Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Tout sur Mercedes Classe S 4

Mercedes Classe S 4

Note des propriétaires

17,6/20

Commercialisé : de 1985 à 1999

Prix non communiqué...

Motorisation : Essence, Diesel

Emission de CO2 g/km*

*Norme NEDC
Essais (0)Avis (4)Fiche fiabilité (0)Fiches techniques (0)

Sur le forum

SPONSORISE

Avis Mercedes Classe S 4

Classe S 4 IV 420 BVA (1995)

Par  le 06 Mars 2017 à 04h23

S 420 «coupé» W140 de 1995, acheté aux alentours des 90000km en 2005 et conservé 2 ans.Aucun rapport possible avec la gamme descendante des CL W215.Véhicule lourd (2,3T) et très souple dans son comportement dynamique, la prise de roulis est limitée mais le véhicule s'écrase sur des suspensions pas assez fermes lors d'enchainements de virages, par exemple en descendant des cols tortueux.La direction assistée est particulièrement douce, brève sensation de flou au train avant lors des accélérations.Suspension classique à amortisseurs passifs & ressorts, ici point d'ABC et autres AIRMATIC qui tombent en panne tous les quatre matins...Le 4.2 est volontaire et le couple est présent dès la moindre pression sur l'accélérateur, par contre la sensation d'accélération n'a rien d'impressionnante, là encore le poids est présent et la boîte 5G-Tronic se montre très adaptée à tous les régimes moteur.Aucune panne mécanique à signaler, véhicule solidement construit, l'intérieur est lui aussi robuste, luxueux mais pas fragile, tout est «gros» (gros accoudoirs, gros appuis-tête, gros boutons de commande, etc.).Une fiabilité électronique absolue, Mercedes des années '90 dépourvue de multiplexage, c'est-à-dire avec une connexion filaire réelle par fonction/gestion d'élément et non pas un seul faisceau pour 150 informations électroniques, source de pannes/surcharges des calculateurs.La seule partie délicate sur cette voiture reste la carrosserie, très peu d'éléments en plastique hormis les bouclier avant/arrière & les rétroviseurs, le reste est en tôle donc en cas de choc : un bon carrossier est nécessaire, la face avant est complexe à refaire, notamment au niveau de la jonction des ailes avec le bouclier avant.Les options sont classiques, sièges électriques chauffants, toit ouvrant, système audio Blaupunkt, etc. sans oublier le double vitrage ainsi que les ceintures qui viennent électriquement sur votre côté externe pour éviter d'aller les chercher sur le montant arrière... effet «luxe» garanti.La consommation reste vraiment raisonnable, de mémoire vers 11l/100 en pataugeant dans le trafic urbain.Quitte à prendre un 420, autant prendre le 500, mieux équipé et plus puissant eu égard au poids.Le 420 reste une version vraiment à part, difficile désormais à trouver.Lire la suite de l'avis»