Décidément, les initiatives écologiques semblent souvent apparaître là où on ne les attend pas. De l'armée, par exemple. Ainsi, l'armée américaine envisage-t-elle de remplacer son traditionnel Hummer par une version hybride. Mais ce n'est pas simplement par amour de la planète.

On imagine difficilement les soldats de l'armée américaine se déplacer en Prius, et pour cause : si l'imposant, et polluant, Hummer est habituellement employé, c'est avant tout pour lui permettre de résister aux assauts de l'ennemi et de parcourir de longues distances sur des chemins peu engageants. Pourtant, l'idée d'un véhicule hybride n'est pas si farfelue, et est d'ailleurs actuellement très sérieusement envisagée par l'armée avec pour objectif d'augmenter l'autonomie de ses véhicules.

Le candidat le plus probable se nomme L-ATV (Light Combat Tactical All-Terrain Vehicle, véhicule de combat léger tout-terrain) et est fabriqué par Oshkosh Defense, un constructeur spécialisé habitué à fournir des véhicules à l'armée américaine. Et si on ne sait pas dans quelle proportion et à quelle échéance il pourrait être intégré à la flotte, on sait cependant que la probabilité qu'il rejoigne les rangs est importante. A l'heure où le pétrole est en passe de devenir une ressource rare et décisive pour la sécurité nationale, il semble en effet judicieux de s'en tenir à quelques économies de carburant.