;
X

Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus


Essai rétro - Ferrari F355 GTS : che macchina !

Lionel Lucas

Publié dans Rétro > Saga des marquesAugmenter la policeDiminuer la police

par ,

Plus de 18 ans après sa sortie, la F355 GTS bénéficie d’une cote d’amour intacte ! Quelle est la recette de son succès ? Nous allons tenter de le savoir immédiatement. On fera ensuite un petit interlude sur sa boîte mécanique et son rôle dans le plaisir de conduite. Enfin, on parlera du sujet qui fâche (ou pas), le volet financier ! Mais avant de traiter ces basses considérations économiques, place au plaisir !

Comment peut-on résumer le pouvoir d’attraction de la F355 GTS ? Simple, on demande à notre propriétaire du jour, pseudonommé Charly, la raison pour laquelle il a décidé de mettre sa belle italienne en vente. Après quelques secondes d’hésitation, il se retourne vers sa Ferrari, et me dit :
« Honnêtement, je n’ai aucune raison objective de la vendre, c’est vraiment parce que j’ai des envies de F430. La F355, c’était réellement un rêve de gosse. Sa ligne est sublime, la position de conduite, la boîte de vitesses, le moteur, le comportement, les détails… Quoi qu'il advienne, si je m'en sépare, je sais déjà que je vais regretter car cette voiture est, pour résumer, extrêmement addictive.»
On n’en doute pas un seul instant, mais le mieux est de le vérifier nous-mêmes par acquis de conscience, qu’en pensez-vous ?
Un grand merci à Charly (webmestre de ferrarissime.forumparfait.com ), pour le prêt de sa sublimissime F355 (en vente par ailleurs !)

Caradisiac a aimé

  • Par quoi on commence ?
  • - La ligne
  • - Le moteur
  • - Le nom
  • - La sonorité
  • - Les performances
  • - La direction
  • - Le levier de vitesses et son maniement
  • - La face avant
  • - Le profil
  • - L'arrière
  • - La boîte de vitesses vue de derrière
  • - Les rétros
  • - Les ouvertures de porte dans les ailes
  • - etc.
  • - etc.
  • - ...

Caradisiac n'a pas aimé

  • Alors attendez...
  • - La qualité des plastiques des commandes de chauffage ?
  • - La clé, pas assez stylisée
  • - Non, là, je cale...

Mots clés :

Rétro ; Saga des marques ; F355 ; Ferrari ; F355 ; Coupé ;

Pour en savoir plus sur Ferrari F355

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 24 Avril 2012 à 10h34

    J'aime !! :love::love:

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 24 Avril 2012 à 10h54

    Raaaah lovely!

     
    Selon moi LA dernière des Ferrari aux courbes dictées par le style et non par l'aérodynamique.

     
    Veinard! Je vous hais! na! ;)

    Alerter Répondre

  • Par cappon le 24 Avril 2012 à 11h00

    Je me souviens encore de l article il y a déjà 17 ans!!
    Bielle en titane..5 soupapes par cylindre !!!
    Jantes en magnésium ..ouah c était déjà une sacrée avancée pour l époque ...et sa ligne ..vraiment réussi par le maître pininfarina :-)))
    390 bourrin ..bien très bien ^^
    quelque temps plus tard ..la première boite F1 séquentiel fut montée sur ce modèle !!
    Inédit pour l époque ..de la sience fiction:-))

    Alerter Répondre

  • Par mclarenslr17 le 24 Avril 2012 à 11h06

    Super, dommage que Ferrari n'est pas garder la carrosserie GTS sur ces modèles V8 arrière quoique la 458 spider en est très proche.Enfin, j'adore la 355 même qu'elle soit plus vieille que moi!

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 24 Avril 2012 à 11h15

    Corrigez votre article, sur la 355, comme sur toutes les sportives de production, il ne s'agit pas de boites séquentielles, mais de "simples" boites manuelles robotisées. La boite séquentielle est une technologie différente, utilisée en sport auto.

     
    Je reste persuade que les boites a double embrayage gomment les sensations, et rendent les accélérations fichtrement linéaires. Vous dites que cela est indispensable pour exploiter une 458 ou une GTR, soit. Mais pour faire la route aux 17 virages (ou autres promenades dominicales), pensez-vous que c'est le top ?

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 24 Avril 2012 à 11h22

    Une petite vidéo et cet article aurait été le meilleur du mois !

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 24 Avril 2012 à 11h23

    Ah, et je rajoute a mon commentaire ci-dessus : merci pour cet essai ! Ca fait sacrement envie d'investir et ça nous change des Twizy et autres tas de merde...

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 24 Avril 2012 à 11h32

    Cette F355, est un rêve de gosse, et une des plus belles Ferrari, pour ma part. Encore aujourd'hui, elle est tout simplement sublime. Mon seul regret concerne le volant-airbag très disgracieux par rapport aux restes... Bref, un petit détail. Gip

     

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 24 Avril 2012 à 11h35

    "Je reste persuade que les boites a double embrayage gomment les sensations, et rendent les accélérations fichtrement linéaires."

     
    Ouais ouais, essaye une Gallardo (par exemple) en mode sport, et tu verra si l'accélération est "linéaire". Ca te mets juste un gros coup de latte à chaque passage de rapport... :roll:

    Alerter Répondre

  • Par proxi69 le 24 Avril 2012 à 11h47

    Bien d'accord avec Charlie!

     
    Ce n'était pas un "rêve" de gosse de pouvoir rouler un jour dans une 355, mais ce fut le cas et j'y reconnais le fait que l'auto, malgré les années qui s'accumulent, possède un fort pouvoir d'addiction et me fait plus vibrer que certaines nouvelles supercar, GT et j'en passe.
    Tout comme Charly nous nous en sommes séparé il y a peu, mais je pense que pour ceux qui aime Ferrari et qui n'ont pas une bourse illimité la 355 est un bon parti. Moins coupe gorge financièrement que certaines de ses cousines.

    Alerter Répondre

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.