Inutile de présenter la branche M de BMW. La filiale du constructeur munichois s’est forgé une très solide réputation au fil des années, au point de représenter pour certains une référence. Jusqu’à aujourd’hui, la gamme Motorsport se composait de la Série 1M, de la M3 et de la M5. Place aujourd’hui à la M6, disponible en coupé et en cabriolet.


Cette M6 est dérivée de la Série 6. Elle en reprend donc la carrosserie et ses mensurations avec toutefois quelques spécificités comme par exemple l’imposant bouclier avant largement ajouré, les jantes en alliage 20 pouces, les bas de caisse, le toit en carbone, le béquet, ou les deux doubles sorties d’échappement. Comme c’est déjà le cas de la Série 6 Coupé, la M6 est imposante et les quelques évolutions esthétiques apportées rajoutent indéniablement du dynamisme et même une touche de brutalité.

Changement d’ambiance radical dans l’habitacle où on a vraiment l’impression d’être dans une berline de luxe. On retrouve logiquement la planche de bord de la famille Série 6, avec notamment un immense écran multimédia en son centre. La qualité de l’assemblage est quasi irréprochable et il en est de même des matériaux utilisés : cuir, alcantara, carbone à profusion et aluminium. Quelques détails permettent toutefois d’identifier facilement l’appartenance à la famille M comme le volant sport 3 branches, le levier de vitesses, les dossiers de sièges et les seuils de porte siglés M.