Publi info

Tout sur Nissan 200 Sx S13

Nissan 200 Sx S13

Note

des propriétaires

13,9/20

Prix non communiqué...

Disponible en : Essence

Emission de CO2 g/km

Essais (0)Avis (2)Fiche fiabilité (0)Fiches techniques (0)

Sur le forum

Avis Nissan 200 Sx S13

 

200 Sx S13 S13 COUPE 1.8 TURBO (1992)

Par  le 23 Février 2012 à 11h44

Voilà maintenant 7 ans que je roule avec ma 200SX RS13 phase 2 (1992).Tout a commencé, lorsque j’ai vu des clips de drift japonais sur le net. Je me suis mis alors à chercher une propulsion joueuse, fiable et pas trop onéreuse. Au final, face au prix ridicule d’une RS13, les atouts de la concurrence (Porsche 944, Bmw M3 E30, Peugeot 505 Turbo…), deviennent minimes.Cette petite sportive a tout d’une grande, un capot long, des phares escamotables, un habitacle étroit ambiance cockpit, et une de caisse faible. Elle était plutôt bien équipée pour l’époque : ABS, direction assistée, vitres électriques, disques avant et arrière, rétroviseurs électriques, sièges « look » baquet.La petite Nissan est une bonne routière, avec un coffre énorme (pour un coupé j’entends) et une suspension souple d’origine. Elle est très agréable à conduire en ville, comme sur autoroute. Je consomme 10L/100km en moyenne, et un 12 à 13L en conduite rapide. C’est élevé, mais pas disproportionné pour une petite sportive. Mon pote avec une C3 1,6 110ch (essence bien sûr) consommais 10L et était loin de pouvoir de me suivre…Dès que le turbo s’active (vers les 3000 tr/min), le moteur (CA18DET) devient alors une vraie bête, qui monte dans les tours sans rechigner. Les 170ch sont violant et facile à gérer à la fois, on prend très vite du plaisir à doser l’accélérateur, pour s’offrir quelques glissage au simple démarrage d’un stop.Parlons maintenant de la fiabilité du moteur. Un entretien régulier est OBLIGATOIRE (changement d’huile tous les 5000km, et démarrage à froid en douceur). J’ai fait les frais de ma jeunesse et ainsi cassé un coussinet de bielle. Car le moteur de 1992 (et oui il est plus tout jeune), n’a pas de carter sec comme nos sportives modernes, et donc l’huile se balade et peut déjauger (une vielle huile tarde à revenir sur la crépine de la pompe à huile, et à 7500 tr/min, les coussinets se retrouvent rapidement à sec !). Mais une fois que j’ai pris connaissance de mon erreur, plus de problèmes. J’ai aujourd’hui 175 000km au compteur.Globalement c'est une très bonne voiture à sensation et bon marché, qui comme toute ancienne nécessite certaines attention. Mais le meilleur indicateur étant que je souhaite la garder le plus longtemps possible !
Lire la suite de l'avis»