Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
 
S'inscrire

Audi A3 2 (II)

Publié dans Guide fiabilité > Autres actu fiabilité

par

Audi A3 2 (II)

Dates clés

  • Commercialisation : juin 2003 - Restyling de carrosserie sur les 3 portes (à l'avant) : juillet 2005 - Versions 5 portes (Sportback) : septembre 2004

Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

Elle a repris le flambeau de sa devancière, en cultivant les mêmes recettes : une belle qualité de fabrication qui s'illustre en particulier par une finition intérieure au-dessus du lot, un bel ensemble de qualités de dynamisme et de sécurité, et des moteurs diesels dont le rendement est toujours aussi convaincant. Mais tout cela se paie cher. Fort cher. Il faut bien le savoir avant d'acheter. D'autant que certains frais fixes (assurance, entretien) ne sont pas non plus donnés du côté de chez Audi.

Caradisiac a aimé

  • La finition intérieure
  • La tenue de route
  • L'agrément des boîtes de vitesse (manuelle et DSG)
  • Le confort
  • Les excellents diesels

Caradisiac n'a pas aimé

  • Les tarifs pratiqués en occasion
  • L'insonorisation en diesel
  • Les sièges avant en trois portes (pas de mémorisation des réglages)

Nos versions préférées

  • II (2) 2.0 T FSI 200 S-LINE
  • SPORTBACK 2.0 TDI 140 AMBITION DSG

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • Son style : il est jugé très séduisant par la plupart des automobilistes.
  • Sa finition intérieure : sérieuse.
  • Sa tenue de route : très saine. Comportement bien équilibré et sain en toutes circonstances.
  • L'existence de versions Quattro (4 roues motrices) : comportement très sûr, efficacité routière maximale, grande marge de sécurité.
  • Ses motorisations diesels : fiables, plaisants, et toujours un rapport performances/consommations.
  • Son habitabilité : correcte.
  • Son confort : bonne qualité des sièges, surtout pour les longs trajets.
  • Son ergonomie : logique, manipulation des commandes aisée.
  • Sa boîte de vitesses : agréable à manier ; elle participe au plaisir de conduite.
  • Sa boîte DSG : cette boîte de vitesses robotisée est sans doute la pus aboutie du moment. Et elle se est fiable.
  • Son levier de frein main : son manche coudé prend moins de place et mord moins sur l'espace entre les sièges.

Ce qui peut faire hésiter

  • Ses prix en occasion : fort élevés sur toute la gamme.
  • Son insonorisation : pas tout à fait assez travaillée, surtout pour les diesels dont le moteur se montre grondant en accélérations.
  • Les sièges avant des 3 portes : pas de mémoire pour leur réglage en longueur, une fois qu'ils ont coulissé pour faciliter l'accès vers l'arrière.
  • Son installation radio/GPS haut de gamme : ce système baptisé MMI est vraiment anti ergonomique. Notamment la procédure pour mémoriser les stations.

3. Budget

Achat / Cote :

L'A3 ne fait pas de cadeau. Et ses vendeurs non plus, qu'ils soient professionnels ou particuliers. Les options alourdissent encore la note, avec souvent des exigences excessives des vendeurs sur ce point particulier.

Consommation :

Sur les versions essence, niveau de consommation normal par rapport aux performances. Les diesels TDI, à injecteurs)pompe, se montrent très sobres.

Assurance :

Tarifs véritablement élevés. Un bon 50% de plus que pour ses concurrentes françaises.

Prix des pièces :

Plutôt élevé, en particulier pour la catégorie. Les versions dotées de grande roues (fort esthétiques) imposent des budgets de pneus particulièrement élevés.

Entretien :

Périodicité des visites d'entretien : 20 000 à 30 000 km (et tous les ans au maximum si le kilométrage limite n'a pas été atteint). Courroie de distribution à remplacer tous les 120 000 à 180 000 km. Bonne longévité des pièces d'usure.

4. Fiabilité

Description :

Construction de qualité. La totalité des organes mécanique donne satisfaction. Dans son ensemble, la voiture est débarrassée des ennuis techniques récurrents dont avait souffert la précédente génération. L'amélioration est surtout sensible sur les diesels, qui ne connaissent plus d'ennui de débitmètre, et dont les avaries de turbo sont nettement raréfiés.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Moteur V 6 3.2. Sur les modèles 2003, risque de casse de soupape (défaut d’usinage).
  • Moteurs TDI. Sur quelques 1.9 TDI et 2.0 TDI, quelques cas (assez rares tout de même) de casse du turbo ; dus à un défaut de fabrication.
  • Moteur 2.0 TDI 140. Sur les modèles fabriqués jusqu’en août 2005, risque de fissuration de la culasse au niveau d’un de ses points de serrage sur le bloc moteur. Occasionne un passage de l’huile dans le liquide de refroidissement. Risque de casse moteur si le conducteur roule encore malgré l'allumage du voyant d'alerte au tableau de bord. Si le défaut est avéré, il faut le plus souvent remplacer la culasse. Prise en charge partielle de la part d'Audi, en fonction de l'entretien préalable et du kilométrage effectué.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Moteur 1.9 TDI 105. Sur les modèles fabriqués jusqu’en septembre 2003, à-coups de fonctionnement et ralenti irrégulier. Causés par une mauvaise programmation du débit d’injection. Reprogrammation à effectuer.
  • Moteur 1.9 TDI 105 et 2.0 TDI 140. Sur les TDI 105 et surtout 140 fabriqués jusqu’en janvier 2004, ralenti irrégulier et à-coups à faible régime, impression que le moteur fonctionne sur trois cylindres, surtout à froid juste après sa mise en route et lors des accélérations en 1ère. Causé par la gestion moteur (mauvais dosage du débit des injecteurs par le calculateur). Remède : reprogrammation à l'aide d'un nouveau soft.
  • Boîte de vitesses DSG. Sur quelques modèles, à-coups de transmission à bas régimes lors des rétrogradages.
  • Direction. Possibles points durs en braquage, lors des manœuvres de stationnement. Causés par la baisse de l’assistance électrique à l’approche des butées.
  • Pneus avant. Sur quelques modèle jusqu'en 2005, usure asymétrique et accélérée des pneus avant. Défaut de parallélisme en usine.
  • Pneus arrière. Légère tendance à s’user en facettes.

Aspect extérieur :

  • Phares au Xénon. Réglage automatique de la hauteur parfois en panne ; dû à un défaut sur le module de gestion électronique. Se résout par une reprogrammation ou un remplacement du module.

Finition intérieure :

  • Vitre avant. Elles peuvent rester légèrement collées sur leur joint d’entourage et refuser de descendre. Pose de silicone possible.
  • Sièges avant. Sur les versions 3 portes fabriquées jusqu’à l’été 2003, poignée de basculement risquant de se détacher.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Témoin d'airbag. Allumage parfois inopiné (défaut de connexion de son câblage électrique).

Rappel de rectification en concession :

  • Moteur 1.9 TDI 105. Sur les modèles fabriqués entre mars et août 2004, risque de fuite de carburant. Causé par une défaillance de la pompe d’injection en amont des injecteurs-pompes (pompe “tandem”): risque de fuite, causé par une vis. Rappel en mars 2005 : contrôle et, si besoin, remplacement de la vis concernée.
  • Volant moteur. Sur les 2.0 TDI 140 fabriqués entre octobre 2003 et décembre 2005, risque de détérioration rapide du volant moteur "bi-masse" (système permettant d'amoindrir les vibrations). Causé par le défaut sur le purgeur de la commande hydraulique d'embrayage. Symptômes : bruits anormaux lors des changements de vitesse, puis usure possible du disque d'embrayage. Rappel en février 2006 : inspection et remplacement si nécessaire ; remplacement possible du disque d'embrayage si celui-ci a également souffert. 8 300 voitures concernées en France, 73 000 au total.
  • Condensateur de déparasitage. Sur les modèles fabriqués jusqu’en octobre 2003 (hors TDI 105), possibles dysfonctionnements du ventilateur ; causés précisément par le condensateur de déparasitage, qui provoque un court-circuit au niveau du ventilateur ; rappel et rectification fin 2003 : remplacement du ventilateur (le condensateur n’est pas livrable séparément). Près de 1 000 voitures en France, 18 000 au total.
  • Pont arrière. Sur les modèles construits jusqu’en octobre 2003, vis d’arbre de pont arrière mal serrée. Rappel et rectification fin 2003 : resserrage des vis Sur la plupart des voitures, la rectifications s'est faite avant livraison.
  • Freins. Sur les 3.2 V6 Quattro. le flexible de frein arrière gauche peut frotter sur le cadre auxiliaire du train arrière et se détériorer puis se percer ; affecte l’efficacité du freinage. Inspection des voitures à l'automne 2003 : refixation ou remplacement du flexible.

Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Prise en charge sous garantie :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en charge hors garantie :
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4

5. Meilleures versions

En essence : II (2) 2.0 T FSI 200 S-LINE

Un moteur très rond, très plein à tous les régimes et qui ne semble jamais peiner. Il convient très bien à la voiture. Pas très répandue sur le marché mais toujours proposée très cher.
Commercialisation : 2006
Puissance fiscale : 12
Puissance réelle : 200 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En diesel : SPORTBACK 2.0 TDI 140 AMBITION DSG

Le diesel nouvelle génération du groupe Volkswagen. Il tourne rond, pousse fort et octroie de belles performances sans coûter trop cher en carburant. La boîte DSG apporte un confort de conduite supplémentaire. Mais que la cote est haute !
Commercialisation : 2004
Puissance fiscale : 8
Puissance réelle : 140 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Modèles concurrents

 
Inscription à la newsletter

En savoir plus sur :
Audi A3 (2e Generation)

Commentaires (22)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

j'aimerais savoir se que vous pensez de la version 105 ch ambiente car je voudrais achetter ce modéle  

Par Anonyme

Concernant les 3 portes, le réglage des siéges avants est mémorisé (mécaniquement) et il n'y a absolument pas besoin de le retoucher aprés avoir accédé aux places arrières.

Par Anonyme

Salut,

j'ai une A3 TDI 2.0 DSG Ambition luxe de 2004, et à part un problème ss garantie sur l'électronique d'ailleurs vite réglé causé à cause d'un boîtier additionnel (aussitôt retiré d'ailleurs).

Cette voiture c'est que du bonheur.

Elle a 130 000 km et j'adore cette voiture, fiable, agréable, sans être trop tape à l'oeil.

cdlt

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

j'aimerais savoir se que vous pensez de la version 105 ch ambiente car je voudrais achetter ce modéle  

je possède une A3 sportback de 2007 version 1.9 TDI 105 ch, aucun problème de fiabilité. La boité s-tronic est trés convaincante. La voiture est sure et confortable tout en étant plutot dynamique sans pour autant arracher le bitume.Par contre les suspensions sont séches et le diesel est trop bruyant (injecteur pompes). Le système de son est exceptionnel par rapport a tout ce qui se fait dans la concurrence. A acheter surtout pour la fiabilité et la qualité de fabrication.

Par Anonyme

Je viens d'acheter une A3 sportback 1.6 TDI Business line. Du silence.... Du silence, et beaucoup de plaisir de conduite. Plus de souplesse.

Pas encore vraiment essayé le STOP & GO.

Par Anonyme

Propriétaire TDI 105 Ambiente depuis 2003, neuve, 176000 km aujourd'hui

Finition Audi, très agréable, vieillit excellement bien, bonne position de conduite, habitable, sauf les vide poches protière.

Seuil de coffre un peu haut

Moteur suffisant pour la ville et l'autoroute. Un peu juste et manque de sensations sur route. Econome (5.7 en conduite route soutenue) mais bruyant d'autant que l'autoradio est moyen et capte mal.

La tenue de route est très bonne (très supérieure à la première A3) mais moins confortable qu'une française. Les sièges compensent.

Pas de gros soucis de fiablité.

Essuie glaces qui se sont arrêtés 3 fois, sans solution vers 50 000 km. Depuis ça va.

Elle comsomme un peu d'huile (vidange long life à 30000, prévoir 1L supplémentaire tous les 10000).

J'ai un peu de soucis avec la poignée electrique de coffre. Le redémarrage à chaud est un peu difficile.

Cette voiture use peu de pneus (1er train bridgestone 80000 km à l'avant!)

Le chauffage chauffe moins rapidement que sur mon ancienne A3 première génération.

Globalement j'espère l'emmener sans souci à au moins 220000km

Par Anonyme

bnojour mesieur

Par Anonyme

Pour INFOS model à éviter LE 2.0 DE 2003 à MIe 2004 problème de culasse de débimètre et de vanne EGR et radiateur d'eau qui se casse comment ?

LE bon model le 105 TDI année 2005 et le 140 TDI année 2006.

Voila pour vos questions.

Bonne journée

Par Anonyme

bonjour esque le 2.0 litre année 2003 et fiable

Par Anonyme

ne parle t'on pas du 3.2 V6 ? pourtant un vehicule si beau a bas prix et quelle perf avec ce quattro ! si solide, ne demande qu'a se faire vitaminer un peu...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire