Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Vos 28 avis Suzuki Swift 2

12,5/20

(28 avis)

Avis Suzuki Swift 2

Ordre de tri

Swift 2 II 1.3 DDIS 70 GL 5P (2007)

Par  le 09 Octobre 2017 à 00h30

Une voiture à VOMIR, et le mot est faible !! Je vais tout vous raconter tel que ça s'est passé depuis le 24/07/2016, date où je l'ai échangée contre mon ex voiture. Je suis jeune conducteur et j'avais avant elle une Peugeot 106 1.5D de 1998 avec 280 000Km, qui tournait comme une horloge. La 106 vieillissant inévitablement, je songeais à la changer pour plus récent, un modèle de 2006 minimum. L'ancien propriétaire de la Swift assez âgé souhaitait une voiture pas chère en assurance et pratique en ville, je lui ai donc proposé la mienne + 500€. Pour l'instant je paraissais gagnant, on essaie donc mutuellement les auto et on signe les papiers de vente. Pour info, il s'agissait d'une Suzuki Swift 5 portes 1.3DDiS 70cv de 2007 avec 155 000Km. L'ancien proprio avait effectué tous les entretiens nécessaires avec facture et moi aussi donc jusque là tout va bien.Dès le premier jour où je roule avec j'essaie d'ouvrir ma vitre côté conducteur, et là rien ne se passe. Nous étions en été et il faisait 27 degrés dehors (donc 30 à l'intérieur). Soit, j'ouvre la vitre côté passager en me disant qu'il fallait que je répare la mienne un de ces jours car c'est pas vraiment pratique notamment sur autoroute avec péages. La vitre fonctionnait parfaitement durant l'essai. Le lendemain je commande la pièce chez Suzuki Anzin (la concession la plus proche de chez moi), le lève vitre me reviendra à 80€, avec une bonne logistique de leur part je le réceptionne le lendemain et première surprise je reçois un squelette de lève vitre sans moteur dessus mais d'après eux le moteur n'est jamais fourni avec, il fallait le préciser au moment de la commande, soit j'avais vraiment pas envie de me prendre la tête avec eux... Je commande le moteur en casse : 30€ contre 60€ chez Suzuki. Une fois monté, ça ne fonctionne pas et après avoir vérifié tous les fusibles j'en arrive à la conclusion qu'il s'agit de la platine où sont les boutons je (re)retourne chez Suzuki la commander et là horreur !! 120€ pour cette pièce made in China qui coûte à peine 10€ à produire, bref je pars de suite, je zyeute sur Ebay, et pareil je commande dans une casse pour 40€. Après avoir tout monté le carreau descend et remonte normalement ... ENFIN !!! Cette première mésaventure m'aura coûté 150€ !Après la vitre le premier jour, c'est en fin de semaine que je découvre à 5h30 du matin en partant bosser que la boite de vitesse accroche quand on rétrograde de la 3e à la 2nde, le phénomène était très présent à froid, moins à chaud mais il persistait tout de même. Après avoir parcouru les forums, nouvelle claque, je constate que la boite de vitesse est une maladie de la Swift et que la mienne serait pour ainsi dire une "miraculée" car pour certains cette dernière a cassé à 30 000Km, pour rappel une boite est censée durer au MINIMUM 250 000Km !!! En me renseignant plus précisément sur cette fameuse boite foireuse qui équipe la Swift, je constate qu'il s'agit des synchros déjà en fin de vie ! Pour info, cette boite ne vient pas de Suzuki, il s'agit d'une boite Général Motors/Opel ref GM 12992510, en voyant la provenance de la boite j'ai tout de suite ressenti les joies de la mondialisation et tout de suite compris pourquoi son endurance était archi nulle, déjà sur les BMW X5 les boites automatiques GM étaient connues pour leur fiabilité désastreuse alors ne demandons pas la fiabilité des manuelles ! GM c'est l'Amérique et qui dit Amérique dit rentabilité au détriment de la qualité, ceci explique cela ! Je décide quand même de me rendre en concession pour faire une vidange de cette boite avec additif anti usure Mecacyl, ça ne pouvait pas faire de mal et il s'agira d'un "pansement" (pansement à 130€ quand même) le temps pour moi de me préparer financièrement au pire : faire remplacer cette boite pour 1500€ (chez un mécano indépendant). Finalement j'ai trouvé l'astuce miracle qui m'a évité de la faire remplacer par hasard, bon ça vaut ce que ça vaut mais si ça peut aider quelqu'un pourquoi pas je la donne volontiers. Quand vous souhaitez repasser en 2e depuis la 3e, faites semblant d'enclencher la 1ère qui, évidemment, ne passera pas question de sécurité puis passez la 2e et normalement ça passe sans accrochage ! Magie !! Mais bon ça reste anormal de rétrograder ainsi, mon auto école ne m'a jamais appris comme ça ^^'.Après ces 2 pannes et une petite semaine de trajets quotidiens pas grand chose à dire à part un petit creux en dessous de 2000 tours apparemment caractéristique du 1300cc de Fiat, et oui vous avez bien lu, moteur Fiat inside ! De nouveau vive la mondialisation ! Je pensais acheter japonais en l'achetant et bien non, moteur italien, super, on continue dans les réjouissances ... Mais bon d'un côté, je me console finalement en me disant que je pourrais avoir acheté pire encore, un dCi Renault par exemple.En hiver, je décide de passer le diagnostic dessus car le petit voyant voiture + clé anglaise était allumé, et finalement j'obtiens le code P0683, encore une fois un code très caractéristique de chez Opel (les chiens ne font pas des chats), je remplace alors en conséquence les bougies de préchauffage par 4 Denso neuves (la marque de première monte de Toyota) mais le voyant reste allumé. Encore 70€ en plus dans le baba ! Soit, le voyant restera allumé et tant pis car il ne gênait pas le moteur.En janvier, après un trajet banal je gare la voiture sur un parking et 1 petite heure après impossible de redémarrer, immédiatement je m'imagine les pires des scénarios, avec un moteur Fiat tout est possible après tout : Calculateur HS, Pompe à injection HS, 1 ou plusieurs injecteurs HS, moteur serré... Je n'avais, en aucun cas pensé à une panne d'essence car la jauge affichait encore 1/4 dans le réservoir, une honte une panne de ce type sur une auto d'à peine 10 ans, et je n'imagine pas la situation si cette panne me serait arrivée sur autoroute ! Je remets donc 20L de gasoil et ça repart, par chance une station essence était juste à côté ! A défaut d'avoir évité de tuer l'injection à cause de la panne sèche j'y aurai quand même laissé ma batterie, encore 90€ ! D'ailleurs, parlons-en du carburant, la voiture était un véritable PUITS SANS FOND !! Et je précise que tout tournait normalement, aucun voyant moteur allumé ni code défaut injection ou turbo signalé, je tournais à 8.5L au 100Km en moyenne, je n'ai jamais fait tourner la clim par peur des 10L au 100Km, je préférais encore suer comme un porc ! Une pure aberration, Suzuki annonçait 5.5L au 100Km je n'en ai jamais vu la couleur ! Je leur ai tout de même posé la question et voilà leur réponse : "Votre consommation dépend du relief de par chez vous, de vos habitudes de conduite, de la force du vent frontal quand vous roulez." C'est qu'ils ont embauché des astro-physiciens chez Suzuki pour répondre ça ! Non mais la blague, en habitant Valenciennes dans le Nord, je ne pense pas que je sois régulièrement confronté à des montées de pics enneigés, ou à d'importants blizzards qui freineraient mon auto, et pour ma conduite au vue de cette consommation je me suis mis à rouler en sous régime tous le temps, je ne dépassais plus les 1500 tours, alors je ne roulais pas comme un fou loin de là ! Qu'ils disent plutôt qu'ils ont aucune solution ouais !En février je décide de changer l'embrayage et là pareil, nouvelle claque ! Kit embrayage 450€ + 500€ car il faut aussi en profiter pour changer le volant moteur bi masse en même temps sur ce type d'auto, 950€ les pièces d'embrayage c'est hors de question, j'ai donc pris un kit Valéo 4P à 450€, que je recommande par ailleurs, car je n'ai ressenti aucune différence, hormis le prix ! Une fois monté par un mécano indépendant cette opération m'aura coûté 700€. Pour le coup, il est vrai que l'embrayage avait bien duré pour sa part car il était d'origine.-Mi février, lors des phases d'accélération notamment sur les bandes d'insertion sur autoroute je me rends compte que la voiture fume un beau nuage noir/gris dès qu'on lui demande un peu de reprise ou de punch. Sans surprise et de nouveau excédé par une nouvelle panne je me dis allez hop, vanne EGR HS ! Prix pour la changer chez Suzuki : 860€ !! Très bien, encore une fois elle restera ainsi et tant pis, si bien le voyant moteur n'est pas allumé donc c'est que ça va à priori.En mars 2017 commence le diesel-bashing en France, et commence une prise de conscience en moi : Pourquoi tu t'entête à refaire cette poubelle alors que d'ici 3 petites années, au vue de sa norme EURO 4 et de sa vignette Crit'Air 3 elle ne pourra plus rouler ? En plus avec tout ce qu'elle te prend en frais pourquoi ne pas la laisser croupir semaine après semaine sur le trottoir et prendre le tram pour aller travailler ? Plus écolo, et bien moins cher c'était acté, je me suis donc refait une carte transport en commun pour 13€ par mois avec mon tarif demandeur d'emploi défiant toute concurrence, seule ombre au tableau, comme je bosse en grande distrib je finissais parfois à 22h, mais pas grave je repartais chez moi à pied pendant 45 minutes et j'étais fier ! (Je passais juste pour un psychopathe auprès de mes collègues mais c'est rien mdrr.) Finalement grâce à Suzuki j'ai perdu du poids et gagné/sauvé de l'argent ! De temps en temps je la faisais tourner tout en la laissant stationnée (à peu près 1 fois chaque semaine) histoire que le moteur ne reste pas bloqué. C'est d'ailleurs en avril que j'ai pu constater que la chaîne de distribution claquait fortement, encore une panne ! Mais pareil, j'ai laissé couler mais bon ça promet pour une pièce qui est censée faire la vie du véhicule, BRAVO FIAT ! Le moteur avait 160 000Km. Et enfin pour couronner le tout, je me suis aperçu que le turbo ou le moteur mangeait de l'huile sans raison, pareil je n'ai rien réparé ! Le plus comique avec cette auto c'est que même en ne roulant pas avec elle tombe en panne ! Du jamais vu !Et bien pendant tout ce temps, que faisais-je sans voiture me diriez-vous ? Et bien je plaçais toutes mes payes pour reprendre une ESSENCE de 2012 minimum, avec moins de 40 000Km, en étant encore chez mes parents ce fut chose aisée. J'ai opté pour une petite Hyundai i20 de 2013 Pack Inventive Limited 29 000Km 1.2 86cv, encore sous garantie et achetée chez Hyundai d'occasion, pastille Crit'Air 1. Evidemment, avant l'achat je me suis bien documenté sur le moteur qui lui était associé, car oui, je ne voulais certainement pas racheter du FIAT version essence ! Et pour l'instant que lui reprocher à part la qualité des plastiques ? RIEN ! Et ça fait tellement du bien, tellement de bien de pouvoir rouler sans avoir la crainte de tomber en panne ! Et en plus elle consomme encore moins que mon ancienne Swift diesel ! 7.0l au 100km en usage urbain, rappelez vous j'étais à 8.5L avec la Suzuki pour le même parcours ! Le moteur Kappa qui motorise la Hyundai est ultra silencieux et c'est juste bluffant ! Je ne dirais pas non plus qu'il est surpuissant mais il est suffisant et après tout je ne lui demande pas beaucoup, juste qu'il tourne bien et soit un minimum confortable au quotidien.Jamais ma brave petite 106 diesel malgré son âge (20 ans) et son kilométrage ne m'a causé autant de problèmes ! Elle ne consommait pas la moindre goutte d'huile entre 2 vidanges, démarrait par tous les temps, n'avait aucun souci d'embrayage ni de boite, ne consommait rien (4.5L au 100Km) et encore je tirais pas mal dedans ! D'ailleurs elle vient de passer fièrement les 300 000Km avec son nouveau propriétaire que je croise encore parfois ! Ah et j’oubliais, contrairement à la Swift, sa peinture est encore très belle et ne saute pas !Pour finir mon roman ^^ la Swift a été vendue pour la somme symbolique de 1500€ et à ce prix elle a directement trouvé un repreneur à qui j'ai bien évidemment fait signer une décharge de responsabilité en cas de pépin(s) mécanique(s) !! BON DÉBARRAS !!!! Si bien c'était soit ça ou la benne dès que la prime à la casse aurait été conséquente !Donc si je peux me permettre un conseil qui sauvera votre porte feuille et vous évitera bien des contrariétés, n'achetez pas de SUZUKI, de FIAT, d'ALFA, de LANCIA, d'OPEL, de CHEVROLET, de SAAB, en bref fuyez toutes les SUZUKI, toutes les italiennes, et toutes les autos du groupe GENERAL MOTORS, toutes alléchantes d'apparence et de par leur prix, mais truffées de vices cachés que le constructeur niera sans gêne !!!!!
Lire la suite de l'avis»

Swift 2 II 1.3 VVT 92 GL 3P (2010)

Par  le 23 Décembre 2016 à 18h40

J'ai eu cette Suzuki Swift neuve, une sorte de déstockage pour préparer l'arrivée de la génération suivante.La remise sur le tarif catalogue était importante et la voiture était très bien placée niveau tarif, du coup.La GL a deux airbags frontaux uniquement, une clim' manuelle, des enjoliveurs 15 pouces, mais le look est quand même sympa et l'auto n'est pas chère.La GLX y ajoutait les antibrouillards avant, la peinture métal, les jantes alliage, le démarrage sans clé et la clim' automatique. Egalement, des airbags latéraux en plus des 2 frontaux.A la conduite la direction est assez directe ça a un côté karting, mais on observe des variations de l'assistance si on change de cap plusieurs fois rapidement, c'est parfois gênant en conduite rapide.La sensation de l'accélérateur est un poil artificielle (électronique), le freinage n'est pas désagréable (il paraît que les disques de frein sont fragiles cependant), la pédale d'embrayage est douce et dosage facile, mais elle finit par couiner même après graissage en différents endroits. Agaçant.La commande de boîte était un point noir sur mon modèle. Accrocheuse, surtout à froid, elle m'a fait pester contre la voiture. La boîte de vitesses est réputée fragile sur les versions essence.Le moteur est doux mais un peu creux à bas régimes. Il aime bien pousser dans les tours, c'est un 1.3L 16v essence de 92ch et 116Nm. Bien moins coupleux que les équivalents français, cependant il est sobre et agréable quand même. Il faut aimer les petits moteurs essence. Il est donné pour 5.9L/100km en mixte. J'étais autour de 6.5L/100km (6-7-7 route/ville/autoroute) sans "écoconduire". Par contre le réservoir fait 45L et le voyant réserve s'allume quand il reste 11L. C'est un peu court mais on s'adapte une fois qu'on sait combien il nous reste.Le confort des sièges est bon, on fait monter 4 passagers de taille moyenne sans souci, c'est sympa pour les copains.Les suspensions sont un poil sèches sur les petits détails (fort bruit sur les pavés!!!) mais ont un bon amortissement pour les gros reliefs. Par contre la voiture prend un peu de roulis parfois.Il faut le noter lors des transferts de masse en conduite rapide : virages, mais aussi freinage appuyé.L'insonorisation est très correcte, à part que des bruits d'air apparaissent sur autoroute. Normal, surtout avec les rétroviseurs des autos modernes.Juste un bémol : quand on ouvre les fenêtres les bruits d'air sont très vite très gênants. D'autres voitures avec le même angle parebrise-toit ne m'ont pas fait la même impression.De plus, les rangements sont un poil limités : boite à gants XXS, bacs de portes ridicules, et même le coffre est assez juste.La sono offre un CD MP3 et une radio sympas, la qualité n'est pas mirobolante mais c'est assez dynamique.On a un volant 3 branches look cuir avec des commandes radio, des compteurs agréables à régarder, l'ambiance nocturne est blanche et rouge, c'est sympa.La finition est légère : plastiques se rayent et remuent quand on appuie dessus, tissu des sièges se détend, moquette s'abîme à vue d'oeil => tapis de sol indispensables. La peinture a un vernis fragile, la tôle est fine et s'enfonce parfois irrémédiablement si on s'appuie dessus (capot/hayon), mais la voiture est légère -moins d'une tonne- donc ceci explique peut-être cela...Assurance : prix intermédiaires, c'est une japonaise.Entretien en garage : tarifs très corrects. Vidanges tous les 15.000km, le moteur est très fiable.En revanche j'ai eu une panne de boîte de vitesse vers 25.000km et il a fallu changer des éléments (sous garantie).Les pneus ne sont pas bien chers (15 pouces), la voiture ne les mange pas vite, idem pour les plaquettes de frein.J'ai fait 3 ans et 60.000km à bord avant de la vendre. Hormis les matériaux intérieurs qui vieillissent moyennement bien, la ligne extérieure est toujours agréable à regarder et la voiture donnait l'impression d'être fraîche.Mon impression a été vraiment ternie par ce souci de boîte de vitesses (levier désagréable et panne prématurée) mais j'ai bien aimé cette voiture (c'était ma première) et j'y repense souvent quand j'en croise une dans la rue.Je n'ai eu aucun souci à la vendre, en 10 jours, et à un prix très correct.Elle a aussi existé [ sans parler de la Swift Sport ;-) ] en version DDIS (diesel Fiat 1.3 70/75ch) un peu plus chère à l'achat mais c'est un oiseau (4 à 5L/100km), et le côté turbo diesel peut être plus facile à conduire.Attention, c'est un bon moteur mais ils ont rencontré quelques soucis d'injecteurs, etc.
Lire la suite de l'avis»

Rechercher un avis

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE