Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Un rappel pour le Toyota Proace

Clone technique des Citroën Jumpy/SpaceTourer et Peugeot Expert/Traveller, l’utilitaire de milieu de gamme de Toyota rencontre un problème lié à la sécurité.

Un rappel pour le Toyota Proace

Longtemps très discret sur le marché européen du véhicule utilitaire, où il ne commercialisait que le Hiace, Toyota possède désormais une gamme complète de modèles destinés à un usage professionnel. Ce développement a été rendu possible grâce à un accord avec PSA, devenu depuis Stellantis.

Parmi les utilitaires que le groupe franco-italien fourni au géant japonais, on trouve le Proace, un véhicule de gamme moyenne, équivalent au Renault Trafic ou au Volkswagen Transporter. Les exemplaires de ce modèle assemblés entre le 21 novembre et le 15 décembre 2021 sont actuellement rappelés pour un défaut lié à leurs appuie-tête.

Sur les versions dont la première rangée de sièges suit la configuration 1+2, les coussins de la banquette deux places peuvent connaître une défaillance de leur système de verrouillage. En cas de choc ou de forte décélération, ils peuvent ainsi se détacher de la banquette et occasionnés des blessures aux occupants.

Les propriétaires des modèles concernés, qui ont été homologués sous les types CE e2*2007/46*0538 suivis de *18 ou *19 sont actuellement contactés directement par le constructeur. Ils doivent prendre rapidement rendez-vous chez leur concessionnaire afin de procéder à un contrôle et à la correction du système de verrouillage des appuie-tête. Ce rappel est connu en interne sous la référence 22SMD-046.

En savoir plus sur : Toyota Proace 2

SPONSORISE

Actualité Toyota

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire