Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Tout sur Suzuki X90

Suzuki X90

Note

des propriétaires

13,8/20

Prix non communiqué...

Disponible en : Essence

Emission de CO2 g/km*

*Norme NEDC
Essais (0)Avis (2)Fiche fiabilité (0)Fiches techniques (0)

Sur le forum

SPONSORISE

Avis Suzuki X90

X90 (1997)

Par  le 22 Mars 2019 à 20h34

Si vous ne voulez pas lire un avis plus ou moins constructif sur une voiture que vous ne verrez sûrement jamais, passez votre chemin. Sinon, je vous invite à perdre 2 minutes de votre vie à lire cet avis.Bon... c'est un peu un ovni. Il n'y a pas un jour où cette voiture n'attire pas au moins un regard de la part d'un automobiliste ou d'un piéton quand on est au volant de ce truc. Et il y a de quoi !Je suis sans doute l'unique personne en France à avoir commencé à conduire avec ce "SUV-citadine-compact-4x4-voituresanspermis-toutterrain"...Honnêtement, quand on voit pour la première fois une Suzuki x90, on peut se poser des questions : mais d'où vient cette voiture ? Pourquoi elle ne ressemble à aucune autre ? Comment se fait-il qu'une voiture aussi bizarre possède à la fois un pare-buffle et un aileron ? Comment se fait-il que cette Suzuki qui ressemble à un une voiture sans permis tunée fait le bruit d'un 4x4 Land Rover des années 2000 ? Comment ça se fait qu'il n'y a pas le logo Suzuki à l'arrière (la marque nippone aurait honte de le mettre)? Et c'est ça le problème (ou du moins ce qui est drôle) avec cette voiture, c'est que ça va trop loin au niveau concept, niveau idées, niveau questions. On se fait trop d'idées sur cette x90 qui, vue de l'extérieur pose problème esthétiquement, mais qui, volant en main, se rapproche pourtant de l'idéal du "tout-terrain compact" de la fin du 20ème siècle.Bon, trêve de balivernes. Vous voulez savoir ce qu'on trouve à l'intérieur ? Eh bien, pas grand chose, et c'est à la fois normal... et inquiétant.Depuis le siège pilote, on se dirait qu'on est pourtant pas mal posé : on est posté haut (large champ de vision du coup), le levier de vitesse qui est grand (facile à attraper, mais qui, sur le mien, est devenu rude, la 1ère est des fois capricieuse à passer), des vitres électriques ! Oui oui ! Bon, c'est sûr, quand on est bord d'un x90, il vaut mieux se concentrer sur la route que sur l'habitacle, car derrière les sièges, il n'y a rien. Ah si, on peut donner un nom à ce vide, c'est un gros morceau de plastique qui fait office de frontière entre le coffre et les sièges ! Si c'est pas beau ça.Sinon, c'est un véhicule des années 1990 donc pas d'électronique, tout est mécanique (quelque part je suis fier d'être passé par là pour une première voiture !), pas de clim, une radio de série (qui ne marche plus hein, faut pas déconner la voiture a 23 ans), un volant de camion qui fait 10 mètres de large, une direction assistée de première version (vous devinerez qu'une direction assistée de 1997 n'a pas la même efficacité qu'une de 2019) et même un airbag (juste côté conducteur, faut pas abuser hein).Et puis il y a ce fameux second levier, qui n'est pas un levier de vitesse. J'ai 19 ans à l'heure où je rédige ce pavé qui sera lu par 3 personnes, donc je ne suis pas un pro du 4x4, mais je vais quand même appeler ça un levier. Un levier qui permet de passer de 2 à 4 roues motrices ! Eh oui, c'est un vrai 4x4 ! En plus, incroyable, il y a deux modes de 4 roues motrices : le 4L et le 4H. Le 4L permet de rouler avec une accélération digne d'une Ferrari (je rigole même pas, c'est vrai) car ce mode fait monter les Tour/minutes d'une manière stratosphérique, autant dire que la 1ère vitesse ne sert à rien et que la voiture roule en 5ème dès 40 km/h en pleine ville, sans doute le meilleur moyen de faire crier le moteur dans un centre-ville et d'attirer l'attention de tout le monde ! Et puis le 4H... bah c'est l'inverse ! Obligé de rouler en 1ère jusqu'à 30 km/h pour être bien dans les Tours, et la 5ème... eh bien on la passe uniquement sur l'autoroute quand on roule à 130, sinon on reste en 4ème (voire en 3ème) ! Donc autant la x90 ne ressemble à aucun 4x4 tout terrain et n'a aujourd'hui plus aucune crédibilité sur la route, autant je peux vous affirmer, du haut de mon jeune âge, que cet ovni m'a permis de rouler sur 20 cm de neige et sous une "météo alerte rouge pluie et inondation" en tout tranquillité grâce aux 4 roues motrices et à ces 2 modes monstrueux !Honnêtement, la Suzuki x90 est en soi une voiture absolument unique, autant vue de l'intérieur que de l'extérieur. Une voiture esthétiquement au look moche, bizarre ou au mieux amusante, dont je me suis séparé sans beaucoup de regrets pour m’élever vers la Peugeot 207, mais qui restera pour moi comme un 4x4 qui a été, juste à cause de son look, boycotté et critiqué jusqu'à la moelle. C'est sans doute pour ça que je n'ai croisé qu'une seule fois une autre x90 sur la route, et ce n'était même pas en France, mais lors d'un voyage en Finlande, dans un petit village paumé dans la cambrousse qui s'appelle Teijo, et dont j'ai dû m'y reprendre à deux fois lorsque j'ai aperçu ce x90 finlandais tellement je n'y croyais pas mes yeux.Donc oui, cette voiture a eu une destinée tragique pré-définie, oui, elle n'est vraiment utile que sur les routes non-goudronnées finlandaises, non je n'ai pas choisie cette voiture quand j'ai eu mon permis, non son look ne fait pas rêver et non ce n'est pas la meilleure voiture du monde, mais sérieux, ce n'est pas la pire non plus, et je suis fier d'avoir commencé mes premières années de conduite avec la voiture la plus bizarre du monde !Lire la suite de l'avis»