route et niveau consommation c'est très correcte. Après avec le 136ch si on appuie...ça boit vite. Au passage je conseille cette puissance car le véhicule est lourd.Passons aux points négatifs...oui pour moi il y en a.C'est essentiellement au niveau régulateur limiteur de vitesse que ça se passe.En effet...le régulateur lorsque vous l'enclenchez par exemple à 110km/h....votre vitesse va tout d'abord baisser à 105 voir 100km/h avant de revenir à 110 puis lors des trajets j'ai remarqué que le régulateur était sans arrêt en train de se corriger....de 5 à 7km/h parfois...alors en plus ou en moins....Oui je sais c'est selon la route. .mais auparavant j'avais un 3008 (les anaciens) et le régulateur était beaucoup plus fiable. Imaginez quand vous doublez à 115....puis demande régulateur à 110...mais vous passez à 100....le.mec que vous avez doublez vous redouble avant...Puis le limiteur qui pour moi est LA GROSSE DÉCEPTION. Alors je compare avec le 3008 ....ce dernier même en descente (légère évidemment) bloquait et même freinait pour rester à limite....ici...emballement très rapide incontrôlable....mais si ce n'était que ça....Avec le 3008 vous demandiez 50...même si vous appuyez sur la pédale...ça reste à 50...il fallait enfoncer à fond et sentir le petit cran qui faisait sauter le limiteur....avec le Tucson...même pédale avec le cran....sauf que...même si vous appuyez .....ça s'emballe....vraiment très énervant. Alors peut être que m ancien 3008 était bizarre mais je peux vous assurez...que quand je demandais une vitesse limite..il fallait ou une descente très marquée mais vraiment...ou que j'appuie à fond sur la pédale....j'étais serain quant aux radars....avec le tucson pas du tout.....très déçu.Après voilà le.seul bémol que je trouve.Sinon vous pouvez y aller les yeux fermés. Mais à cause de se limiteur regulateur moins précis que ce que j'avais avant je changerai dès que possible.

Tucson 3 III (2) 1.6 CRDI 136 HYBRID 48V N LINE EDITION DCT-7 (2020)

Par Carréfrais le 26/10/2021

Moteur cassé à 35000, voiture de fonction, mon entreprise en a 3 en LLD et les trois moteurs ont cédés.La voiture est restée quatre mois en concession en attente de pièce, depuis que je l'ai récupérée une forte odeur de gaz d'échappement dans l'habitacle, en remontant le moteur, ils ont remis les injecteurs avec les anciens joint pare-feu déjà écrasés alors je la ramène à chaque injecteur qui fuit.Le double embrayage beugue régulièrement, il se met à patiner fortement, il faut vite couper le moteur et redémarrer sous peine de mettre la transmission en surchauffe et de rester sur le bord de la route pendant 20 minutes. Problème rencontré sur les trois voiture de l'entreprise, double embrayage remplacé sur l'une d'elle.Avec cet hybride nous sommes au summum de l'hypocrisie écologique, le moteur est trop faible pour le poids de la voiture, à chaque montée sur l'autoroute la boite rétrograde de deux rapports, le régime taquine la zone rouge et la conso s'envole à 15 Litres au cent, repasse en 7 et se mets à patiner et surchauffe. Je conduis des boites auto depuis plus de 20 ans et c'est le premier modèle ayant une jauge de température de transmission...La marque est donc consciente du problème dès sa genèse.8.3 litres au 100 km à 130 km/h au régulateur sur l'autoroute, ce n'est pas dans l'ère du temps !Sinon cette version est sur-équipée et très confortable

Essais Hyundai Tucson 3

Forum Hyundai Tucson 3

Commentaires ()

Déposer un commentaire