Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Fiabilité Renault Mégane 3 : que vaut le modèle en occasion ?

Dans Guide fiabilité / Autres actu fiabilité

Fiabilité Renault Mégane 3 : que vaut le modèle en occasion ?

Dates clés

  • Novembre 2008 : commercialisation de la Mégane 3 5 portes et coupé
  • Juin 2009 : commercialisation du break Estate
  • Octobre 2009 : commercialisation de la version R.S.
  • Mai 2010 : commercialisation du coupé-cabriolet CC
  • Mars 2012 : premier restylage
  • Janvier 2014 : deuxième restylage
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

La Mégane 3 succède à la deuxième génération, qui aura pâti d'une fiabilité pour le moins aléatoire pendant de longues années, et dont le style disons... novateur ne l'aidait pas niveau pratique. Avec cette génération, qui est en passe d'être remplacée, Renault devait faire mieux sur tous les plans. Esthétiquement le style s'est assagi et permet au passage d'améliorer le volume de coffre (finis la lunette verticale et le hayon "cassé"). Et en termes de fiabilité, même si cette génération n'est pas blanche comme neige loin de là, globalement il y a du mieux. Heureusement. La Mégane 3 sera aussi déclinée en version sportive R.S., en break Estate, en coupé, en CC, servira de base au Scénic et Grand Scénic 3, on a donc une gamme complète. La qualité de présentation et de finition a progressé, même si l'ambiance reste assez (trop ?) sérieuse. Le confort est en régression, sans aller jusqu'au point de devenir trop ferme. Mais c'est au bénéfice de la tenue de route, qui en devient ludique, amusante et dynamique. La direction à assistance électrique est également en progrès, elle qui faisait l'objet de beaucoup de critiques sur le deuxième opus. Les prix en occasion sont abordables, ce qui rend cette Mégane 3 intéressante, si l'on s'est assuré que les soucis potentiels sont absents ou résolus.

Caradisiac a aimé

  • L'agrément de conduite
  • La direction agréable
  • Le volume de coffre
  • Le choix des carrosseries
  • L'équipement
  • Les prix en occasion

Caradisiac n'a pas aimé

  • L'habitabilité arrière
  • La longueur du dernier rapport de boîte sur la plupart des motorisations
  • La visibilité arrière
  • Le confort au quotidien de la R.S.

Nos versions préférées

  • III (2) 1.6 DCI 130 ENERGY FAP DYNAMIQUE ECO2
  • III 1.4 TCE 130 TOMTOM EDITION EURO5

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • L'agrément de conduite : le compromis entre confort et tenue de route est bien trouvé. Pas trop ferme pas trop moelleux, et dynamique sur la route.
  • La direction : elle est enfin agréable, précise et informative.
  • Le volume de coffre : parmi les meilleurs de la catégorie. Mieux encore en break.
  • Le choix dans les carrosseries : du coupé au CC en passant par la sportive et le break, tout y est pour trouver son bonheur.
  • L'équipement : il n'est pas spécialement aussi technologique qu'une Golf par exemple, mais l'essentiel est toujours là dès le deuxième niveau de finition (hors ESP seulement sur le troisième jusqu'en 2013, incompréhensible).
  • Les prix en occasion : avec la concurrence entre vendeur et le très grand nombre d'annonces, les prix sont assez bas et facilement négociables.

Ce qui peut faire hésiter

  • L'habitabilité arrière : elle est moyenne, rançon certainement d'un volume de coffre intéressant.
  • Les boîtes de vitesses : les derniers rapports sont souvent très longs et obligent à rétrograder pour des relances correctes. C'est toutefois le lot de beaucoup de voitures aujourd'hui.
  • La visibilité arrière : elle est réduite de ¾ arrière, et rend les manœuvres difficiles sans radar de recul.
  • Le confort de la sportive : sur la version R.S., c'est difficile pour les lombaires au quotidien, le châssis est très très ferme.

3. Budget

Achat / Cote :

Les prix catalogues de la Mégane 3 ne sont pas spécialement agressifs de prime abord. Mais elle a bénéficié de nombreuses séries spéciales, et de rabais officiels maousse costauds, qui l'ont rendue plus abordable. Et sa grande diffusion, le large choix et la concurrence entre vendeurs fait que de bonnes affaires sont à faire en seconde main. Les modèles essence 1.6 16v 110 ch se négocient en premier prix autour des 7 000 € avec peu de kilomètres (50 000 à 60 000 km), tandis qu'un diesel 1.5 dCi 110 de milieu de gamme peut s'échanger contre environ 7 000 € (mais plutôt 120 000 km).

Consommation :

Les blocs essence TCe restent assez sobres si l'on ne tire pas dedns, beaucoup moins dans le cas contraire. Les "vieux 1.6 16v et 2.0 16v ne font pas de miracle, ils sont de conception ancienne. Les dCi, comme souvent sont eux réellement sobres, spécialement le 1.6 dCi 130 Energy, de conception récente.

Assurance :

Avec sa consoeur la Peugeot 308, la Renault Mégane est l'une des compactes les moins chères à assurer. Allemandes, coréennes, japonaises, et même la Citroën C4 sont plus onéreuse à l'heure de les couvrir en tout risque. Une bonne note de ce côté-là donc...

Prix des pièces :

Voiture française et de grande diffusion égale bien souvent prix des pièces abordables. La Mégane ne fait pas mentir cette règle. Les pièces d'usure et de filtration sont peu onéreuses. Seul le filtre à pollen est un peu plus cher que la moyenne. Pour le reste, c'est raisonnable.

Entretien :

La périodicité est établie à 2 ans ou 30 000 km, au premier des deux termes échu. Les moteurs TCE sont à chaîne de distribution donc sans entretien, les 1.6 dCi et 2.0 dCi aussi. Les 1.5 dCi sont par contre toujours à courroie, à remplacer tous les 160 000 km ou 6 ans. Les tarifs de main-d’œuvre sont raisonnables en moyenne dans le réseau Renault, exception faite des grosses concessions de grandes villes. Au final, le budget entretien est acceptable.

4. Fiabilité

Description :

La Mégane 3 se devait de redorer l'image de Renault dans la catégorie des compactes. Car la deuxième génération était loin d'être brillante. De fait, les soucis se sont assagis. Cependant, la compacte française n'est pas non plus blanche comme neige, loin de là, et des soucis plus ou moins importants font quand même parler d'eux, surtout jusqu'à son premier restylage de 2012. Il faut y être particulièrement attentif, avant de signer pour l'achat d'un modèle d'occasion. Les exemplaires bien entretenus et passés souvent en concession pour mises à niveau sont aujourd'hui recommandables. Tout comme ceux d'après 2012. Vous le remarquerez aussi, les modèles essence sont bien plus fiables que les diesels. À noter que Renault semble faire des efforts sur les prises en charge. Même hors garantie, et même si elles ne sont pas totales, la marque participe souvent aux frais. Ce qui permet de gagner un peu en image et en confiance, un peu...

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Casse moteur. Nombreuses casses moteurs expérimentées par des possesseurs de modèle 1.5 dCi 85 ou 105/110. En cause, une fragilité de la courroie de distribution. Casses parfois avant 50 000 km. Une action en atelier a lieu depuis avril 2013. Avec remplacement de la courroie, voire du moteur. Avant cela, les remplacements de moteur ont le plus souvent été pris en garantie. Autre cause de casse, une faiblesse de la pompe à huile, toujours sur 1.5 dCi, mais essentiellement 90 ch.
  • Casse moteur (bis). Une pompe d'injection mal alignée et à repositionner peut entraîner des difficultés de démarrage, voire la casse du moteur sur le 1.5 dCi 105 jusqu'en juin 2010 (action en atelier en juin 2012).
  • Volant moteur. Sur les 1.5 dCi 105 et 1.9 dCi 130, rupture prématurée du volant moteur sur un nombre non négligeable d'exemplaires, sans que ce soit épidémique. Entraîne le remplacement de l'ensemble embrayage/volant moteur. Avec prise en charge le plus souvent, mais pas totale après les 3 ans de la voiture. Selon le kilométrage de survenue, il faut demander de 50 % à 100 % de prise en charge (50 % autour de 100 000 km, 100 % en deçà de 50 000 km).

Autres pannes ou faiblesses :

  • Injecteurs. Sur le 1.5 dCi 110 essentiellement, soucis d'injecteurs ou des joints d'injecteurs, qui présentent des défaillances prématurées et entraînent un fonctionnement heurté du moteur ou des difficultés de démarrage. Il faut les remplacer. Renault participe, mais à géométrie variable.
  • Embrayage. Défaillance rare mais possible de l'émetteur/récepteur d'embrayage sur quelque 1.5 dCi 105 et 1.9 dCi 130. À remplacer.

Aspect extérieur :

  • Rien à signaler de particulier à ce chapitre, à part quelques rares cas de condensation dans les blocs optiques, et quelques toits ouvrant H.S. Le plus souvent remplacés sous garantie.

Finition intérieure :

  • Volant et levier de vitesses. Quand ils sont en cuir, les craquelures et l'usure apparaissent rapidement (pèle). Parfois pris en garantie, parfois non, il faut insister car le problème est commun. Résolu à partir du restylage de 2012.
  • Bruits de mobilier. Sur mauvaise route, les bruits de mobilier font leur apparition avec le temps, spécialement des craquements au niveau des portières.
  • Tirants de porte. Ils claquent, se dévissent ou cassent au niveau des arrêts de porte, parfois avant 80 000 km. Il faut resserrer ou remplacer. C'est courant et doit avoir été pris en garantie.
  • Infiltrations. Sur certains modèles aléatoirement, des infiltrations d'eau peuvent survenir dans les bacs de porte, les trappes aux pieds des passagers ou le bac de roue de secours. En cause, des évacuations bouchées, des défauts d'étanchéité au niveau du pare-brise ou de la lunette arrière. À faire reprendre en atelier.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • ABS/ESP. De l'eau peut s'infiltrer dans les boîtiers ABS et ESP à cause d'un trop-plein de pluie en provenance de la baie de pare-brise. Provoquant des courts-circuits et l'allumage de voyant. Les boîtiers doivent être au pire remplacés, sinon isolés.
  • Carminat Tom Tom/ R-Link. En début de carrière sur le système Carminat Tom Tom ou plus tard sur le R-Link, des bugs peuvent survenir (lenteurs, plantages) jusque fin 2014. Des reprogrammations éradiquent le plus souvent les ennuis.
  • Capteurs de pression des pneus. Sur les premières séries (jusque mi 2010), défaillances des valves de pneus qui incluent les capteurs de pression, avec allumage au tableau de bord du témoin de contrôle de pression. Remplacement effectué sous garantie sur tous les modèles concernés).

Rappel de rectification en concession :

  • Avril 2009 : rappel pour allumage intempestif des voyants stop et panne recharge batterie. Montage d'une patte de fixation sur le câblage d'alimentation du démarreur/alternateur. 3 958 exemplaires concernés produits jusqu'au 15 décembre 2008.
  • Avril 2009. rappel de 3 710 modèles 1.9 dCi130 sortis d'usine entre le 4 mars et le 5 décembre 2008 pour reprogrammation du calculateur d'injection.
  • Novembre 2009. Sur 1 155 modèles, bruits parasites dus à la rigidité du tuyau de retour de gazole, qui est repositionné.
  • Mai 2010. Les exemplaires produits jusqu'au 4 juin 2009 passent à l'atelier pour découpe des écrans de passage de roue, voire remplacement des ressorts de suspension.
  • Avril 2011. Rappel pour reprogrammation du calculateur d'airbag (risque de non-déclenchement) sur 2 384 modèles fabriqués en Turquie jusqu'au 23 août 2010.
  • Septembre 2012. Rappel des modèles 1.2 TCe 115 fabriqués jusqu'au 8 août 2012, pour reprogrammation du calculateur d'injection et calculateur UPC (risque de niveau de dépression au collecteur insuffisant.
  • Avril 2014. Rappel des CC produits jusqu'au 31 juillet 2013. Risque de perte de l'habillage de la tablette arrière (ajout de 6 vis).

5. Meilleures versions

En Diesel : III (2) 1.6 DCI 130 ENERGY FAP DYNAMIQUE ECO2

Apparue avec le restylage de 2012, la mécanique 1.6 dCi 130 est celle qui est à conseiller. Plus performante et presque aussi sobre que le 1.5 dCi 105/110, elle est aussi bien plus fiable. Et plus discrète. Meilleure en tout en somme. Elle est bien sûre plus chère en occasion, mais elle vaut l'investissement. La finition Dynamique inclue tout l'essentiel au niveau de l'équipement. Avec un GPS en option, elle est complète.
Commercialisation : 2012
Puissance fiscale : 6
Puissance réelle : 130
Emission de CO2 : 104 g/km
note :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

En Essence : III 1.4 TCE 130 TOMTOM EDITION EURO5

En essence, le 1.4 TCE de 130 représente un bon compromis. Le 1.6 16v 110 est trop juste, le 2.0 16v 140 est uniquement accouplé à une BVA, le 1.8 TCE de 180 est carrément trop puissant pour beaucoup et donc inutile. Non, ce 1.4 130 ch est correct, fiable, gourmand seulement si on tire dedans. Il est cependant assez rare en occasion. La finition Tom Tom, avec son GPS en série est une bonne affaire.
Commercialisation : 2009
Puissance fiscale : 7
Puissance réelle : 131
Emission de CO2 : 153 g/km
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Inscription à la newsletter

En savoir plus sur :
Renault Megane 3

Modèles concurrents

 

Vidéos populaires

Commentaires (81)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Même problème que chez Pigeot-Citron. Trop ferme. Le moelleux à la française n’est plus qu’un souvenir ...

Par

Son principal défaut reste tout de même l'absence de bons moteurs essence modernes (hors RS bien entendu) face à la concurrence. Le 1.4 TCe bien trop gourmand (et très rare en occasion) et le 1.2 TCe trop mollasson.

Par

Le 1.4 Tce est excellent et très fiable. A conseiller.

Par

En réponse à Pirelli P7

Même problème que chez Pigeot-Citron. Trop ferme. Le moelleux à la française n’est plus qu’un souvenir ...

Je te rejoint entièrement sur ce point, à force de vouloir toujours copier les Teuton...

Par

Juste un désastre cette auto,fidèle à la charte renault ou la mise au point est confiée aux clients.RIen que la liste des problèmes moteur avec ni plus ni moins que des casses:blague:et des problèmes en tous genres et sur tous les moteurs:peur: et des gens achètent:oui:

Par

Je possède une Mégane 1.4 Tce, vraiment agréable comme voiture! Mais effectivement niveau conso ça pique, même quand je tire pas dessus!

Par

J'ai pour ma part parcouru 120000 km avec un break 1,5 dci en finition Dynamique. Aucun souci à déplorer si ce n'est une rupture de soudure qui générait un bruit dans le hayon. Très bonne auto. Seul l'autoradio n'était pas d'utilisation intuitive

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

que vaut la Renault Mégane 3 en occasion ?

RIEN comme toute la gamme de la marque à fuir en neuf comme en occase :peur:

Par

Bonne auto en 1.4 Tce, comme d'hab avec Renault très bonne fiabilité sur les blocs essence un peu moins en diesel mais le 1.6 dci s'en sort très bien, c'est une voiture que je n'hésiterais pas à acheter si modèle bien équipé !

Par

En réponse à Pirelli P7

Même problème que chez Pigeot-Citron. Trop ferme. Le moelleux à la française n’est plus qu’un souvenir ...

Toujours moins ferme qu'une allemande mais la tenue de route en plus

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire